Refondation du Réseau Sortir du Nucléaire

 

 

 

1 - La crise du Réseau

 Le Réseau Sortir du Nucléaire est en crise depuis octobre 2009.

Toutes les explications (enfin, la vision de l'actuelle gouvernance de SDN) sont sur le site du réseau.

 

 

2 - L' Assemblée générale du 6 février 2010

Elle ne s'est pas déroulée dans les meilleures conditions.

Le réseau publie tous les détails du déroulement et les "actes" sur son site.

 

 

3 - Le licenciement de Stéphane LHOMME

Personne ne pouvait imaginer que les nouveaux administrateurs puissent licencier le porte-parole historique, quelques semaines seulement après l'Assemblée Générale !

Ceux qui ne l'auraient pas encore fait doivent signer la pétition pour exiger l'annulation immédiate de ce licenciement !

Marat
cliquer sur l’image pour agrandir

 

 

4 - La plainte contre Stéphane LHOMME et les anciens administrateurs

Une plainte contre X a été déposée le 2 avril. Plainte Contre X ? Non, à la lecture de ces 3 pages , on voit de suite qui est X, qui sont X !!!

Personne ne pouvait imaginer non plus que les nouveaux administrateurs puissent porter plainte contre les anciens, simplement parce que les anciens sont accusés d'avoir utilisé l'informatique du Réseau pour communiquer leur point de vue (c'est le dernier chapitre de ce lien) à l'ensemble des associations adhérentes et aux donateurs individuels!

Ceux qui ne l'auraient pas encore fait doivent signer la pétition pour le retrait immédiat de la plainte en justice déposée par la direction du Réseau Sortir du Nucléaire contre des militants antinucléaires.


 

5 - Le mail du 5 mai 2010

Depuis l'AG du 6 février, La Q.V. travaille avec quelques anciens administrateurs et quelques militants "actifs", à la construction d'une nouvelle gouvernance.

La Q.V. a adressé ce mail aux associations qui ont publié leurs coordonnées, ainsi qu'à tous ceux qui ont signé les deux pétitions. Ce message soulève un certain nombre de questions et exprime quelques propositions :

- le problème de la représentativité des associations et des donateurs,

- la proposition d'une représentation "directe" par des "représentants" des "bassins nucléaires", des "bassins d'idées", des "bassins de compétences",

- le problème des dérives actuelles (grève, licenciement, plainte, etc...),

- la problématique du système de votation actuel qui implique une présence physique. Autre problème, celui des des "pouvoirs" donnés à qui ?

- le refus de la gouvernance actuelle de communiquer avec ceux qui s'opposent à leurs décisions,

- la nécessaire restucturation : réduire les charges fixes, notamment avec la crise financière que traverse le réseau. (Crise d'ailleurs qui concernent l'ensemble des associations, ong et organismes qui vivent des dons). Comment accepter que les 2/3 du budget annuel de SDN soient "absorbés" par les salaires ?

- l'invitation à prendre ses responsabilités et donc à participer activement à la prochaine AG.

Parce que près de 300 destinataires ont répondu, et posé quantité de questions, ce mail a suivi :

 

 

6 - Le mail du 10 mai 2010

Dans ce mail , il a été clairement expliqué la nécessité de s'inscrire à cette Asemblée Générale. Le boycott exprimé par quelques uns, et des plus actifs d'ailleurs est compréhensible, mais n'a de sens que si une majorité des associations refusait de participer à cette AG, et se lançait dans une scission immédiate.. N'oublions pas que la seule façon de faire savoir "notre" mécontentement, c'est d'être une majorité à dire NON à toute proposition inacceptable, et de venir avec des propositions, des motions, etc... (Voir développement dans les chapitres suivants.)

Ce mail listait bon nombre de questions auxquelles le nouveau CA et la direction du réseau refusent de répondre : (avec mise à jour des questions)

6-1 : Pourquoi refusez-vous de permettre à ceux qui ne sont pas d'accord avec vos décisions, de communiquer à l'ensemble des associations adhérentes et aux donateurs ?

