Opération Portes ouvertes CSA - 24 septembre 2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

OPERATION PORTES OUVERTES

au CSA, Centre de stockage de l'Aube

à SOULAINES

dimanche 24 septembre

 

L'opération

Quand vous aurez écouté les 90 secondes du message délivré par le 03 52 95 00 10, vous aurez compris le pourquoi de cette Opération de communication.
 
Vous trouverez détails et explications dans les trois dossiers suivants :
 
# - Les risques pour la santé des visiteurs.
 
# - Le point sur l'Enquête sanitaire de l'InVS dans le Soulainois.
 
# - Le lancement de ReCiPaN, le Recensement citoyen.

 

Le bilan

L'Opération

 

 

 

 

 

a été un succès.

Cette action avait été annoncée par une NewsLetter diffusée nationalement, 3 jours auparavant.

Si nous n'étions que trois "militants" à agir, c'était suffisant pour "surveiller" une banderole et distribuer un tract aux automobilistes.

Postés à l'entrée de la route qui conduit au site, nous avons distribué un masque de protection, un faux billet de 10 € (qui symbolise l'achat des consciences mis en place par l'Andra aussi bien autour des sites de Soulaines que de Bure

et un flyer qui indiquait un numéro de téléphone à appeler avant de visiter le CSA, ainsi que les coordonnées de l'association : www.villesurterre.com  -  Et même un QR Code !

Nous n'avions pas le temps de dialoguer avec les passagers pour faire prendre conscience des dangers inhérents à une visite du CSA, ni pour expliquer l'impact du cumul des faibles doses de radioactivité,
ni présenter le projet de « Recensement citoyen des pathologies », basé sur le volontariat : ReCiPaN.

 

230 automobilistes se sont arrêtés au Point information, à la hauteur de la banderole qui invitait à téléphoner avant de visiter la poubelle nucléaire.

Evidemment les riverains immatriculés "10" qui nous reconnaissaient ne s'arrêtaient pas. Certains même accéléraient avec jouissance, et empruntaient même la voie opposée !

Lors de la distribution nous avons entendu :

- C'est encore loin ?

- C'est la bonne direction ? On vient de Troyes, ça fait une heure qu'on tourne !

- Merci, on est deux, je pourrais avoir un second masque ?

- Réellement on a besoin d'appeler ce numéro ?

Dans les voitures, nous avons vu des enfants de 4 ans, des bébés de 18 mois, des femmes enceintes... A la question posée à une maman au volant : Quel âge a t-il ?

Réponse : Il a 3 ans. J'ai déjà visité le centre avec lui, l'an dernier, ça n'a rien fait ! - Sans commentaire.

La journaliste de l'Est-Eclair, Cécile LEGRIS a publié cet article.

Dans son JT de 19h, Canal 32 a placé une séquence spécifique, à la suite du reportage sur les Portes ouvertes.

Le JT du soir même.

Le reportage complet est sur la page Youtube du Web-média Photo10.info.

Canal 32 a diffusé l'explication du projet ReCiPaN, Recensement Citoyen des pathologies Nucléaires.

A 17 h nous sommes allés faire le tour des stands installés sur le parking extérieur. C'est nouveau. Seuls les visiteurs des installations auront donc marché dans l'enceinte de l'INB. C'est un mondre mal.

Echange sympathique avec Patrice TORRES, directeur du CSA, et Selma TOLBA, directrice de la communication, qui se sont fait un plaisir de nous offrir des pin's... provocateurs. Mais quel talent !

Sur le très grand stand CIGéo un "chef" de Chatenay-Malabry nous a proposé de nous convaincre en 10 minutes, qu'il faut construire ce stockage géologique ! Refus de notre part. Et proposition que l'on fasse cela devant une caméra et plus longuement... J'ai des doutes que nous y parvenions.

En présence de David MAZOYER, directeur du Laboratoire de Bure et de Dominique Mer, directrice de la communication à Bure, le Châtenaisien a fait ce raisonnement fort intéressant à propos de la célèbre photo :

"Quand Nicolas HULOT a fait cette photo, il ne connaissait pas le dossier. Aujourd'hui, le connaissant, il ne peut plus dire NON !"

C'est tout le talent des communicants de l'ANDRA. Et cela nous donne l'occasion de rebondir.

D'où viendrait alors cette "bonne" connaissance ? Qui est donc le bon professeur ? C'est Pierre-Marie ABADIE, directeur de l'ANDRA. Selon le Figaro, Nicolas HULOT aurait rencontré Pierre-Marie ABADIE, entre le 7 et le 12 juillet.

Nous pensons qu'il est urgent que Nicolas HULOT entende au plus vite un autre son de cloche. Il est urgent qu'une délégation de scientifiques indépendants soit reçue au Ministère.

Un appel aux spécialistes indépendants vient d'être lancé...

Espace Internautes

La peur des risques

Pour en savoir plus

Qui est en ligne

Nous avons 17 invités

2951794

© 2017 villesurterre.com -  Le site de l 'Association de la Q.V.