Corinne LEPAGE soutient MACRON

 

.......................

23 avril 8 h 20...

Réaction à un flot d'échanges sur une liste conduite par Thierry RIBAULT

concernant le soutien de Corinne LEPAGE à MACRON

Corinne LEPAGE déclare par un mail adressé à Michel GUERITTE : "Merci de ta position modérée à mon égard. Je n'ai pas changé d'avis et n'en changerai pas. C'est une question de stratégie. Je veux la fin du nucléaire et elle m'apparaît inéluctable. On verra par la suite si ma stratégie était la bonne ou pas. Mais l'objectif est inchangé."

... à 16 h ...

"Je ferai le maximum, et, si cela ne va pas, je le dirai clairement."

... vers 22 h 30 ...

on trouve cette photo sur Tweeter...

.................................

21 mars 19 h 30

Réunion à La Chapelle-Saint-Luc

Conférence-débat avec Corinne LEPAGE

......................................................................................

#1 - La liste des questions abordées lors de la Conférence

Politique Générale Nationale et Européenne

Pourquoi avoir rejoint En Marche  ?

Quel est votre apport dans cette dynamique ?

Quels sont les actions et leviers prioritaires ?

Quels axes d’orientation apportent Emmanuel Macron pour l’Europe ?

« Réduire les deux assemblées » : Comment Emmanuel Macron souhaite s’y prendre ?

Quelle est votre position sur l’arme nucléaire ?

Economie d’énergie - Renouvelable - Précarité Energétique

Le Crédit d’Impôt est-il efficace dans ce domaine ?

Quelle mesure pour lutter contre la précarité énergétique ?

Les mesures d’aide au développement « énergie solaire » seront-elles étendues ?

La place de L’Eolien ? A t-il un impact sanitaire ?

Quelle politique fiscale propose En Marche pour soutenir les filaires ? Pour les particuliers - Pour les Entreprises

L’Avenir de Nos déchets - Les Incinérateurs d’ordures ménagères

Projet d’incinérateur qui devrait s’implanter à la Chapelle-St-Luc : votre position Mme Lepage ?

Un incinérateur est-il compatible avec une économie circulaire et la préservation des ressources

Transport des déchets et incinération ?

Enquête d’utilité publique mais dossier déjà bouclé, qu’en pensez-vous ?

La Commission européenne propose un moratoire, quelle sera votre position?

L’Energie Nucléaire et la gestion des déchets Nucléaires

Aube : Un Centre de stockage de déchet, un Centre de regroupement de déchets, deux Centrales nucléaires…

Quel programme de sortie du nucléaire ? Action et planning ?

Poursuivrez-vous les projets dans la région, laboratoire de Bure, les stockages existants et leurs éventuelles extensions.

Aménagement du territoire - Agriculture - Transport

Quelles sont les politiques d’aménagement du territoire pour réduire la fracture qui se creuse entre les grandes métropoles et cette France périphérique?

La crise et les suicides chez les jeunes agriculteurs, quel moyen pour redonner envie aux jeunes de cette filière ?

Quelle mesure sur l’utilisation des pesticides, l’Aube territoire agricole concerné.

Les déchets dans nos Forêts ?

La place des Parcs naturels régionaux, leur rôle ?

.................................................................

#2 - Extraits vidéo de la Conférence-débat

Visionner la vidéo de 12 minutes

Notamment sur les questions nucléaires.

...................................................

#3 - Une déclaration qui fait débat.

Au cours de la séance de questions/réponses, Corinne LEPAGE a déclaré que le démantèlement était reporté de 50 ans !

En fait, ce que dit Corinne LEPAGE, est vrai et faux. Pour les réacteurs les plus anciens, les UNGG arrêtés depuis plus de 30 ans, EDF a obtenu un délai supplémentaire afin de ne commencer le démantèlement des grosses pièces qu'en 2050, et terminer en 2100.

Corinne LEPAGE a d'ailleurs cité le cas de l'interminable démantèlement de BRENNILIS !
 
On pourrait penser qu’EDF a tellement de chantiers en ce moment avec les travaux post Fukushima, le Grand carénage, l’achèvement de la construction de l'EPR, l’étanchéification de l’enceinte de Bugey 5, la réparation des dégats à Penly suite à la chute d'un générateur de vapeur... qu'elle préfère reporter ce chantier des UNGG.
 
Le problème en effet : pour découper les grosses pièces du cœur, qui sont bien plus grosses que celles des réacteurs d’aujourd'hui, EDF pensait le faire à la disqueuse, directement à l’air.
 
Les doses reçues par les travailleurs auraient été colossales. D'où les études menées pour réaliser le découpage sous eau. L’ASN a donné son accord.
 
Par contre pour le démantèlement des réacteurs d’aujourd'hui on applique la loi de 2006 : démantèlement immédiat.
 
C’est par exemple le cas de l’INB GB1 à Tricastin : arrêt en 2013, rinçage, et démantèlement dans la foulée.
 
Ainsi dans cet article EDF déclare que le démantèlement des réacteurs est repoussé de plusieurs dizaines d'années. EDF affirme "sa volonté de mener à bien le démantèlement complet d'un réacteur avant de commencer le démantèlement des autres réacteurs, dans le but de bénéficier du retour d'expérience associé". D'après les calculs du Monde, le premier démantèlement d'un réacteur graphite-gaz (celui de Chinon) serait ainsi repoussé de 2037 à 2050 voire 2060.
 
Mais, étonnamment, tout peut changer selon les bons vouloirs d'EDF puisque c’est EDF qui décide de tout, et que le gouvernement entérine !

...........................