6-2 : Quelle est la situation financière actuelle de SDN ?

6-3 : Quelle est la projection de la situation financière au 19 juin prochain ?

6-4 : Quelle est la signification exacte de la phrase qui termine le verso de l'invitation à l'AG : "La responsabilité légale et financière des actes du réseau est partagée collectivement par l'ensemble des groupes qui ont mandaté un représentant au sein du CA du réseau" ?

6-5 : Sur la page d'accueil du site du RESEAU SORTIR DU NUCLEAIRE l’existence de la prochaine AG n’est pas visible ! Pas même dans le calendrier-agenda ! Pourquoi ? N'est-ce pas un événement ? Souhaitez-vous une participation minimale ?

6-6 : Pour participer à cette AG, existe-t'il une date limite d'inscription ? Par exemple parce que la salle pourraît devenir trop petite !

6-7 : Concernant l’antériorité d’une association : pour qu’elle puisse voter, existe t’il des conditions, autres que : avoir signé la Charte, et être à jour de cotisations !

6-8 : Concernant la date de mise à jour des cotisations, quelle est la règle ? Quelle est la date anniversaire ?
Peut-on considérer qu’une association sera à jour pour voter à l’AG du 19 juin 2010 si elle a payé sa cotisation après le 20 juin 2009 ?

6-9 : Concernant les nouvelles associations :

L'article 7 des statuts de SDN affirme : "Un groupe ne devient membre du Réseau qu'une fois agréé par le Conseil d'administration."
Il s'agit là d'une légitime mesure de protection face à d'éventuelles adhésions suspectes.

Or, l'article 2 du règlement intérieur, en contradiction avec l'article 7 des statuts, dit : "Le CA mandate le secrétariat du Réseau pour valider les nouveaux groupes signataires de la Charte du Réseau, qui deviennent membres du Réseau du fait de leur signature. Ce n'est qu'en cas de doute sur l'opportunité d'admettre un groupe que le CA sera saisi par le secrétariat."
 
On notera d'abord que le "secrétariat" est une instance fictive qui n'existe pas dans les statuts du Réseau. Elle est citée dans le Règlement intérieur, comme si elle existait, mais il n'est jamais dit de quoi il s'agit. Dans les faits, c'est le directeur administratif qui s'est attribué ces pouvoirs.

Quand, comment, et par quel tour de passe-passe a-t-il réussi à faire voter ça par le CA ?

Comment se fait-il que le règlement intérieur ait été modifié en contradiction avec les statuts ?

Pourquoi est-ce le "secrétariat", c'est à dire le directeur administratif, qui valide seul l'adhésion des groupes ?

Est-ce que cette situation “insensée” (et anti-statutaire) explique la brutale augmentation du nombre de groupes adhérents juste avant l'AG de février 2010, sans que le CA (ni personne d'autre) n'ait pu vérifier d'où sortait cette génération spontanée ?

6-10 : Quelle est donc cette nouvelle association :

LGDB
Adhérent 2010
JACQUES CACLIN
9 RUE DUMENGE
69317 LYON CEDEX 04
FRANCE
Descriptif : Aide au financement de la lutte antinucléaire

Bizarre non ? Depuis quand existe t'elle ?

C'est évidemment  pour une bonne cause ! Si oui, laquelle ?

Parce que le responsable de cette association n'est autre que le directeur financier du réseau !

Et quand on pose la question à la gouvernance actuelle, il n'y a pas de réponse ?

6-11 - Est-ce que SDN sera représenté au séminaire sur les déchets nucléaires au Parlement Européen de Bruxelles, le 8 juin prochain, en vue du projet de directive européenne sur les déchets nucléaires ? 

 

7 - Le mail "Remettre les pendules à l'heure, et vite !"

Le 12 mai le nouveau CA a lancé le fameux mail Remettre les pendules à l'heure, et vite !

Difficile de rédiger une réponse collective. Et faute d'un consensus, voici diverses réponses, mais qui vont toutes dans le même sens.

