bandeau-don-tcherno23

Nanoparticules

1 - Nanotechnologies

 
2 - Nanoprécautions

Si l’on parle aujourd’hui des risques des NanoTechnologies, on ne parle pas des nanonucléides !

Et pourtant  ils existent : ce sont ces particules si dangereuses décrites par Michel Fernex, dans l’article : L'atome continue à tuer 

 
NanoTechnologies = NanoPrécautions 

"Tout est mini dans notre vie", chantait Jacques Dutronc dans les années 60.
L'artiste ne croyait pas si bien dire, l'avenir semble voué à l'infiniment petit.
Les progrès Scientifiques permettent aujourd'hui d'observer et de manipuler les atomes, éléments constitutifs de la matière, pour fabriquer des objets de taille nanométrique, celle du milliardième de mètre.
A cette échelle, les propriétés de la matière sont radicalement nouvelles et ouvrent des perspectives immenses et jamais exploitées.
Ainsi, l'or, totalement inerte sous sa forme habituelle, devient au contraire extrêmement réactif à l'état de nanoparticules, le cuivre devient élastique, l'aluminium combustible, le carbone cent fois plus résistant et six fois plus léger que l'acier.
De quoi exciter sérieusement l'appétit des industriels.
Utiles ou futiles, les applications de cette ingénierie lilliputienne sont déjà bien réelles. Et il faut s'attendre à une progression accélérée des nanoparticules dans l'informatique, la chimie, les cosmétiques, la médecine.
Déjà, l'industrie pharmaceutique est capable d'encapsuler des molécules pour mieux cibler et tuer les cellules cancéreuses.
Des firmes agroalimentaires commercialisent des nanocapsules pour une meilleure diffusion des nutriments.
Mais les promesses annoncées soulèvent aussi des questions éthiques.


On ignore tout de l'impact de ces nanotechnologies sur la santé et l'environnement.


Du fait de leur finesse, ces "poussières" peuvent s'infiltrer partout, dans les alvéoles pulmonaires, le sang, franchir la barrière hémato-encéphalique qui protège le cerveau.
Des incertitudes persistent aussi sur leur dissémination dans les écosystèmes.
Est-il acceptable que ces nanomatériaux soient introduits dans les produits de consommation courante hors de tout contrôle ?
Si nous n'avons aujourd'hui aucun moyen de conclure sur leur dangerosité réelle, nous sommes incapables de prouver leur innocuité.
En référence aux OGM, les plus inquiets parlent d'OAM (Organismes Atomiquement Modifiés).
A se développer sans garde-fou ni veille scientifique, les nanotechnologies risquent fort de tourner au débat passionnel.

Mais les pathologies ne se sont pas faites attendre, si l'on en croit le contenu de ce site.

 

14/03/08 : Bruxelles pourrait prendre des mesures

 L'organisation non gouvernementale (ONG) écologiste Les Amis de la Terre Europe a publié un rapport indiquant que des produits nanométriques non testés et potentiellement dangereux pour la santé peuvent être trouvés dans les aliments, les emballages alimentaires et d'autres produits vendus dans les supermarchés.

 

01/08/08 : Nanomatériaux: Danger 

Les entreprises ne savent pas forcement qu'elles en utilisent.

 

11/09/09 : Nanomatériaux

Le débat national démarre le 15 octobre

 

Espace Internautes

La peur des risques

Pour en savoir plus

Qui est en ligne

Nous avons 16 invités

2595509

© 2017 villesurterre.com -  Le site de l 'Association de la Q.V.