BURE : SUITES données par l'ANDRA au débat public CIGéo - 10 mai 2014

 

 

 

6 mai 2014

L'ANDRA, lors d'une conférence de presse à Paris, a communiqué les SUITES qu'elle donne aux conclusions du débat public 2013 et aux évaluations de : ASN, CNE, AE, HCTISN

Le communiqué de Presse de l'ANDRA.

Le dossier de Presse.  -  Le résumé vidéo de cette conférence de Presse

La délibération du Conseil d'administration. Intéressante : la liste des membres de ce CA !

La parution au journal officiel de la Délibération du conseil d'administration de l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs du 5 mai 2014 relative aux suites à donner au débat public sur le projet Cigéo.


Notre résumé :

Les conclusions :

• L’opportunité du projet est confirmée ainsi que la demande de poursuivre les études

• La clarification de l’inventaire des déchets radioactifs

• La maîtrise des risques

• La progressivité du projet - le nouveau calendrier - une phase industrielle PILOTE,

• La clarification : réversibilité et récupérabilité

• Les coûts et le financement du projet,

• La mémoire du stockage

• Le transport des colis par voie ferrée

• Le développement, l'aménagement et la préservation du territoire

• Une plus grande information sur le projet

• Le développement d’une expertise pluraliste.

Quatre évolutions du projet suite au débat public

1 - L’intégration d’une phase industrielle pilote au démarrage de l’installation

Trois périodes successives :

• Période 1 avec colis factices « inactifs

• Période 2 avec un petit nombre de vrais colis

• Période 3 avec stockage progressif

 

Les attentes des citoyens

• Les mesures et les dispositions techniques pour maîtriser les risques d’exploitation,

• La performance des équipements industriels,

• La récupérabilité des colis

• Les moyens et capteurs permettant la surveillance du stockage,

• Les techniques de scellement

Tester, en conditions réelles : descenderies, puits, galeries d’accès, galeries de retour d’air, alvéoles, engins de manutention, systèmes de radioprotection, scellements...).

A la fin de la phase industrielle pilote : passage à l’exploitation courante

 

2 - Plan directeur régulièrement révisé a minima tous les dix ans

Ce plan approuvé par l’Etat et révisé régulièrement constituera le cahier des charges permettra de définir :

• Les différentes étapes d’exploitation progressive du stockage,

• Le programme d’essais,

• Les flexibilités pour le futur stockage éventuel des combustibles usés

• Un planning prévisionnel de scellement progressif

 

3 - Un aménagement du calendrier

Demande d’autorisation de création de Cigéo en deux temps :

• En 2015 : proposition d'un plan directeur

• Fin 2017 : finalisation de la demande d’autorisation de création pour l’obtention du décret d’autorisation de création en 2020.

• à partir de 2015 : préparation des aménagements au niveau local (création d’un poste électrique, aménagements de certaines routes, embranchement ferroviaire du site, alimentation en eau...),

• 2020 : démarrage de la construction du stockage,

• 2025 : démarrage de l’installation par la phase industrielle pilote.

 

4 - L’implication de la société civile dans le projet

Echanger avec les parties prenantes

• Concertation avec les parties prenantes locales et nationales

• Rapprochement avec le CLIS de BURE

Renforcer l'expertise pluraliste

En complément des travaux du HCTISN et du GT PNGMDR notamment en participant activement à la démarche de dialogue ANCCL-IRSN.

Ouvrir l'Observatoire pérenne de l'environnement

Renforcer les liens de l'ANDRA et de la société civile

La proposition de l'ANDRA sur la réversibilité : une approche par étapes :

• Récupérabilité des colis pendant la période d’exploitation

• Définition de points de décision pour un scellement plus ou moins progressif

• Réalisation d’essais de retrait et de tests de scellement pendant la phase industrielle pilote,

• En 2015 : remise à l’ASN d'un dossier technique sur la récupérabilité

 

Les engagements de L’andra

1 - Garantir la sûreté avant tout

2 - Préserver et développer le territoire d’accueil - et notamment : étudier une demande de label type « grand chantier » pour le projet Cigéo.

