2 juillet 2015 - La responsabiilité des membres du Conseil municipal de MANDRES-EN-BARROIS

 

La responsabilité

des membres du Conseil municipal

de Mandres-en-Barrois

Les 11 conseillers municipaux de Mandres

Le voilà au complet le Conseil municipal.

Ne criez pas à la diffamation.

La photo a été publiée dans différents supports.

Eventuellement ces supports, eux, sont en droit de "grogner", voire plus…

Des personnes publiques

Ces personnes sont des personnes publiques, en réunion publique…

Ce sont des élus.

Ils ont été choisis par leurs familles, leurs amis, leurs voisins.

Des responsabilités

Ils ont des responsabilités.

Ils sont élus pour 6 ans.

D'ordinaire, ils s'occupent de "petites affaires" concernant l'aménagement de leur village : éclairage, chemins, routes, assainissement...

Un million d'années

Et aujourd'hui ils sont amenés à prendre des décisions qui engagent l'environnement, la qualité de vie et la santé de leurs descendants pour un million d'années.

Alors ils se refusent à imaginer ce que deviendront leur village et ses environs dans le futur.

Ils ne voient pas trop loin dans le temps.

Ils ne s'intéressent qu'au court terme.

Ils sont aveuglés par l'argent facile.

Ils écoutent les sirènes.

Ils sont abusés par les grands élus locaux.

Ils boivent les promesses des uns et des autres.

Ils mangent de ce mauvais pain.

Ils savourent ces fruits empoisonnés.

Ils sont victimes d'un achat des consciences.

Ils subissent la pression d'un certain Monsieur Emmanuel HANCE...

Alors, ils échangent ou vendent champs et forêts.

Bref.

Aux yeux de tous ceux qui leur sont chers, de leurs voisins, des riverains, des Meusiens et des Haut-Marnais, des citoyens… ils sont et resteront responsables.

Responsables pour l'éternité.

Bien sûr, ils ont des excuses.

Dans ce domaine, les techniques de l'ANDRA sont parfaites.

L'argumentation des négociateurs est difficile à contrer.

Pour le lobby nucléaire, le projet CIGéo doit absolument se concrétiser.

C'est indispensable pour continuer l'industrie nucléaire.

L'affaire LONGUET-MACRON en est encore une ultime preuve :

CIGéo est un complot.

Et les membres du Conseil municipal de Mandres-en-Barrois comptent parmi les victimes de ce complot.

Personne n'a l'intention de leur jeter la première pierre.

Ils ont le droit d'avoir peur des représailles des grands élus, des pro-CIgéo, de l'ANDRA...

Parce que, avoir un proche dépendant financièrement de l'ANDRA dans le contexte économique actuel peut influencer un vote.

Et chacun sait qu'on ne mord pas la main qui vous nourrit.

Enfin, ils veulent la paix dans leur village.

Une catastrophe programmée.

Au premier grave accident de stockage : collision lors d'un tranfert, explosion due à la criticité, ou à l'hydrogène, incendie, inondation, perte de confinement, rejets de radionucléides, (voir le document ANDRA ci-après), qui sera responsable ?

Les LONGUET, SIDO, NAMY, PANCHER… Les "boss" de l'ANDRA, des ministères de tutelle, de l'IRSN, de l'ASN, des organismes de surveillance et de gouvernance… qui vont se succéder pendant un siècle ?

Et vous avez vu à quelle vitesse disparaissent dans l'organigramme de l'ANDRA, les Patrick LANDAIS, Fabrice BOISSIER, Marie-Claude DUPUIS…

Eux, ils ne font même pas 6 ans…

Vous les élus, un jour vous reposerez dans le petit cimetière de Mandres et pour longtemps.

Mais beaucoup moins longtemps que les déchets nucléaires que vous aurez laissé enfouir sous vos pieds, et qui seront la hantise de vos descendants, (au vu de tous les risques que vous connaissez) dans 100, 200, 300, 400, 500, 600, 700, 800, 900, 1000 mille ans. Oui, un million d'années. C'est l'ANDRA qui le dit :

Powerpoint n°17 du 15 juin 2016

Dans un million d'années on aura du mal à retrouver des traces de vos corps dans votre cimetière.

Dans un million d'années une partie des déchets nucléaires sera encore là, sauf s'ils étaient déjà remontés à la surface...

Vous appartenez au village de Mandres-en-Barrois. Vous êtes le village.

C'est vous qui êtes responsables de son devenir, de son avenir…

Vous êtes déjà célèbres :

1

Xavier Levet

4 rue Vinelle
55290 MANDRES EN BARROIS
Agriculteur à BURE + gérant d'une entreprise de travaux agricoles sise à BURE

03 29 75 92 39  - 06 07 95 22 63

Sa fille Ophélie travaillerait temporairement à l'ANDRA !

Entreprise LEVET - 13 Rue de Mandres - 55 290 BURE - 08 99 10 04 51

Xavier LEVET est maire. En janvier 2013 il avait dit : Je prendrai la décision que la population aura prise. Et il a tenu parole. Aujourd'hui il fait le contraire : beaucoup d'habitants pensent que ce n'est pas normal.

……………

2

Sandrine Laurent
2 rue Vinelle,
55290 MANDRES EN BARROIS
épouse de Pascal : entrepreneur de maçonnerie

03 29 75 97 17

Sa fille Léa travaillerait temporairement à l'ANDRA !

