Analyse du profil des membres du Comité de la Conférence de citoyens CIGéo

thèse

 

 

A la lecture du dossier de Presse téléchargeable à cette adresse, si on s'intéresse au profil de chacun des membres du Comité de pilotage et du Comité d'évaluation de la Conférence des citoyens sur le projet CIGéo, un certain nombre de problèmes apparaissent :

Problème n°1

Il est inadmissible que l’IRSN, représenté par François BESNUS, soit présent dans le comité de pilotage, vu que, dans le processus décisionnel de CIGéo, l’IRSN est un évaluateur officiel de l’ANDRA. C’est d’ailleurs repris dans cet article de l’Est-Républicain.

 

Problème n°2

Bernd GRAMBOW est “le” scientifique de l'équipe. La CNDP reconnaît qu’il est pro enfouissement. Pourquoi pas. C’est repris aussi dans l’article de l’Est-Républicain. 
Mais ce qui est grave à nos yeux, c'est que ce scientifique est très lié à l’ANDRA puisqu’il a participé à des travaux rémunérés par l’ANDRA,
dont cette thèse.  Lire page ii : "Les études ont été financées par l’Andra et s’inscrivent dans le programme de recherche du groupement de laboratoire « Transfert » qui fédère plusieurs équipes de recherche autour du thème de la mobilité et du transfert des radionucléides dans le cadre du stockage des déchets de haute activité et à vie longue (HAVL)."

Or, on nous a expliqué que la vingtaine de citoyens, recrutés par IPSOS, eux, les naïfs, ne devaient avoir aucune liaison-relation-attachement-intérêt avec l’ANDRA. Comment accepter que dans le Comité de pilotage on ait des scientifiques rémunérés par l’ANDRA ?

 

Problème n°3

Andreas RUDINGER : je n’ai rien contre ce scientifique. Question : pourquoi dans sa présentation n’est-il pas précisé qu’il fait partie du CA de GLOBAL CHANCE ?

 

Problème n°4

Lors de la conférence de Presse du 11 décembre, en insistant beaucoup, on a eu quelques détails sur la méthodologie de la formation des participants. C’est ainsi que pour la partie “politique” on a appris que la CNDP a eu beaucoup de mal a avoir le concours d’un député. Stupéfaction : c’est le voyou sympathique Bertrand PANCHER qui se dévoue !!!  Un pro enfouissement, pourquoi pas. Mais quand on sait que Bertrand PANCHER est en député de la Meuse, membre de l’OPECST, du GIP, du Comité de haut niveau, et président de Décider ensemble, on tombe des nues !

 

Problème n°5

Jean-Michel FOURNIAU (évaluateur de la Conférence citoyenne CIGéo) a travaillé pour l'ANDRA, en 2009, avec Pierrick Cézanne-Bert du GSPR, notamment sur la REVERSIBILITE : Étude en cours en collaboration avec Francis Chateauraynaud, Jean-Michel Fourniau, Christopher Marlowe

Sauf erreur, dans la Convention ANDRA/GSPR, il a été rémunéré par l’ANDRA, dans le cadre d'une conventionLes formes d'argumentation autour de la réversibilité. Le cas des déchets radioactifs. Convention ANDRA/GSPR 2009. Coordination pour le GSPR : Francis Chateauraynaud et Jean-Michel Fourniau, étude menée par Pierrick Cézanne-Bert.

Dans ce rapport définitif, Jean-Michel FOURNIAU est cité deux fois. Et dans les remerciements il est même qualifié de membre du GSPR. Détail d’ailleurs qui ne figure pas dans le CV de Jean-Michel FOURNIAU publié par la CNDP.

Il est vrai que le GSPR, ce n’est pas grand chose. Qui connaît ce groupe dirigé par un inconnu : Françis Chateauraynaud ? A part Michel GUERITTE qui a eu le plaisir d’être interviewé par lui. Voir page 133.

Jean-Michel Fourniau est un collaborateur permanent du GSPR. Il a d’ailleurs sa page dans le site du GSPR. Et on ne peut pas dire que le GSPR ne soit pas fournisseur de l’ANDRA... Il existe bon nombre de rapports faits par le GSPR pour l’ANDRA et où Jean-Michel FOURNIAU collabore.

Anecdote : le cahier d’acteur n°84 de l’actuel débat public cite même le document où Jean-Michel FOURNIAU est nommé !


Et nous ne développerons pas les contrats GRETS pour l’EDF ! Dont ce travail en 2005-2006. C’est écrit page 129.


Comment un évaluateur d’une opération aussi délicate, qui a été rémunéré par l’ANDRA et par EDF, peut il accepter une telle mission ?

 

Problème n°6

Il y a à l’évidence NON INDEPENDANCE de trop de membres et de formateurs de cette Conférence de citoyens. Des gens dont nous ne nous permettrons pas de nier compétence et expérience, mais qui se connaissent trop bien et qui “colloquent” ensemble. En effet, dans les dernières Rencontres ( celles du 18 novembre 2013) de Décider ensemble, donc organisées par Bertrand PANCHER,  on retrouve :

Laurence-Monnoyer-Smith - CNDP

Francis-Chateauraynaud  - fournisseur de l’ANDRA

Thibaud-Labalette - ANDRA

François Rollinger - IRSN

Jean-Michel FOURNIAU - fournisseur de l'ANDRA et évaluateur de la Conférence citoyenne CIGéo

Christian LEYRIT - CNDP

Ce n’est plus une équipe soudée, c’est un clan !

 

Problème n°7

Quand nous analysons le curriculum de Jacques Archimbaud, vice-président de la CNDP, la qualité de ses anciens employeurs, nous avons du mal à imaginer que la CNDP ait eu des difficultés à trouver un parlementaire pour intervenir auprès des citoyens.

 

Conclusion

Comment nos amis experts sollicités par la CNDP comme formateurs peuvent-ils se positionner dans cette conférence ?

Comment voulez-vous que cette Conférence de citoyens soit perçue de manière crédible par les grands acteurs du débat public CiGéo, par les boycotteurs qui dans la région de Bure sont remontés plus que jamais, et par le monde médiatique qui est déjà en alerte sur l’envers du décor ?

Ces constatations nous suffisent pour ne pas croire en cette Conférence de citoyens. Difficile de dire que tous ces éminents spécialistes cités sont indépendants de l’ANDRA et indépendants entre eux... Nous sommes certains qu’on nous roule dans la farine. Certes la CNDP a décidé de se passer des services de Bertrand Pancher, c’est un début, un premier pas. Mais il ne suffira pas à nous donner confiance en cette entreprise.






Espace Internautes

La peur des risques

Pour en savoir plus

Qui est en ligne

Nous avons 42 invités

2951794

© 2017 villesurterre.com -  Le site de l 'Association de la Q.V.