ANDRA : ASN suspend un agrément de mesures - 2 juillet 2014

 

 





2 juillet 2014


Mesure de la radioactivité dans l'environnement : l'ASN suspend l'agrément de l'Andra

 

Analyse de Michel GUERITTE : Il va de soi que cette "mesurette" est un leurre. IRSN et ASN savent très bien rappeler qu’ils existent et qu’ils peuvent verbaliser.



Actu-Environnement révèle :


Par une décision du 25 juin 2014, publiée lundi, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a suspendu l'agrément du laboratoire de l'Andra pour les mesures de la radioactivité dans l'environnement. Cette suspension est effective depuis le 1er juillet.

Cette sanction fait suite aux mauvais résultats du laboratoire de l'Andra lors de l'essai de comparaisons interlaboratoires, organisé par l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN).

L'agrément suspendu concernait "la mesure des isotopes du plutonium et de l'américium dans des matrices biologiques". Il avait été délivré, conformément à la procédure obligatoire depuis 2009, par une commission d'agrément pluraliste, composée "des représentants et experts qualifiés de plusieurs administrations, de l'IRSN, d'associations et de laboratoires".

Cette suspension n'empêchera pas les mesures autour des sites nucléaires de l'Andra

Les mesures concernées seront effectuées par un autre laboratoire disposant d'un agrément de l'ASN. Par ailleurs, le laboratoire de l'Andra pourra être à nouveau agréé "quand il aura identifié la cause des écarts, mis en oeuvre des actions correctives et obtenu des résultats satisfaisants à un nouvel essai".

Pour rappel, l'Andra est un établissement public industriel et commercial (EPIC) chargé de missions telles que l'inventaire et la gestion des déchets radioactifs, la recherche de solutions de stockage pour tous les déchets radioactifs ultimes, ou encore la remise en état des sites pollués par la radioactivité. L'ASN précise que la suspension de l'agrément en question "ne remet pas en cause la validité des autres agréments détenus par le laboratoire" de l'Andra

Consulter la décision de l'ASN

 


 

Interrogé, l'IRSN nous a communiqué quelques explications : il existe un réseau national de mesure de la radioactivité dans l'environnement (RNM) (prévu par l'article R.1333-11 du code de la santé publique) dont l’IRSN assure la gestion et l’ASN le pilotage.

Pour pouvoir transmettre les résultats de ses mesures au RNM, tout laboratoire doit disposer d’un agrément (cf. Décision ASN n°2008-DC-0099). Pour obtenir un tel agrément, les laboratoires doivent, en complément d'un dossier de demande d'agrément à transmettre à l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN), se soumettre périodiquement à des essais d'intercomparaison organisés par l'IRSN.
 
L’IRSN traite les résultatsdes participants aux essais d'intercomparaison de façon anonyme. Ensuite les résultats sont présentés devant une commission d’agrément (dont la composition est pluraliste) qui rend un avis à l’ASN. In fine, c’est l’ASN qui prend la décision de délivrer ces agrémentset c’est pourquoi je te suggère de te rapprocher de l’ASN.
 
Les intercomparaisons.

La décision de l'ASN.


A voir : une vidéo explicite.


 

 L'est-éclair relate :

Andra : le laboratoire de mesure de la radioactivité perd un agrément

L’Autorité de sûreté nucléaire a suspendu l’un des agréments du laboratoire du centre de stockage des déchets radioactifs de Soulaines-Dhuys.

Le laboratoire du centre de stockage des déchets de faible et moyenne activité vient de perdre l’un de ses agréments.
Cette décision de l’Autorité de sûreté du nucléaire (ASN) intervient après un test de mesures effectué par plusieurs laboratoires, dont le laboratoire aubois, sur la présence de transuraniens (plutonium, américium) dans les végétaux.

Les résultats des mesures de la radioactivité du laboratoire de l’Andra étaient trop éloignés de ceux attendus par l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN).

Un nouveau test d’ici mars 2015

Pour expliquer cet écart, l’Andra évoque une possible mauvaise préparation des échantillons prélevés dans l’environnement. L’ASN n’a pas été convaincue et a qualifié «  d’hypothèses non confirmées  » les explications de l’Andra.

Ce retrait d’agrément ne concerne qu’un seul type de mesure à partir d’échantillons prélevés dans l’environnement. « Il s’agit là du retrait de l’un des 26 agréments. Cela n’empêchera pas la poursuite des mesures de ce type (moins de cinq par an) puisqu’elles seront confiées à un autre laboratoire agréé », indique l’Andra.

Pour l’industriel, cette suspension «ne remet pas en cause la validité des autres agréments détenus par le laboratoire d’analyses radiologiques. Cinq autres agréments vont être renouvelés dont l'un portant sur la mesure des mêmes transuraniens».

Le laboratoire du centre de stockage aubois pourra participer à un nouveau test inter-laboratoires d’ici mars 2015 et solliciter un nouvel agrément.

 


 

Réaction de l'ANDRA : elle positive et déclare sur son site : Ces agréments attestent de la capacité à analyser convenablement les échantillons recueillis dans l'environnement !

L'ANDRA vient de publier son rapport d'activité 2013 pour le Centre de stockage de Soulaines. Une analyse rapide des tableaux de mesures montre qu'autour du centre la radioactivité artificielle diminue et la radioacivité naturelle augmente ?

 

 

 

 

Espace Internautes

La peur des risques

Pour en savoir plus

Qui est en ligne

Nous avons 38 invités

3594768

© 2019 villesurterre.com -  Le site de l 'Association de la Q.V.