…………………

3

Sandrine Labat
5 Rue Guillaume
55290 MANDRES EN BARROIS
Agriculteur
03 29 75 97 39

Sa fille Bérangère et son gendre Denis Michaud sont salariés de l'ANDRA !

Ce n'est pas un secret.

………………

4

René Labat
7 Grande Route
55290 MANDRES EN BARROIS
03 29 75 96 03

Ouvrier à Velaines

Sa fille Astride a été salariée de l'ANDRA en 2014 !   

Bizarre, autour de la table du conseil ces quatre là s'assoient côte-à-côte !

……..

5

Allin Poirot
Route de Tourailles
55290 MANDRES EN BARROIS
Le benjamin de l'assemblée, salarié agricole à Luméville-en-Ornois

03 29 75 94 29

……..

6

Françoise Grosjean Robert
3 route de Luméville
55290 MANDRES EN BARROIS
Agricultrice
03 29 75 97 11

Elle serait effectivement victime de rumeurs concernant une surface qu'elle aurait reçu de l'Andra en bail précaire. Et pendant que la rumeur s'amplifiait, puisqu'on a raconté :

- qu'elle aurait refusé que l'on vienne s'approvisionner en eau chez elle pour approvisionné le CAMP VMC (de peur de représailles de Monsieur HANCE)

- et qu'on l'aurait vu semer de l'avoine dans les dits champs de Cirfontaines,

Françoise nous a précisé ceci :

Concernant les surfaces auxquels vous faites référence. Il s'agit de 10 ha de pâture pour sécuriser notre système fourrager, ces surfaces nous sont loués au prix du marché et non gracieusement !!! Mon fils en période d'installation a répondu à une offre de la Safer Champagne-Ardenne (comme tout autre agriculteur et n'a ni traité avec l'Andra ni avec ses sbires) pour conforter son salariat sur notre petite exploitation. Il s'agit de terres que personne ne voulait. Elles sont inondables, morcelés et difficile à travailler.
Si ils voulaient m'acheter ce n'est pas avec ce genre de terres. Il ne faut pas mélanger tout.
Je trouve inadmissible que vous mettez en doute mon intégrité. Je fournis en ce moment même du matériel et des services au camp anti-nucléaire de Luméville.

Voilà donc la vérité rétablie. Vérité déjà contestée : Quel paysan sème de l'avoine dans une pâture pour sécuriser son système fourrager ?

On parle aussi de 60 ha achetés sur BONNET en 2013 ?

Notons qu'il y aurait ainsi 800 hectares "offerts" aux agriculteurs du secteur de Bure... 800 ha sont mis gratuitement à disposition des agriculteurs, l'ANDRA peut en disposer quand elle veut (après récolte certainement si elle le souhaite).

……..

7

Pascal Français
4 Rue de la Route
55290 MANDRES EN BARROIS
Chauffeur poids lourd chez VICHARD à SUZANNECOURT
03 29 75 91 51

Ce passionné de chasse profiterait bien de cet échange qui lui permet de chasser dans les 307 hectares du Bois de la Caisse gratuitement pendant un an. (Cela représenterait une valeur de 10 000 euros)

……..

8

David Lafrogne
3 Grande Route 55290

MANDRES EN BARROIS
Agriculteur
03 29 75 90 87

……..

9

Christine Rollet
2 rue Gillaume
55290 MANDRES EN BARROIS
Agricultrice d'une grande surface de terres
03 29 75 91 32

……..

10

Bruno Lafrogne
3 Rue de Vinelle
55290 MANDRES EN BARROIS
AGRICULTEUR d'une grande surface de terres + époux de Muriel gérante d'une entreprise de transport
03 29 89 62 99

……..

11

Maurice Lescaille
3 r Devant Eglise
55290 MANDRES EN BARROIS
Agriculteur retraité
03 29 75 93 62

……………..

Waouh !

Ils ont mis nos noms, nos adresses, notre numéro de téléphone et tout et tout.

Ben oui ! vous êtes dans les Pages blanches, non ?

Alors soyez responsables !

Remarques

A la lecture de la délibération on peut s'interroger sur le complément de surface (85 ha 37 a 54 ca) accordé à la Commune de Mandres-en-Barrois. Elle ne compense pas en effet la différence de valeur entre les deux forêts.

Par ailleurs : la servitude d'occupation autorise l'ANDRA à se considérer chez elle dans la forêt cédée à la Commune de Mandres-en-Barrois pour une durée indéterminée, et sous le terme "suivis environnementaux" peuvent se cacher bien des gênes pour l'exploitation, l'exercice de la chasse et autres activités dans cette nouvelle forêt communale.

Et pourquoi y inclure une surface de "non construction" sur 134 ha ? Cela mérite explication dans le cadre du projet CIGÉO.

Enfin comment comprendre "l'obligation préalable" de distraction du Bois Léjus du régime forestier ?

L'ensemble des membres du Conseil Municipal a-t-il réellement été informé de toutes les clauses qui grèvent cet échange ?

 

Espace Internautes

La peur des risques

Pour en savoir plus

Qui est en ligne

Nous avons 20 invités

3954526

© 2019 villesurterre.com -  Le site de l 'Association de la Q.V.