Véolia, la pouponnière des élus sans mandat

 

 

Aucune entreprise en France n'a su choyer maires, députés et ministres comme le fait Véolia. Cette politique paye : extrait d'un article paru dans Marianne2.

Veolia, la pouponnière des élus sans mandat

Aucune entreprise en France n'a su placer ses hommes aux carrefours du pouvoir et choyer les maires, députés et ministres comme le fait Veolia Environnement . Avec 320 000 salariés dans le monde en 2009, dont 100 000 en France, ce géant sait tout faire ou presque pour les municipalités. Distribution d'eau, enlèvement des ordures ménagères, chauffage urbain, transports publics par bus, tramway ou bateau, le numéro un mondial des services aux collectivités fait preuve d'un indéniable savoir-faire technique, mais également d'une maîtrise hors du commun des circuits de décision, qu'il s'agisse des longues procédures officielles ou des raccourcis officieux.

Véolia travaille pour 9 000 communes françaises, soit une sur quatre. Les élus locaux sont ses interlocuteurs traditionnels et la politique son milieu naturel. Son histoire sinue en permanence à la lisière du public et du privé.

Supposons par exemple qu'Henri Proglio, PDG de Veolia depuis 2000 [et désormais numéro un d'EDF], ait eu besoin d'un renseignement ou d'un coup de pouce dans le gouvernement de François Fillon au printemps 2009. Un dossier qui s'enlise, une préfecture qui traîne des pieds, un souci avec une association de défense de l'environnement : qui appeler ? Il n'a que l'embarras du choix.

Si le souci concernait le ministère de l'Economie et des Finances, il pouvait compter sur Stéphane Richard, directeur de cabinet de la ministre Christine Lagarde depuis 2007 [désormais numéro deux de France Télécom].

S'il fallait plutôt frapper à la porte du ministère de l'Agriculture, aucun problème : Judith Jiguet, directrice adjointe du cabinet du ministre Michel Barnier, est une ancienne chargée de mission auprès du directeur banlieue de Paris de Veolia Eau. (Note de La Q.V. : elle a été également nommée directrice du cabinet de Chantal Jouanneau, secrétaire d'2tat chargée de l'écologie)

Si l'épineux dossier du jour concernait l'Ile-de-France, il suffisait d'appeler André Santini, alors secrétaire d'Etat à la Fonction publique, maire d'Issy-les-Moulineaux et surtout président du Syndicat des eaux d'Ile-de-France (Sedif), avec lequel Veolia entretient d'excellentes relations. Ce sera l'occasion de lui demander des nouvelles de son frère, Dominique Santini, ancien directeur de l'immobilier de Veolia.

Sans oublier, toujours au gouvernement, Eric Besson, ministre de l'Immigration, de l'Intégration, de l'Identité nationale et du Développement solidaire, qui a dirigé la Fondation Vivendi (Véolia) de 1998 à 2002.

Au pire, Henri Proglio peut éventuellement déranger Rachida Dati, dont il est proche à titre personnel. C'est avec elle qu'il est arrivé au Fouquet's le soir du second tour de l'élection présidentielle, pour y fêter la victoire de Nicolas Sarkozy. [...]

La démonstration vaut également à l'échelon municipal. A Paris, Veolia peut compter sur Jean-Marc Boulenger de Hauteclocque , élu du XVe arrondissement, directeur de la communication d'Onyx, filiale propreté de Veolia. Son directeur des collectivités publiques, Jean-Pierre Frémont , a lui aussi été élu du XVe arrondissement, de 2001 à 2007.( Note de La Q.V. : voir sa double casquette )

En Bretagne, il peut s'appuyer sur son délégué aux relations internationales, Pierre Victoria , député PS du Morbihan de 1991 à 1993, conseiller en communication dans les années 90 du maire de Rennes, Edmond Hervé .

Il peut également solliciter Marcel Rogemont, député PS d'Ille-et-Vilaine : battu en 2002, il s'est immédiatement recasé chez Veolia. Il est devenu conseiller général du département en 2008. [...]

Voilà.

Christophe Montgermont qui était salarié de la CGE (devenue Véolia) explique aussi les relations étroites entre élus et Véolia, et les combines avec les délégués syndicaux.

Le Canard Enchaîné révèle que Véolia a été "aidé" pour remporter le marché parisien.

Face à un lobby de cette puissance, que peuvent les élus Aubois ? Que peuvent les responsables du PNRFO ?

Mais ça ne marche pas à tous les coups ! Exemple à Saint-Dizier, où la Justice a confirmé une surfacturation de Véolia. Idem à Montbéliard où Véolia a été "liquidé" !

.

 

Espace Internautes

La peur des risques

Pour en savoir plus

Qui est en ligne

Nous avons 15 invités

3469546

© 2018 villesurterre.com -  Le site de l 'Association de la Q.V.