3 - Maîtriser les coûts


Réactions de la Presse :

Pour l'AFP : l'ANDRA retarde le calendrier ! Pour nous rien de changé : l'enfouissement reste programmé pour 2025 ! Et les avancées du Débat public concernant les alternatives (entreposage, recherche…) ne sont pas reprises...

L’exploitation dès 2025 n’est pas remise en cause, comme le souligne le communiqué de BURE STOP.

France3 Champagne-Ardenne tout comme france info font croire que le calendrier est repoussé.

Les Echos.fr considèrent aussi que le projet est retardé.

Le Figaro.fr annonce le début du chantier en 2020.

L'Affranchi de Chaumont a vu clair et titre : les histoires de calendrier ne changent pas grand chose.

Idem pour RTL info.be : l'Andra retarde le calendrier. Erreur d'analyse !

Idem pour Le Journal de l'environnement qui indique que le projet est repoussé à 2025 !

ENVIRO2B a une curieuse vision des choses et annonce 2030 voire 2035 !

C'est aussi l'analyse d'EE-LV qui pense que l'ANDRA repousse le calendrier pour mieux enfouir. EE-LV qui avait réagi aux conclusions du débat public le 13 février.

Jean-François LAVILLE de l'est-éclair aubois était assis au premier rang lors de la conférence de presse. Il sait bien, lui, que l'ANDRA s’adapte, prend le temps, mais ne renonce pas !

Le Quotidien, lui, à travers Philippe MARQUE du Républicain Lorrain est encore plus clair : L'Andra plie mais ne rompt pas !

Le Journal de la Haute-Marne a bien vu que le projet démarre bien en 2025, comme prévu, mais par une phase pilote. Et les travaux d'aménagement : routes, voie-ferrée, eau, électricité... commencent demain en 2015

La Voix de la Haute-Marne met en lumière un point nouveau : le label GRAND CHANTIER d'Aménagement du Territoire, donné au projet CIGéo, qui permettrait d'engager des travaux sans avoir l'autorisation de construire ! C'est le cas de l'EPR à Flamanville.

Ce label marquera une étape importante dans la validation de la construction. Il permettra notamment d’assurer une coordination des actions engagées. Les collectivités locales vont bénéficier de préfinancement pour installer différentes structures, tels que des logements, des équipements sportifs ou des écoles, pour les employés du chantier. Il s’agit d’une reconnaissance de l’État pour l’obtention de crédits spécifiques et anticipés, c’est-à-dire, remboursés par le biais de recettes futures. Les communes concernées bénéficieront rapidement de facilités de paiements. Et l'ANDRA devra participer aux divers aménagements entrepris. Un plan d’accompagnement du grand chantier sera élaboré par le chargé de mission. 

énergie2007.fr titre : L'Andra prévoit une phase industrielle pilote en 2025. 

Le « pilote » : un leurre pour détourner l’attention des graves défauts de Cigéo, note le communiqué du Réseau SORTIR DU NUCLEAIRE

Cette idée de pilote intéresse également L'énergie D'avancer et  ACTU-ENVIRONNEMENT

France3 Lorraine insiste sur les tests.

L'AFP insiste sur l'existence des tests avant l'arrivée des premiers déchets radioactifs.

Pour Sébastien Georges de l'Est-Républicain, CIGéo prendrait une dizaine d'années de retard

Sylvestre HUET de Libération  et MEDIAPART mettent en avant l'idée de PLAN DIRECTEUR.

L'ANDRA persiste et signe titre MEDIAPART.

Pour SCIENCES ET AVENIR : Nucléaire : comme quoi, un débat public, ça sert !

Le Monde.fr s'amuse avec Le cimetière des déchets nucléaires sera testé en 2025 mais rappelle : QUAND SÉGOLÈNE ROYAL PRÔNAIT "L'ABANDON DU PROJET" .

A propos des nouvelles orientations, Localtis.info met l'accent sur la concertation.

Centpourcentnaturel y voit l'essentiel : le chantier commence l'année prochaine !

Vidéo : Marie-Claude DUPUIS questionnée vigoureusement par Ophélie MASURE de France3 Champagne-Ardenne.

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Espace Internautes

La peur des risques

Pour en savoir plus

Qui est en ligne

Nous avons 22 invités

3515024

© 2019 villesurterre.com -  Le site de l 'Association de la Q.V.