Communiqué CEDRA 13 février 2014 - iCIGEOnte

 

 

 

 


Co-fondateur de 'Bure-Stop'
Co-fondateur de la 'Fédération Grand-Est STOP Déchets Nucléaires'
Membre du ‘Réseau sortir du nucléaire’
Membre de la CRIIRAD
BP 17 - 52101 SAINT DIZIER Cedex - FRANCE
Téléphone-répondeur-fax :  ce jeudi > uniquement 33 (0)3 25 04 91 41
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. / facebook <http://www.facebook.com/group.php?gid=149715985046348&amp;v=wall#!/group.php?gid=149715985046348&amp;v=wall>
www.cigeout.com <http://www.cigeout.com>  
www.villesurterre.eu <http://www.villesurterre.eu>  - www.stopbure.com <http://www.stopbure.com>  - http://pandor.at/ - www.burestop.eu <http://www.burestop.eu>

 


iCIGÉOnte


 
 
lettre ouverte
à Jean-Paul Chanteguet

Assemblée Nationale
Président de la Commission du développement durable et de l’aménagement du territoire

 


 
Monsieur Chanteguet,
 
Un député membre de la Commission que vous présidez a bien voulu nous transmettre votre surprenant communiqué (rappelé en fichier joint), rédigé en réaction aux conclusions du « débat public ».
 
Quelle surprise de lire votre perception, détaillée, de ce projet d’enfouissement des déchets nucléaires. Une perception qui fait écho ce que nous, citoyens et élus, à BURE analysons, dénonçons (un projet aussi flou que fou), proposons, depuis des années et dont la CNDP fait elle aussi ses conclusions. Examinons l’essentiel :
 
- le calendrier et la sûreté sont à revoir, lit-on. Voilà qui choque car jusqu’à présent le promoteur ANDRA assurait que ses études garantissaient une sûreté absolue ! Vous a-t-on signalé que depuis hier, ici à Bure, l’Andra est qualifiée d’« agence garcimore » ? une agence qui tente d’escamoter les déchets du nucléaire, qui assure que dans son numéro tout est maîtrisé (l’agence ayant créé un « directeur de la maîtrise des risques ») et puis, patatras « ça marche pas », comme disait l’inénarrable Garcimore !

- la question, lancinante, que vous-même pointez : « une décision, qui va engager les générations futures dans un espace-temps qui se compte en centaines de milliers d’années ». Honnêtement, qui et quelles modélisations, en effet, pourraient prédire la sûreté d’un tel dépôt souterrain ? Avons-nous le droit de faire « ça » aux milliers de générations à venir ? et l’ETHIQUE ?

- CONFIANCE, restaurer la confiance ! Voilà bien l’idée maîtresse issue du « débat public », tant le passif est massif, particulièrement en ce dossier :

· vous a-t-on signalé que l’« évaluateur/contrôleur » de l’Andra, l’IRSN-ASN,n’avait jusqu’à ce jour aucunement remis en cause calendrier et sûreté ?

· vous a-t-on signalé combien sont méprisées, depuis 20 années maintenant, les populations de la (grande) région de Bure ?

· vous-a-t-on signalé qu’ici on achète les conscience/silence de nos élus, par 60 millions d’euros/an pris dans la poche de nos compatriotes, à leur insu ?

· vous a-t-on signalé que celui qui ici tient le pot de confiture est le même qui à Paris l’abonde, en tant que sénateur et président de la curieuse OPECST… ?

· vous a-t-on signalé que tout ce qui fait débat à présent n’a émergé QUE par des citoyens ou des experts indépendants (la liste folle des risques, la ressource géothermique, les lourds enjeux éthiques…) ?

· vous a-t-on signalé que des 8 parlementaires du secteur (Haute-Marne/Meuse), dont 4 députés, AUCUN n’a jamais transmis une information ou un document aux associations de citoyens/élus sensibilisés par le problème ?

· vous a-t-on signalé que la « Mission sur les déchets nucléaires » mise en place par la Commission que vous présidez n’a pas daigné auditionner UNE seule association de Bure, exception notable du CEDRA… parce qu’une autre association l’avait embarqué dans ses valises ? Si certains restent sidérés des conclusions de la Mission, ne cherchons pas

· vous a-t-on signalé que le projet de texte de la LOI TE-Transition énergétique a glissé en catimini un article sur cigéo (titre V), avant la fin du débat et se moquant donc éperdument de celui-ci ?


CONFIANCE, restaurer la confiance ! Alors que le dernier sondage annuel sur les fractures françaises montre l’ampleur de la crise de confiance entre nos concitoyens et la « gouvernance », et que l’alerte est au rouge cramoisi, puissions-nous voir appliquer ce que vous écrivez : « [la décision] ne peut être réservée aux seuls dirigeants politiques ». En république et démocratie saines, n’est-ce pas le peuple qui est souverain ? et pour l’intérêt non pas général mais commun.Soyez assuré que le CEDRA, ses adhérents, ses sympathisants oeuvrent en ce sens  

vous écrivez
LE STOCKAGE DES DECHETS RADIOACTIFS NECESSITE UNE EXPERIMENTATION PILOTE

transformons-le plutôt, ensemble, en
LES DECHETS RADIOACTIFS NECESSITENT UNE VRAIE SOLUTION, ALTERNATIVE ET ETHIQUE
 
 
Déchets nucléaires : arrêter d’en produire, ne plus enfouir, s’atteler à une VRAIE solution
BURE est une impasse, il devient urgent de changer la loi


 
Dernière minute
Une première analyse rapide du document « Compte-rendu du débat public » (100 pages) signale des manques troublants par rapport aux contributions versées > quid des exemples catastrophiques d’enfouissement (Stocamine, Asse, Yucca Moutain) ? quid de l’alarme lancée sur l’EAU et les contaminations attendues du Bassin Parisien, et alors que des élus/candidats aux municipales de l’Ile de France commencent à s’inquiéter ?... quid de pratiques interpellantes au sein de CPDP/CNDP : lire le dernier paragrahe de Reporterre, et cet article de Libération.fr.
 

CONFIANCE ? CRÉDIBILITÉ ? ÉTHIQUE ?

article L'Affranchi de Chaumont ANDRA/LAVALIN


Espace Internautes

La peur des risques

Pour en savoir plus

Qui est en ligne

Nous avons 30 invités

3954243

© 2019 villesurterre.com -  Le site de l 'Association de la Q.V.