Le Tour de France ne passera pas par là !

 

 

 

 

....................

26 juin 2017


Le Tour de france ne passera pas par là

Le communiqué

Pour soutenir cette action : Signez

....................

28 juin 2017

Ville-sur-Terre

le 28 juin 2017

Communiqué

Les initiateurs de cette OPERATION : LE TOUR DE FRANCE NE PASSERA PAS PAR LA confirment que, contrairement à ce qu’écrit l’excellent Philippe MARQUE du journal L’EST-REPUBLICAIN, il ne s’agit pas « d’un coup de coup de bluff et de communication… »

Michel GUERITTE

au nom des groupes anti-Cigéo qui participent à l’OPERATION

et des centaines de signataires qui apportent leur soutien.

………………………..

28 juin 2017

http://www.estrepublicain.fr//actualite/2017/06/28/les-anti-bure-menacent-de-bloquer-le-tour-de-france

Les anti-Bure menacent de bloquer le Tour de France

Vont-ils oser perturber la fête ? Alors que le Tour de France passe le 6 juillet à 50 km de Bure, les antinucléaires envisagent de bloquer la Grande Boucle. Ils y voient l’occasion de faire connaître au monde entier leur combat.

Photo HD La manifestation du 9 juillet 1979 à Tellancourt : Raymond Poulidor, Antoine Porcu et Félix Lévitan entourés de syndicalistes. Photo d’archives RL

La traversée de la région Grand Est, du 3 au 7 juillet, présente sur le papier peu de difficultés pour les cyclistes du Tour de France. Sauf qu’une poignée de trublions envisage de la rendre beaucoup plus compliquée qu’il n’y paraît. Les opposants au projet Cigéo d’enfouissement des déchets nucléaires, aux confins de la Meuse et de la Haute-Marne, y voient une occasion unique de braquer les projecteurs nationaux, voire internationaux, sur leur combat.

D’où le lancement de l’opération Le Tour de France ne passera pas par là. Dans le viseur : l’étape du 6 juillet, entre Vesoul et Troyes. « La route du Tour s’y confond avec celle des déchets nucléaires. Elle passe à Bar-sur-Aube, à 15 km des poubelles nucléaires du Soulainois et à Chaumont, à 50 km de la future poubelle de Bure », fait remarquer Michel Gueritte, l’un des opposants historiques. Il est à l’origine de cette opération qui va mettre les autorités sur les dents. « Le premier problème de Bure, c’est que les médias nationaux n’en parlent pas assez », estime l’opposant, qui affirme avoir déjà derrière lui une dizaine de collectifs. « On est dans la dernière ligne droite, à quelques mois de la signature de la demande d’autorisation de construction de Cigéo. C’est le sprint final », poursuit Michel Gueritte. Il sait l’opération à double tranchant. Perturber la grande fête qu’est aujourd’hui le Tour de France, c’est aussi prendre le risque de se rendre particulièrement impopulaire. D’où cette sensation que ce projet savamment ébruité ne pourrait être qu’un vaste coup de bluff et de communication. Difficile cependant de ne pas prendre la menace au sérieux car plus rien aujourd’hui n’effraie les opposants, dont le combat ne cesse de se radicaliser depuis un an.

Il y a 38 ans…

L’initiative ravive, en tout cas, pas mal de souvenirs du côté de Longwy, où le Tour arrivera le 3 juillet. Trente-huit ans plus tôt, le 9 juillet 1979, les sidérurgistes avaient déjà stoppé la Grande Boucle. À l’époque, ils multiplient les actions coup de poing pour sauver les 30.000 emplois menacés et parviennent à faire mettre pied à terre aux coureurs, suscitant le courroux de Bernard Hinault. Après de longues négociations, l’organisation accepte qu’une délégation se glisse dans la caravane pour exposer la situation au mégaphone. Elle remporte un succès fou. Mais le coup d’éclat ne suffit pas à enrayer la disparition programmée du bassin sidérurgique. Il n’a pas non plus empêché Bernard Hinault de remporter son 2e Tour de France…

Philippe MARQUE

……………………..

29 juin 2017

http://www.20minutes.fr/strasbourg/2095355-20170628-cyclisme-anti-nucleaires-envisagent-bloquer-tour-france-haute-marne

Cyclisme: Des anti-nucléaires envisagent de bloquer le Tour de France en Haute-Marne

SPORT 

De passage en Haute-Marne à proximité du gros projet d'enfouissement des déchets nucléaires de Bure le jeudi 6 juillet entre Vesoul et Troyes, le Tour de France pourrait se voir perturbé… 

L’opération a même déjà un nom : « Le Tour de France ne passera pas par là ! » Lancée lundi 26 juin par des militants anti-nucléaires de l’est du pays, elle vient déjà de recueillir 120 signataires (jusqu’à ce mercredi matin) sur une pétition ouverte en ligne, avant la sixième étape de la course cyclisteentre Vesoul et Troyes le jeudi 6 juillet.

>> A lire aussi : A Bure, ils résistent contre le projet d’enfouissement de déchets radioactifs, « la poubelle »

« La route du Tour passe à Bar-sur-Aube, à 15 km des poubelles nucléaires du Soulainois, peut-on notamment y lire. Elle passe également à  Chaumont, à 50 km de la future poubelle de Bure… Elle croise la route du Champagne. Elle se confond avec la route des déchets nucléaires. Elle traverse la carte des métastases nucléaires. »

Des coureurs et des opposants, qui lèvera donc les bras à Troyes ?

