Namy s'est fait baiser par l'Andra - mail du 131203

 

 

 

 







Ville-sur-Terre
3 décembre 2013


Alors mon bon Namy, on s’est fait baiser ?

Portrait de Christian Namy sénateur de la Meuse



Christian NAMY

Sénateur de la Meuse
Membre de l’OPECST
Président du Conseil général de la Meuse
Distributeur d’argent sale au GIP et au Comité de haut niveau.

CIGéo : Christian NAMY a l’impression de se faire baiser par l’ANDRA !

Enfin, c’est ce qu’on comprend en lisant attentivement la lettre du 25 novembre,
qu’il vient d’envoyer aux maires de la Meuse,
ainsi que la MOTION :
Impact territorial du projet CIGéo
qu’il a fait voter le 21 novembre.

Dans sa lettre
Christian NAMY secoue ses maires et leur rappelle
que l’acceptation locale de CIGéo est conditionnée par un accompagnement fort,
et que le projet CIGéo n'est pas toujours appréhendé à la hauteur des enjeux.

Christian NAMY attend des avancées, un accompagnement plus fort, une plus grande association des entreprises meusiennes aux marchés, une anticipation des besoins futurs et une préparation conjointe des réponses à y apporter.

Christian NAMY estime que les meusiens comme les entreprises ont le sentiment de se retrouver spectateurs d'un dossier.

Et Christian NAMY conclut :
Nous souhaitons des réponses précises en lien avec les attentes légitimes d'un territoire
qui recevra éventuellement des déchets nucléaires.

Eh oui, Christian NAMY a écrit : éventuellement !
Il se lance dans une opération de chantage.


Dans sa MOTION
Christian NAMY insiste sur le fait que sa collectivité est tenue à distance et est maintenue dans l'incapacité d'agir.
Il s’inquiète de savoir à qui profitent les actuels appels d’offres.

Christian NAMY voudrait anticiper les actions qui relèvent de sa compétence.

Christian NAMY constate que le Schéma interdépartemental autour de Bure-Saudron est resté sans suite depuis 6 mois.

Christian NAMY voit bien que les promesses faites au Conseil Général lors de l'acceptation du Labo ne sont pas tenues.

Christian NAMY déplore l’absence d’information sur les contours de la fiscalité à venir de CIGEO.

Christian NAMY ose même le mot DEFIANCE !

Christian NAMY exige des réponses concrètes sur l'ensemble des questions primordiales liées à la sûreté, préalable incontournable à toute implantation.

Et enfin Christian NAMY liste toutes ses exigences : accompagnement économique, emploi, création d’une filière de valorisation des matières,

Merci de nous communiquer quelques précisions : matières agricoles ou matières radioactives ?
Une autre INB à côté de BURE pour transformer combustibles et déchets nucléaires ?
Ce serait normal : le nucléaire appelle le nucléaire... Une preuve : le canton de Soulaines (Aube)

nomination d’un Haut fonctionnaire, statut d'Opération d'Intérêt National ...


Et Christian NAMY conclut : désormais, les collectivités ne prendront leurs responsabilités que si l'Etat et les opérateurs prennent les leurs !

Waouh !

Christian NAMY n’a pas son compte.
Il pousse un coup de gueule.
C’est NAMY la menace !

Nous sommes heureux de constater,
nous, opposants au projet CIGéo,
qu’un éminent responsable de l’avenir de la Meuse pense exactement comme nous :
non seulement toutes ces pseudo-actions d’accompagnement sont un achat des consciences,
mais elles ne sont que des promesses...
des promesses qui ne seront jamais tenues.

Monsieur NAMY, joignez vous donc aux opposants et refusez CIGéo.

Commencez donc par encourager les maires meusiens et haut-marnais à réunir leur conseil municipal en séance publique
et à envoyer leur délibération à la CPDP avant le 15 décembre.

D’ailleurs durant la conférence-débat ETHIQUE et gestion des déchets nucléaires,
le 29 novembre dernier à Ligny-en-Barrois, trois élus ont exprimé toutes leurs inquiétudes
et ont souligné les pressions qu’ils subissaient.

Enfin, pourquoi LEst-Républicain ne dit mot de tout ça ?

Bien cordialement

Michel GUERITTE
http://www.cigeout.com




Espace Internautes

La peur des risques

Pour en savoir plus

Qui est en ligne

Nous avons 24 invités

3845007

© 2019 villesurterre.com -  Le site de l 'Association de la Q.V.