CIVC / ANDRA

 

 

  

 

15 septembre 2013

Lancement d'une communication internationale auprès des importateurs de champagne, dans le cadre du débat public sur CIGéo. Résultats à venir.

 

8 avril 2013

L'est-éclair a réuni quelques personnes concernées par le projet de la poubelle FA-VL à Soulaines. Béatrice RICHARD, viticultrice et présidente pour la Côte des Bars du syndicat général des vignerons déclare : " Le champagne de l'Aube n'est pas radioactif. Il n'y a aucun problème de dépassement de rejet ou de dangerosité. Un laboratoire indépendant financé par le CIVC réalise des mesures très précises des rejets dans l'eau, dans l'air et dans le sol. »  

 

21 octobre 2011

Enquête publique pour le stockage TFA de Morvilliers : Le CIVC remet au commisaire-enquêteur 2 pages d'observations. Parmi les remarques toutes fondées : le problème de la contamination possible du vignoble situé à 4 km, et le problème de l'image donnée par ces nouvelles activités de regroupement et d'entreposage à ce noble produit !

 

18 novembre 2010

auboisementcorrect titre :
"L'économie du champagne sous la menace du nucléaire"  

 

27 novembre 2010

internationalnews titre :
"Le champagne menacé par le nucléaire"  

 

27 octobre 2010

Univers Nature se pose une question intéressante :
"Si les concurrents étrangers du champagne (Californie, Australie, etc...) se mettaient à orchestrer une savante campagne de dénigrement du type champagne = nucléaire, l'appellation Champagne y résisterait-elle ?"  

 

22 octobre 2010

World Nuclears News donne une dimension international à cette affaire : 

L’ANDRA a gagné une caisse de champagne

Les directeurs de l’Andra peuvent sabler le champagne pour célébrer leur victoire judiciaire contre le comité des producteurs de champagne. Le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne a en effet rejeté une requête du CIVC (Comité Interprofessionnel du Vin de Champagne), pour empêcher l’Andra de continuer à stocker des déchets radioactifs de faibles activités à Soulaines, dans la région de la Champagne-Ardenne (France), selon decanter.com. Les producteurs de champagne craignent qu'une fuite puisse constituer une menace à leurs vignobles. L’Andra a convaincu les juges que le site était sûr et que ses installations et procédures de stockage sont conformes aux  règlements en vigueur.
Jean-Luc Barbier, directeur général du  CIVC a déclaré : "Le CIVC accepte les décisions, mais restera vigilant, et vérifiera que le stockage des déchets radioactifs reste en stricte conformité avec toutes les règlements. Le tribunal reconnaît que le CIVC a compétence et intérêt à le faire."

Voir également decanter.com 

 

 

20 octobre 2010

Résultats de l'enquête épidémiologique autour du Soulaines : un excès de cancers du poumon. Un écart vite gommé !

Mais quelques réflexions s'imposent :

Il est fort dommage que ni le Conseil d’Etat, ni le Tribunal Administratif ne reconnaissent le danger réel des sites nucléaires de Soulaines, Brienne-le-Château et Morvilliers, installés à quelques km du vignoble champenois.

Et l’ANDRA se prépare en plus à entreposer des déchets FA-VL et MA-VL à MORVILLIERS !!!
Oui, des MA-VL, qui devraient ensuite être enterrés à 500 m, à BURE.

A noter également le chantier retardé (pour non respect de la sécurité) du centre de tri de déchets radioactifs chez DAHER à EPOTHEMONT.
Lui aussi sera équipé d’une cheminée avec des rejets supplémentaires.

Enfin que penser de la mainmise de la Préfecture de l’Aube sur la communication des résultats de l’enquête épidémiologique dans le Soulainois ?
En effet, qu’à partir du moment où l’Etat a eu vent d’un possible écart sur les cancers du poumon, le Préfet de l’AUBE a fait modifier le calendrier des deux réunions, et a assisté aux deux ? Bizarre, non ?

Les associatifs et les scientifiques indépendants ont quelques doutes sur l’analyse des risques relatifs qui nous ont été communiqués...

 

 

14 octobre 2010

Dans son JT de 19 h :  en prologue à un sujet consacré au projet d'entreposage de déchets FA-VL et MA-VL à Morvilliers, France3 communique le résultat du jugement du tribunal administratif de Châlons

Dépêche AFP : Déchets nucléaires : rejet d'une plainte des professionnels du champagne. 

Le lendemain l'est-éclair écrira : "Le CIVC a intérêt à agir"...

Le communiqué de La Fédération Grand-Est STOP déchets nucléaires dénoncera les lourdes menaces sur le champagne.

 

 

4 octobre 2010

ENVIRO2B titre : Le CIVC inquiet des rejets radioactifs de l'ANDRA. 

 

1 octobre 2010

L'est-éclair titre : Le CIVC veut faire interdire les rejets radioactifs

Curieusement, le CIVC qui aurait pu continuer à se battre suite à la décision du Conseil d'Etat, en juillet 2009, et qui ne l'aurait pas fait pour éviter une médiatisation qui pourrait abimer l'image du champagne, récidive "mollement" au tribunal administratif de Châlons !

Ne sont abordés dans cette affaire que les risques de pollution par l'eau (sur le thème : les cours d'eau ne remontent pas).La contamination par l'air est volontairement oubliée. Rendu du jugement dans 15 jours...