Reste à savoir, maintenant, quelle forme prendra l’opération. Pour s’opposer aux « 3,5 millions de m3 de déchets nucléaires qui sont là pour l’éternité » sur le site de stockage de Soulaines et du « patrimoine radioactif enfoui à 500 m sous terre » en projet à Bureles militants envisagent en effet de bloquer le Tour de France pour faire parler d’eux.

>> A lire aussi : Une forêt cédée par un village pour le projet d'enfouissement de déchets nucléaires

« Le premier problème de Bure, c’est qu’on n’en parle pas, estiment-ils dans un communiqué. Pas assez. » Un opposant prolonge dans L’Est Républicain : « On est dans la dernière ligne droite, à quelques mois de la signature de la demande d’autorisation de construction de Cigéo. C’est le sprint final. » Et les sprinteurs lèveront-ils les bras à Troyes ?

……………….

29 juin 2017

Journal de La Haute-Marne

--

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

…………………..

29 juin 2017

Est-Eclair

LES ANTINUCLÉAIRES AUBOIS MENACENT…  

Iront-ils jusqu’à bloquer une étape ?  

JEAN-FRANÇOIS LAVILLE

Michel Guéritte, l’un des antinucléaires historiques, veut ainsi mobiliser contre le projet Bure.

Les belles images retransmises par les motos et par les hélicoptères du Tour de France – les centres historiques, les églises, le vignoble – vont-elles être quelque peu perturbées par des antinucléaires aubois ? C’est possible. En tout cas s’ils parviennent à échapper à la vigilance des forces de l’ordre qui, sans nul doute, seront attentives à toute manifestation. 

Le but des militants est ainsi présenté par Michel Guéritte, leader des antinucléaires dans notre département, qui se bat depuis des années contre le projet d’enfouissement des déchets nucléaires hautement radioactifs à vie longue à Bure, dans la Meuse, non loin de notre département. « Un milliard de terriens sauront que l’on est opposé à l’enterrement des déchets nucléaires à 500 mètres dans le sol », nous confiait-il, hier. 

Quelle forme prendra son action ? Mystère. Est-ce que cela pourrait aller jusqu’à un blocage du peloton lors de l’étape arrivant dans notre département le 6 juillet ? « C’est possible  », confie Michel Guéritte. « D’autres l’ont déjà fait, du côté de Longwy, en 1979.» Des banderoles ? Pas certain. « Ça ne sert à rien. Et comme le Tour est retransmis avec quelques secondes de retard, on nous passerait immédiatement un reportage sur l’histoire du village voisin  », assure encore Michel Guéritte. Alors quoi ? Réponse le 6 juillet.

…………….

jeudi 29 juin 2017

 

Photo

 

Journal télévisé France3 Champagne-Ardenne 19 h

Rare : France3 ouvre son antenne à un anti-CIGéo - Michel GUERITTE est l'invité du JT de 19 h de france3 pour expliquer pourquoi Le Tour ne passera pas par là !

…………….

vendredi 30 juin 2017

 

Photo

Journal télévisé France3 Champagne-Ardenne 13 h

Inespéré : la journaliste explique la convergence des luttes : les actions des Hiboux du Bois Lejuc & l'OPERATION LE TOUR DE FRANCE NE PASSERA PAS PAR LA ! - Incroyable : elle encourage les téléspectateurs à lire le livre :  L'OPPOSITION CITOYENNE AU PROJET CIGÉO de Pierre GINET.

…………….

mardi 4 juillet 2017

Invitation à un Point Presse
 
mercredi 5 juin à 16 h 30 à BAR-SUR-AUBE
lieu : sur le Pont d’Aube

Le communiqué

…………….

mardi 4 juillet 2017

OPERATION NOCTURNE : LE TOUR DE FRANCE NE PASSERA PAS PAR LA !

 

Tour-de-France 170706 2 h 29 SPOY.jpg

 

Photo

 

Tour-de-France 170706 2 h 29 SPOY GP.jpg

 

Photo

…………….

 

mercredi 5 juillet 2017

Point Presse à 16 h 30 à BAR-SUR-AUBE, sur le Pont d’Aube

Les rushes du tournage du Point presse – 23 minutes - c’est brut de fonderie – il y a tout ce qu’il faut pour x plaintes en diffamation…

Visionner la vidéo du tournage

.............................

jeudi 6 juillet 2017

Les premiers retours du Point Presse du 5 juillet :
 
 
#1 - le premier reportage de l’Est-Républicain….
 
http://www.estrepublicain.fr/actualite/2017/07/05/tour-de-france-les-anti-nucleaires-ce-jeudi-a-bar-sur-aube
 
 
#2 - Un article de l’est-eclair

lien
 
#3 - Un article du JHM

 

Photo

 

...........................

 

 

 

 

 

 

 

Espace Internautes

La peur des risques

Pour en savoir plus

Qui est en ligne

Nous avons 62 invités

2815187

© 2017 villesurterre.com -  Le site de l 'Association de la Q.V.