7-1 : La réponse de Pierre PEGUIN, le 16 mai.

7-2 : La réponse de Pierre GUERIN, de SDN 82.

7-3 : Le 24 mai, la réponse de La Q.V.

 

8 - Stéphane LHOMME s'explique en vidéo

De nombreux militants ont demandé à ce que la situation assez complexe, et sujette à controverse, leur soit expliquée en 20 lignes. Nous avons preféré donner 20 mn de parole à Stéphane LHOMME :

Vidéo 1 : vidéo  L'historique de SDN, en 4 mn 45.

Vidéo 2 : vidéo  L'histoire d'un licenciement, en 9 mn 50.

Vidéo 3 : vidéo  A qui profite le licenciement de Stéphane LHOMME, en 4 mn 20.

Une sympathique journaliste du journal Le Républicain a interviewé Stéphane LHOMME à l'issue de l'enregistrement.

Le 2 juin Stéphane LHOMME a tenu a préciser par cette lettre la réalité de la situation.

 

Rappel historique de l'affaire de l'Ultimatum Climatique, par Stéphane LHOMME. 

L'ultimatum climatique
cliquer sur l’image pour agrandir

 

9 - Analyse de la situation

9-1 : Nucléaire de rien, un article du Canard, du 6 mai, (N° 115, page 68-69) par Gérard BORVON, un spécialiste incontournable. Un excellent papier qui explicite la réalité. Prenez le temps de lire ce document. Tout y est !

9-2 : La lettre de Didier ANGER du CRILAN, aux administrateurs et aux salariés, le 2 février. Et Didier ANGER , ce n'est pas nimporte qui dans la grande famille des antinucléaires !

9-3 : Une approche personnelle de Pierre DANDOY, sociologue, du 6 mai - en attente de validation

9-4 : La prise de position de Didier ANGER , le 9 mai. Il déclare combien les militants du CRILAN sont attérés par toutes ces procédures à l'encontre de militants antinucléaires !

9-5 : "Où va le réseau Sortir du Nucléaire" par Vincent CHEYNET de La Décroissance.

9-6"Que se passe t'il au Réseau Sortir du Nucléaire" par MCG.

9-7Le bilan par Frédéric BOUTET, du 13 mai.

9-8Que se passe t'il au réseau , dans le N°307, page 6 et suivante de Rouge & Vert.

9-9 : La lettre ouverte, de Pierre PEGUIN, aux administrateurs, le 10 avril

9-10 : L'analyse de Henry Chevallier de SDN 32, du 17 mai

9-11 : La prise de position du MCLSDN (Mouvement Citoyens Lotois pour la Sortie Du Nucléaire), le 16 mai

9-12 : L'analyse des amis de la Terre France , en date du 27 mai, qui aborde notamment le contenu de la Charte.

9-13 : L'analyse de Marie-Christiane Bergère, du 28 mai.

9-14 : La contribution des Alternatifs, du 30 mai.

9-15 : La contribution de SDN Lot, du 31 mai.

9-16 : L'analyse de Pierre CORNUT , de l'association Atlas Conseil, du 7 juin.

9-17 : L'état de la situation interne, par Pierre ROULLIER , alias Roger NYMO, du 1er juin.

9-18 : Les compromis suicidaires des écologistes, par Jean-Louis GUEYDON , président de Terre Humaine, du 6 juin. Une analyse intelligente et sereine, à l'image même de la Fondation...

 

 

10 - Les bases d'une nécessaire refondation

Cette crise est presque salutaire. Elle est l'occasion de remettre à plat la gouvernance actuelle, et de partir sur une nouvelle structure si différente de la précédente qu'il est préférable de faire table rase du passé et de "construire du neuf" !

10-1Le projet de La Q.V.

10-2 : D'autres projets à venir.


11 - Les différents scenarii de la prochaine Assemblée Générale

D'abord s'est posée la question de la participation :

11-1 : Ne pas aller à l'AG (pour montrer un désaccord profond),

11-2 : Aller à l'AG sous les conditions du retrait du licenciement et du retrait de la plainte,

11-3 : Aller à l'AG pour y semer la pagaille, (la pire des actions !)

