Daher 130800

 

 

L'affaire de la modification de l'autorisation de rejets DAHER à EPOTHEMONT

 

 

Les normes de rejets du Centre de tri de déchets radioactifs DAHER
à Epothémont sont déterminées selon les possibilités du process industriel,
et non en fonction des impacts sur la santé des riverains !

C'est en fait comme pour tous les sites nucléaires en france. Et DAHER n'échappe pas à la règle. En effet, en prenant connaissance de ce rapporton découvre que les limites de rejets fixés par l’Etat, ne pouvant pas être respectées par DAHER, l'industriel a demandé qu'elles soient relevées. Ces limites ont alors été modifiées et multipliées par un facteur allant jusqu’à 1,5 millions de fois, comme le montre ce tableau :       



 

 

 

 

Comment prendre au sérieux la fixation de ces normes qui sont censées protéger la santé des riverains ?

 

Le 23 mai un mail a été adressé à la Sous-préfecture de Bar-sur-Aube :

 

Apprendre que des limites de rejets fixés par l’Etat, ne pouvant pas être respectées, sont alors modifiées et relevées à la demande de l’industriel, me fait tousser !

Merci de me communiquer le compte-rendu de la réunion du CODERST du 22/03/2012, ainsi que les textes de tous les arrêtés préfectoraux qui concernent l’exploitation DAHER.

Soulaines FA-MA-VC = 1ère cheminée

Morvilliers TFA = 2ème cheminée

DAHER Epothémont = 3ème cheminée

Morvilliers entreposage FA-VL = 4ème cheminée

Stockage FAVL à venir (à côté de Morvilliers) = 5ème cheminée

C’est pour cela que je m’intéresse aux normes de rejets de ces cheminées, et aux enquêtes sanitaires autour des sites nucléaires. Il est urgent de crier aux loups ! Ces loups là sont beaucoup plus dangereux que ceux qui égorgent les moutons des troupeaux du Soulainois...

 

Après nous avoir communiqué les documents :

- qui explicitent les autorisations de rejets initiales : article 3.2.5.2 de l’Arrêté préfectoral n°10-0787 du 26/03/2010,

- le vote à l'unanimité du CODERST concernant la validation du projet du nouvel arrêté

- ainsi que les nouvelles autorisations de rejets : article 7 de l’Arrêté préfectoral n° 2012116-0004 du 25/04/2012,

après quelques échanges

qui précisent les valeurs illisibles de tableaux mal scannés, la Sous-préfecture, incapable de nous répondre, nous demande, le 27 août, de nous mettre en rapport avec la DREAL.

Nous attendons la réponse de Marc BERNARD de la DREAL de Châlons-en-Champagne.

Voilà comment des normes de rejets peuvent être multipliées

par 8, par 15, par 2500 et par 1,5 millions de fois,

sans que cela ne chagrine personne !

Il faut dire que c'est une constante dans l'industrie nucléaire. Voir les variations des normes de rejets pour le tritium : paragraphe n°6.

Coefficient 420 000 entre Soulaines et Valduc !

 

 

 

Espace Internautes

La peur des risques

Pour en savoir plus

Qui est en ligne

Nous avons 20 invités

4125038

© 2020 villesurterre.com -  Le site de l 'Association de la Q.V.