Ce sursaut paraît d'autant plus curieux qu'il a lieu au moment où est annoncée pour la fin de ce mois la publication des résultats de l'enquête InVS dans le Soulainois.

ENVIRO2B a relayé l'information.

Vitijob.com et champagne.blogs.lunion.presse.fr se sont sentis obligés d'analyser la situation... avec des pincettes !

 

 

30 septembre 2010

 Au tribunal administratif de Châlons-en-Champagne, le CIVC cherche à défendre l'image du champagne.

 

 

30 août 2009

Lettre ouverte au président du CIVC. 

 

 

27 juillet 2009

Diagorapress publie un communiqué qui révèle que l’ANDRA est "attaquée" par le CIVC , Comité Interprofessionnel des Vins de Champagne !
Il s'agit d'un recours en Conseil d'Etat.

Aube - Environnement - (CE)
Soulaines-Dhuys et Ville-aux-Bois : litige sur le stockage de déchets radioactifs.
Vendredi 10 juillet 2009, le Conseil d’Etat examine le recours du Comité interprofessionnel du vin de Champagne visant à annuler le
décret n°2006-1006 du 10 août 2006, modifiant le décret du 4 septembre 1989, autorisant le Commissariat à l’énergie atomique (Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs) à créer, sur le territoire des communes de Soulaines-Dhuys et de la Ville-aux-Bois, une installation de stockage de déchets.
© Diagora Press 2009.


Wine-Press relate quelques détails suppléméntaires.

 

Philippe DALLEMAGNE, maire de Soulaines, président de la Communauté de Communes, président de la CLI avait glissé dans l'oreille du président de La Q.V., courant 2007, que le CIVC estait en justice contre l'ANDRA.

Malgré la volonté de transparence dans le monde du nucléaire, on ne sait pas toute de ce recours, si ce n'est que, si le CIVC "tolère" la présence d'un site de stockage de déchets radioactifs à 9 km du vignoble champenois, le CIVC n'accepte pas les rejets de radionucléides dans l'environnement.

Problème : les rejets sont inhérents à l'activité même. Et même si le compactage et les rejets liquide via le bassin d'orage pouvaient être supprimés, les fuites dans la nappe phréatique, et la migration naturel du tritium à travers l'acier et le béton ne peuvent être empêchés.

Ce serait l'ensemble des 225 000 m3 actuellement stockés, qu'il faudrait déplacer ! Un rêve d'ailleurs d'Eric Loiselet...

Or, il est clair que le site de Soulaines est non réversible (communication du dernier Colloque Réversibilité de Nancy). On imagine mal le découpage des alvéoles, blocs de béton contenant des colis de déchets radioactifs.

Il est curieux que le CIVC s'intéresse au CSA Soulaines, et pas au TFA de Morvilliers, ni à l'extension DAHER à Epothémont, ni à l'entreposage des FA-VL à Morvilliers...


Le 26 juillet, le JT de 19 h de France3 Champagne Ardennes a relaté l'épisode juridique : POUBELLE FAVL & FETE du CHAMPAGNE

Pascal HOUPLON a immédiatement relayé sur auboisementcorrect.com :

Exclusif : Le CIVC veut faire fermer le CSA de Soulaines !
Le champagne, à défaut de sentir le bouchon, aura-t-il de vieux relents radioactifs ? En tout cas c’est ce que craignent sérieusement les professionnels du Champagne. A tel point que le puissant CIVC (Comité In terprofessionnel du vin de Champagne) a déposé un recours qui pourrait remettre en cause, non seulement le projet FA-VL mais l’actuel CSA de Soulaines !!!

Pour Michel MARIE ( au nom de La Fédération Grand-Est STOP Déchets Radioactifs) c'est un coup de Trafalgar pour l'ANDRA.


L'est-éclair du 4 août titre : CIVC contre ANDRA : balle au centre. Mais le problème de fonds demeure : Les poubelles nucléaires de Soulaines et de Morvilliers rejettent bien des radionucléides dans l'air et dans l'eau...

Droit-finances.commentça marche donne les conclusions du jugement, parmi lesquelles :

Les premier et deuxième alinéas du VI de l'article 1er du décret du 10 août 2006 sont annulés.

A savoir :

"Les ministres chargés de l’industrie et de l’environnement notifient des prescriptions techniques particulières applicables à l’exploitation de l’installation, auxquelles l’exploitant doit se conformer."

"Sont soumises à l’autorisation des ministres chargés de l’industrie et de l’environnement les modifications, même temporaires, qui conduiront à ne pas respecter les prescriptions techniques qu’ils auront notifiées."

Rappelons cet article de Greenpeace international du :

 

5 juin 2007

Dans abc NEWS, le journaliste BEDE Moore donne l'alerte , traduite ici, au paragraphe 2. Un extrait : Les chercheurs indépendants de l'ACRO, en collaboration avec GREENPEACE ( association de défense de l'environnement ), ont annoncé que cela pourrait bien être le cas, si les centres de stockage de déchets nucléaires implantés dans la région champenoise ne sont pas correctement gérés

 

 

30 mai 2006

Bientôt du champagne radioactif !

Le champagne doit être pétillant, pas radioactif.

Greenpeace a fait réaliser une vidéo qui pose bien le problème.

 

 

 

 

Espace Internautes

La peur des risques

Pour en savoir plus

Qui est en ligne

Nous avons 34 invités

3837516

© 2019 villesurterre.com -  Le site de l 'Association de la Q.V.