11-4 : Aller à l'AG pour faire connaître ses positions, ses propositions, ses motions, etc...

Il est clair que la position de la Q.V. est :

Il faut aller en grand nombre à cette AG.

Il faut participer sereinement aux débats, proposer un projet, des motions, etc...

Les faire voter.

Et espérer avoir une majorité, ce qui est possible au vu des retours aux différents mails.

Un mail a été adressé le 28 mai aux associations dont les adresses mails sont publiées.

Il renvoie à un premier questionnaire en ligne.

Merci d'y avoir répondu rapidement.

On sait maintenant où on en est.

Quelques uns disent : "Impossible, tout est verrouillé par Philippe BROUSSE".

Qui participera verra !


12 - Le 1er juin : communication de l'ordre du jour de l'AG

A la lecture de cet ordre du jour, on voit bien qu'effectivement il y a bien une intention de verrouillage. Si "les associations en désaccord avec l'actuelle direction", que nous représentons n'ont pas la majorité, tout ce qui est proposé sera appliqué !!!

Exemple : "les salariés licenciés ne sont pas éligibles au CA pendant 3 ans !!!" - Et voté le samedi, cet article sera appliqué le lendemain dimanche... Elégante façon d'empêcher Stéphane LHOMME de se porter candidat au CA.

Stéphane LHOMME a immédiatement publié ses premières remarques.

L'analyse de La Q.V. est claire.


 

13 - 2 juin : réunion téléphonique organisée par les administrateurs

Réunion qui sera annulée par téléphone le jour même à midi. Et bizarrement nous avons appris que cette réunion téléphonique a bien eu lieu, mais sans Stéphane LHOMME, ni Loëtitia CAROUGEAT, ni Michel GUERITTE, qui étaient tous trois dans le groupe animé par Daniel ROUSSEE !

 

14 - Appel du 8 juin

Un appel à se mobiliser pour cette Asemblée générale. Appel qui renvoie à un second questionnaire en ligne,

- pour que "les associations en désaccord" qui ne peuvent être rerésentées à l'AG puissent donner leur pouvoir à une autre association,

- pour que "les associations en désaccord" puissent "porter" les motions que nous allons présenter...

 

 

13 juin 2010

La prochaine AG : une mascarade ?

Un mail est adressé aux associations, parce qu'il est encore temps de se mobiliser.

Puis un autre le 15 juin : "Je suis bien embêté !" : il y a plus de POUVOIRS à distribuer que de PARTICIPANTS à l'AG !

Stéphane LHOMME commmunique 3 données importantes, dont une "stupéfiante", qui concerne le nouveau contrat de travail de Philippe BROUSSE !

Une lettre recommandée AR vient d'être adressée à Philippe BROUSSE, pour lui communiquer officiellement le contenu de deux motions . En effet nos mails sont considérés comme des spams par le nouveau CA. Eh oui, il ne faut pas être en désaccord avec l'actuelle gouvernance !

SDN Lot, le 14 juin, propose aux autres groupes une alternative à la direction actuelle. Puis le 16 juin, cette synthèse : "ça vous chatouille , ou ça vous gratouille ?"

Pierre PEGUIN fait quelques rappels, expose son espoir, s'interroge sur l'avenir, et explique son absence à la prochaine AG.

Stéphane LHOMME , à J-2, exprime ce qu'il attend de l'Assemblée générale.

 

Comment va se dérouler cette AG ?

 

La veille de l'AG, le CRILAN fait un communiqué à propos de la curieuse affaire de la convocation de trois salariés du réseau pour la diffusion sur le site de SDN, de documents classés secret défense ! Un coup monté pour resserrer les rangs, non ?

Laure Noualhat publie dans Libération, samedi 19 juin, le jour de l'AG, un article au titre et au contenu provocateurs : "Antinucléaires : le réseau entre en fission". Le papier n'a pas plu à la gouvernance actuelle, et n'a donc pas été relayé ! Transparence ?