21 mars 19 h

Rencontre privée avec Corinne LEPAGE

Elle déclare : "Mon avis sur le nucléaire n'a pas changé - Je vais tout faire pour convaincre Emmanuel MACRON - Je vais vous adresser un courrier pour expliquer tout ça aux militants qui ne comprennent pas."

On attend toujours ce courrier !

Résumé de la situation en un dessin 

Le ver est dans le fruit en plein mûrissement... Comment aider le ver à convaincre le fruit ?

............................

21 mars 8 h 33

Deuxième réponse de Corinne LEPAGE : "Mais pour autant mon avis sur le nucléaire n'a pas changé d'un pouce."

............................

21 mars 8 h 31

Première réponse de Corinne LEPAGE : "J'assume mon choix."

............................

21 mars 2 h 15

Bonjour Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
Le problème que je soulève ne se résume pas à quelques questions.
C’est un tout.
 
Pour éviter un procès en diffamation je ne ferai pas ici la synthèse des qualificatifs et qualifications de Corinne, que j’ai reçus en retour de mon mail d’alerte.
 
J’étais à deux doigts de lancer une NewsLetter sur cette affaire.
Je préfère attendre les éventuelles explications.
 
J’ai simplement mis ce dossier en ligne : Corinne LEPAGE soutient MACRON
 
Bref :
 
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. censure le dossier et me réclame « Quelques questions, sous forme de phrases si possible… »
 
C’est réducteur, mais c’est possible :
 
# 1 - Que diable viens-tu faire Corinne dans cette galère ?
Tous les militants connaissent ta position clairement anti-nucléaire à travers tes déclarations, tes articles et tes ouvrages.
 
#2 – Comment peux-tu apporter ton soutien à un MACRON
-       qui aujourd’hui ne veut pas "tout jeter" du nucléaire
-       qui dit ne pas être un anti-nucléariste absolu parce que le nucléaire reste la capacité à produire de l'électricité décarbonée la plus sûre
-       qui considère que le nucléaire n’est pas une maladie
-       qui ne voit pas de raison de remettre globalement en cause cette source d'énergie
-       qui écrit sur son site internet que le nucléaire est au cœur de la stratégie industrielle, énergétique et climatique qui est la nôtre
 
#3 – Est-ce par pur opportunisme ? Aurais-tu à ce point la nostalgie d’un fauteuil au 246 boulevard Saint-Germain ? Un ministère qui selon MACRON deviendrait un ministère d’Etat !
 
#4 – Ne serait-ce qu’un pari sur le bon cheval ?
 
#5 – D’où te vient cet optimisme et cette prétention de croire que tu vas faire évoluer Emmanuel MACRON sur le sujet du nucléaire ?
 
#6 – Tu penses qu’Emmanuel MACRON est un homme qui sait évoluer, écouter et changer de position s’il est convaincu. Comment parviendras-tu à le convaincre qu’il faut arrêter le projet CIGéo ?
Qu’il faut vite sortir du nucléaire ?
Qu’il ne faut pas construire des EPR ?
Qu’il ne faut pas lancer les programmes des réacteurs de générations suivantes ?
 
#7 – Tu connais bien : Soulaines, Morvillers, Andra, CIVC, Ligny-en-Barrois, Joinville-en-champagne, NTW, Tcherno23… Aurais-tu un problème de mémoire sélective ?
 
#8 – Pourquoi as-tu accepté de venir dans la ville de BAROIN, dans la capitale du département qui abrite le plus grand cimetière nucléaire du monde ?
 
Colèrement
 
Michel GUERITTE
 
..............................


De : Troyes En Marche <Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.;
Date : lundi 20 mars 2017 19:20
À : Michel Guéritte
Objet : Re: Question à Corinne Lepage
 
Bonjour,
 
Je m'occupe de la réception des questions.
Merci de ne pas m'envoyer un dossier complet mais quelques questions, sous forme de phrases si possible... Nous ne joindrons pas un dossier complet à notre synthèse...
 
Dans l'attente....

..........................

20 mars

Mise en ligne du dossier d'alerte : Corinne LEPAGE soutient MACRON

Que diable vient faire Corinne LEPAGE dans cette galère ?

Corinne LEPAGE dont on connaît la position clairement anti-nucléaire à travers ses déclarations, ses articles ses ouvrages.

................

17 mars

Appel à manifester. Mail de mobilisation.

.............................

14 janvier 2017

Après la Conférence Tcherno23, Thierry RIBAULT a pris un malin plaisir à titiller Michèle RIVASI et Corinne LEPAGE durant des mois, pour leur rôle dans Nuclear tranparency watch. Lors d'un échange avec Corinne LEPAGE, je m'étais étonné : « Quelle horreur, Corinne rejoint MACRON ! » Je n'étais pas certain que le bonhomme ait changé d’avis aujourd’hui… et j'avais écrit à Corinne : "Moi qui te mets beaucoup en avant, je vais être harcelé ! Merci de me donner quelques billes. Dans l’immédiat que veux-tu que je donne comme réponse, comme explications à tous les Thierry RIBAULT ?

Et le 14 janvier, Corinne a répondu : "Cher Michel. Je n'ai évidemment pas changé d'avis et continue à taper sur le nucléaire et taper encore. Le programme de MACRON évoluera, mais tu sais comme moi qu'il n'y a pas un candidat à la présidentielle qui ait des chances, et qui soit réellement contre le nucléaire. Il faut donc continuer des stratégies de contournement pour tous ceux qui comme nous sommes convaincus que ce choix est suicidaire. Amitiés."

.....................................

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Espace Internautes

La peur des risques

Pour en savoir plus

Qui est en ligne

Nous avons 49 invités

2631638

© 2017 villesurterre.com -  Le site de l 'Association de la Q.V.