Ségolénade du 23 juin 2014

 

 

Une ségolénade

c'est un ensemble de décisions-déclarations singulières à laquelle il va falloir s'habituer !

C'est une sorte "d'enfumade", qui conduit à des analyses trompeuses du type : le gouvernement recule sur CIGEO, comme le déclare Sortir du Nucléaire. Rappel de la séquence qui a débuté le

 

18 juin, fin de matinée

Ségolène Royal présente à la presse son projet de loi sur la transition énergétique. Aucune allusion au projet CIGEO. Aucune mention non plus dans les documents diffusés par le ministère, ni dans le pré-projet qui circule et a fuité sur internet. Reporterre notamment avait publié ce projet.

 

18 juin, 17 h 35

Le CESE (Conseil, économique, social et environnemental) s’adresse aux membres des commissions Environnement et Economie, qui doivent auditionner la ministre, jeudi matin. Dans un courriel que Reporterre a consulté, l’assemblée consultative fait parvenir trois fichiers, dont un document intitulé « exposé des motifs » qui résume sur 30 pages chaque article de la loi. Ce texte présente un nouvel article, n° 34, qui « habilite le Gouvernement à transposer la directive n°2011/70 du Conseil du 19 juillet 2011 établissant un cadre communautaire pour la gestion responsable et sûre du combustible usé et des déchets radioactifs ». (possibilité d'enfouir des déchets radioactifs européens à BURE)

 

18 juin, 21 h 50 

dans une nouvelle version envoyée aux membres de la commission spécialisée du CNTE, (Conseil national de la transition écologique), en charge de ce projet de Loi, et qui devaient se réunir le lendemain, apparait un article n° 35 relatif à CIGEO, et qui revient sur la loi de 2006. Le projet d’enfouissement des déchets est noyé dans la masse des articles et amendements de la loi sur la transition.

 

19 juin

Dans son article, Reporterre parle d'un stupéfiant coup de force du gouvernement pour imposer l’enfouissement des déchets nucléaires, et fait une analyse complète de ce feuilleton.

Le Républicain-Lorrain parle d'un incroyable coup de force ! Et la présence de l'article 34 est bien signalée.

SDN réagit.

BURE STOP y voit l'écrasement de la loi de 2006. Dans un communiqué, BURE STOP déclare : on se fout de nous

Les Amis de la Terre titrent : Ségolène ROYAL volée par les lobbies du nucléaire.

Le CRILAN parle d'escroquerie politique, bastamag de couac gouvernemental, et Noël Mamère évoque le pocker menteur...

EE-LV réagit - Denis BAUPIN parle de scénario complotiste ! (depuis le temps que Michel GUERITTE hurle que Cigéo est un complot !) -  EE-LV exige le retrait des deux articles  -  Communiqué de Presse de EE-LV : pas de passsage en force et les écologistes ont obtenu gain de cause

20 juin

Le gouvernement recule et retire CIGEO du pré-projet de loi sur la "transition énergétique".  La succession des différentes versions du projet de texte de loi est plus que curieuse et nullement rassurante pour la suite du processus décisionnel. Les écologistes disent avoir eu gain de cause ! La mobilisation des écologistes associatifs et politiques aurait payé. Denis BAUPIN nous écrit : "Nous avons obtenu le retrait de l’article 35 de la loi Transition Energétique. Le cabinet de Ségolène Royal vient de me confirmer qu’il ne sera pas dans le texte qui sera transmis au Conseil d’Etat.
La ministre avait souhaité me voir hier et je lui ai dit que CIGEO dans la loi constituerait un chiffon rouge pour nous. Je l’ai dit de même à Matignon et à l’Elysée. Lors de la réunion du groupe de travail, hier soir, du Conseil National de la Transition Ecologique, j’ai réaffirmé cette position et elle a été défendue aussi par les ONG (ni les syndicats, ni le Medef ne sont intervenus sur ce sujet, ce qui constituait une forme de soutien implicite au moment où on cherche à trouver des consensus pour l’avis du CNTE sur la loi).
Le fait que Ségolène elle-même n’était pas favorable à cet article, et la façon très peu transparente dont le texte a été modifiée ont sans doute contribué aussi à cet arbitrage.
Cet épisode aura donc finalement plutôt affaibli CIGEO. C’est donc un bon signe, même si il est clair que le sujet reviendra un jour ou l’autre."

Nous exprimons quelques doutes sur cette dernière phrase...

Mais France3 Lorraine est rassuré.

 

23 juin

Sur France-Inter, Ségolène ROYAL a confirmé que les dispositions concernant Cigéo, ne seraient "pas dans la loi" sur la transition énergétique dont les grandes lignes ont été présentées la semaine dernière.

"Ma conviction profonde, c'est qu'on n'a pas examiné non plus toutes les alternatives à la technologie concernant le stockage des déchets radioactifs", a-t-elle ajouté."Il y a notamment une technique de stockage par subsurface (à quelques dizaines de mètres de profondeur, ndlr) que je souhaiterais voir examinée avant de prendre des décisions irréversibles comme l'enfouissement souterrain de déchets radioactifs", a poursuivi le ministre.

Il ne s’agit pas ici d’une déclaration. C’est du happening. Ségolène ne fait que répondre à une question de Tonny, une militante de St Dié, bien connue de quelques membres de notre cellule CIGéout... Dans cet extrait sonore, Ségolène utilise même le pluriel : des alternatives...

Pour L'Est-Républicain Ségolène ne paraît pas très claire. Et comme beaucoup Sébastien GEORGES n'accorde que peu de crédit à cette déclaration. Le Journal-de-la-Haute-Marne se limite a relater les propos !

Pascale BRAUN, dans correspondances lorraines, parlera de cafouillages au sommet, et de "patates chaudes" dans la Gazette des communes.

 

 

Qui peut accorder crédit aux déclarations de Ségolène ?

Qui peut crier victoire ?

Qui peut croire que soudain le stockage en sub-surface serait la technique retenue par le gouvernement en lieu et place du stockage profond ?

La situation du processus décisionnel de CIGéo est pire encore aujourd'hui avec l’article 34, qui ouvre la porte à l’enfouissement des déchets radioactifs européens à BURE.

Non le gouvernement ne recule pas, et avance incidieusement.

Il n'y a pas de reculade, et attention aux ségolénades !
 

 

 

Espace Internautes

La peur des risques

Pour en savoir plus

Qui est en ligne

Nous avons 64 invités

3844977

© 2019 villesurterre.com -  Le site de l 'Association de la Q.V.