CIRES : Clôture de l'enquête publique 3 avril 2015

 

 

3 avril 2015

Projet tri-traitement au Cires : clôture de l’enquête Publique

L’enquête publique relative au projet d’activités de tri et de traitement de déchets radioactifs au Centre industriel de regroupement, d’entreposage et de stockage a pris fin le 21 février dernier. L’Andra a remis au commissaire-enquêteur, dès le 12 mars, les réponses à la trentaine de questions posées au cours de l’enquête par la population. Le commissaire-enquêteur doit maintenant formuler un avis personnel et motivé sur la demande d’autorisation d’exploiter et la demande de permis de construire. A partir de la réception de cet avis, le préfet de l’Aube aura trois mois pour rendre sa décision par voie d’arrêté préfectoral. Si l’Andra obtient les autorisations de construction et d’exploitation, la mise en service des activités de tri et de traitement serait possible en mars 2016.

Depuis, les avis du commissaire enquêteur ont été rendus et sont accessibles au public, comme tous les autres documents de la procédure sur le site de la préfecture de l’Aube et en lien sur le site internet de l'ANDRA.
 
Les documents oncernant cette enquête.

23 mars 2015

Le Rapport d'enquête avec avis favorable.

Le commissaire résume simplement le dossier de l'ANDRA. Il rappelle :

- la perméabilité de la couche de 20 m d'argile : inférieure au nanomètre par seconde soit 1 m en 30 ans. C'est affirmé dans le rapport de L'AE, page 11 : le Cires se situe sur une couche d’argile de l’étage Aptien (Crétacé inférieur) d’une épaisseur de plus de 20 m. Ce massif argileux est très peu parcouru par des failles et présente une sismicité très faible. Cette argile possède une perméabilité inférieure au nanomètre par seconde.

- un excès de métaux et de HAP (hydrocarbures aromatiques polycycliques) dans le bassin d'orage (où j'ai vu le 17 mai 2015 canards et grenouilles y vivre !)

 

Les conclusions personnelles du Commissaire enquêteur, concernant l'ICPE, avec avis favorable. Le Commissaire rappelle que les déchets sont majoritairement issus de la moitié nord de la France. Question : Sur quoi cette affirmation est-elle basée ?

Les conclusions personnelles du Commissaire enquêteur, concernant le permis de construire, avec avis favorable.

Les courriers reçus par le Commissaire

Les observations de l'ANDRA (55 pages)

Les remarques de La Q.V.  ( à venir)

 

 

Espace Internautes

La peur des risques

Pour en savoir plus

Qui est en ligne

Nous avons 32 invités

3894587

© 2019 villesurterre.com -  Le site de l 'Association de la Q.V.