 

 

19 et 20 juin 2010 : Assemblée générale à Lyon

Ceux qui ont participé à l'AG et qui sont "inquiets" de son déroulement ont vite communiqué leurs impressions :

- Michel GUERITTE donne de suite une version courte, puis une version très détaillée d'un compte rendu de l'AG, avec notamment la publication des motions (connues) adressées aux organisateurs, et qui ont été délibérément "censurées"...

 La réaction "sans concession" de Stéphane LHOMME ne s'est pas fait attendre.

- Le mardi 22 juin Laure Noualhat dans Libération , sort un compte-rendu de l'Assemblée Générale, indigne d'une "professionnelle" : la journaliste d'investigation titre : "Les antinucléaires ont enterré la hache de guerre". Laure a simplement oublié de demander l'avis d'autres militants que ceux qui représentent la gouvernance actuelle. Nous lui avons demandé par téléphone : une suite, un rectificatif, un démenti, un autre éclairage ? Ce qui a été fait sur le blog de libération. Mais cet article réalisé à partir d'un document "tronqué" de Stéphane LHOMME ne corrige en rien le compte-rendu "mensongé" du papier "hache de guerre" ! 

- Le Réseau diffuse enfin son communiqué officiel, dans lequel on peut lire : "L'AG s'est soldée, non par une scission, mais par un certain consensus politique."

- Michel MARIE pense que nous ne sommes pas sauvés avec le nouveau CA !

- Stéphane ULVOAS hésite entre deux titres : "la méthode Coué" et "la gueule de bois".

- Pour Enviscope, organe très proche de Philippe BROUSSE, tout va bien. Le réseau connaît une véritable refondation, et Le Réseau prépare les présidentielles...

Monique GUITTENIT fait une bonne et courte synthèse. Seul désaccord : parmi les raisons du refus de nouvelles candidatures, elle oublie celles de ceux qui refusent de travailler avec des licensieurs... 

Philippe BONE pense que le "communiqué" du nouveau C.A. est confondant d'aveuglement... ou de manipulation !

Pierre PEGUIN considère que cette AG n'a pas "pacifié le conflit. Et il écrit : "Face à cette situation il me parait nécessaire de ne plus soutenir financièrement le réseau SDN dans les conditions actuelles" !!!

Noëlle GUILBON de Emancipations s'inquiète de la légitimité de la gouvernance actuelle !

 

Vous pouvez analyser le détails des votes, ici regroupés.

Quand une AG vote le rapport moral à 55%, et la réintégration de Stéphane LHOMME à 49 %, on peut parler de scission, non ?

 

 

23 juillet 2010

Vraiment... ça suffit !

Un document qui analyse la situation deux mois après la dernière AG, et qui soulève un certain nombre de questions sur les multiples activités du directeur financier de SDN !

 



23 septembre 2010

Le Réseau publie enfin "son" compte-rendu (légèrement nettoyé) de l'Assemblée Générale des 19 et 20 juin 2010. Mieux vaut tard que jamais.

 

 

15 octobre 2010

Stéphane LHOMME est à nouveau convoqué en gendarmerie, le 25 octobre, suite à la plainte déposée contre lui par Philippe BROUSSE et le précédent CA de SDN !

Le point sur cette nouvelle lamentable affaire !

 

 

 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

 

Le collectif 84 est toujours aussi créatif... Mais attention au sens des épitaphes !

Que signifie RESEAU ?

 

Pierre tombale SDN
cliquer sur l’image pour agrandir

 

Non le Réseau n'est pas mort. Le Réseau c'est près de 900 associations et 26 000 donateurs individuels, qui sont bien vivants. Il faudrait l'explosion simultanée de tous les réacteurs de Gravelines et un vent du nord, pour les détruire !!!

 

 


 

 

 

Espace Internautes

La peur des risques

Pour en savoir plus

Qui est en ligne

Nous avons 16 invités

3946747

© 2019 villesurterre.com -  Le site de l 'Association de la Q.V.