powered_by.gif
bandeau-don-tcherno23

S?lectionner une cat?gorie de news dans la liste ci-dessous.

Mail du 130921 Ferraille radioactive

 

 

L’addition intentionnelle de radioactivité dans l’environnement



Villle-sur-Terre
21 septembre 2013



Bonjour

Honte à moi !
Je ne savais pas qu’il existait un GT (Groupe de travail) sur l’addition intentionnelle de radioactivité dans l'environnement !

Cette idée d’ajout de radioactivité est une abomination qui a déjà été dénoncée largement par l’indispensable CRIIRAD.
Si le HCTISN, Haut Comité pour la Transparence et l’Information sur la Sécurité Nucléaire, crée un GT pour s’occuper de ce dossier, c’est une catastrophe.

Le HCTISN est une entité “voyou” (comme il existe des états “voyous”, des patrons “voyous”, etc.) au service de la promotion des industries nucléaires, dirigée par l’incroyable Henri REVOL.
Quand on lit les analyses, les conseils, les rapports qui deviennent des recommandations, on est colère. En effet, les prises de position et les conseils du HCTISN sont hélas essentiellement rédigés pour devenir les bases des “arrêtés” et des “lois”, qui régissent le monde du nucléaire. Les acteurs du nucléaires savent très bien se réfugier derrière les communications de ce triste comité.

J’ai bien étudié le rôle du HCTISN qui est considérable notamment pour la promotion du projet CIGéo à BURE (en Champagne-Lorraine), et pour l’implantation de la poubelle FA-VL dans le canton de Soulaines (en Champagne). Prenez le temps de lire ce dernier rapport. Et vous comprendrez comment on arrive à implanter une troisième poubelle nucléaire dans un canton dont deux communes sont productrices de champagne !

Bref : le démantèlement des sites nucléaires va générer des quantités de métal radioactif.

Exemple 1 :
les générateurs de vapeur déjà livrés à Morvilliers (en Champagne) - 110 tonnes l’unité.

generateur de vapeur stocké à Soulaines

Générateur de vapeur en provenance de CHOOZ.

Exemple 2 :
les 160 000 tonnes de ferrailles du démantèlement de l'usine EURODIF Production (Georges BESSE 1) sur le site AREVA Tricastin.
C’est l’équivalent du poids de 60 Tour Eiffel !

démantèlement diffuseur georges besses 1 Tricastin

Prélèvement d’un échantillon à l'intérieur d'un diffuseur
Image extraite d'un étonnant document signé par la tès pro-nucléaire SFEN !

 

Merci aux citoyens de bonne volonté qui ont candidaté pour travailler dans ce GT de nous tenir informé de l’évolution des travaux.

Il est clair que si rien n’est entrepris pour empêcher ces projets, après les boutons d’ascenseurs OTIS, après les bougeoirs indiens, on aura bientôt un commerce légal de casseroles, de chauffe-biberons et de stérilets... radioactifs !

Bien cordialement

Michel GUERITTE

http://www.cigeout.com
http://www.villesurterre.com


 

 

De :
Date : Mon, 16 Sep 2013 13:34:42 +0200
À :
Objet :
Fwd: HCTISN - GT "addition intentionnelle de radioactivité dans l'environnement" - réunion du xxx

Je suis très inquiet pour ce que sous-entend ce message: Après avoir cru que tout était stoppé dans le projet d'incorporer des déchets nucléaires de "faible activité" dans des produits de consommation courante, voilà que ça repart ! xxxx fait partie de la commission et nous tiendra informé des intentions et des projets des industriels et des "autorités" ainsi que de l'identité des entreprises intéressées par ces "dérogations....
A suivre avec une attention toute particulière!

---------- Message transféré ----------

De :
Date : 15 septembre 2013 12:41
Objet : TR: HCTISN - GT "addition intentionnelle de radioactivité dans l'environnement" - réunion du xxxxx
À :
 
De :
Envoyé : mardi 10 septembre 2013 10:28
À :
Cc :
Objet : HCTISN - GT "addition intentionnelle de radioactivité dans l'environnement" - réunion du xxxxxxxxxx
 
A l'attention des membres du GT "addition intentionnelle de radioactivité dans les biens de consommation" du HCTISN :

Bonjour,

A la suite de l'appel à candidature du Haut comité, vous avez souhaité faire partie du groupe de travail du Haut comité dédié à la question générale de la dérogation à l'interdiction d'addition intentionnelle de radioactivité dans les biens de consommation et de construction, et piloté par xxx

Je vous prie de bien vouloir noter que la première réunion de ce groupe de travail du HCTISN se tiendra le xxxx au siège de l’ASN

L’ordre du jour proposé est le suivant :

- introduction
- rappel de la réglementation
- déroulement de l’instruction d’une demande de dérogation
- retour d’expérience sur les dossiers déjà examinés
- premières réflexions
- mandat du groupe de travail
- prochaines réunions

Je vous remercie de bien vouloir confirmer par retour de mail votre participation à cette réunion.

.../...


-------- Message original --------

Bonjour,

Le code de la santé publique prévoit une interdiction d’addition intentionnelle de radioactivité dans les biens de consommation et de construction (article R. 1333-2). Il est toutefois prévu des dérogations, lorsque cette addition intentionnelle présente plus d’avantages que d’inconvénients (article R 1333-4). Dans ce cadre, des dérogations ont été accordées en 2011 et des demandes de dérogation sont actuellement en cours d'instruction, étant entendu qu’il s’agit de radioactivité à des doses extrêmement faibles.

La liste des dérogations accordées et des dossiers déposés figure sur le site internet du Haut comité (www.hctisn.fr <http://www.hctisn.fr> ).

http://www.hctisn.fr/IMG/pdf/liste_joe_20111203_0117_cle8ac388.pdf

Le Haut comité a souhaité ouvrir la discussion et les échanges sur cette question générale de la dérogation à l'interdiction d'addition intentionnelle de radioactivité dans les biens de consommation et de construction afin de mieux identifier les attentes du public et formuler, le cas échéant, des recommandations sur les modalités d'informations qu'il conviendrait de mettre en œuvre.

M. xxxx a bien voulu accepter de piloter ce groupe de travail et propose d'organiser une première réunion de ce GT (dans les locaux de l'ASN à Montrouge) :

- soit le xxxxx
- soit le xxxxx

Une première liste de membres de ce groupe de travail a été constituée à la suite d'un premier appel à candidature lancé en mai 2012, et figure en pièce jointe.

Aussi, je remercie les membres de ce groupe de travail de bien vouloir confirmer leur participation à ce groupe de travail et de m'indiquer leur disponibilité pour les 2 dates proposées.

.../...

GPn2i

 

Vignette GPn2i

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

20 avril 2015

Communiqué

La démocratisation du dialogue environnemental
des GPn2i, les Grands projets nucléaires inutiles et imposés.

LA COMMISSION RICHARD OU LA DEMOCRATIE PARTICIPATIVE EN ACTION
Le 19 février 2015, Ségolène Royal a installé la commission spécialisée sur la démocratisation du
dialogue environnemental, dite commission Richard, ancien ministre et sénateur. « Il s'agit de renforcer la transparence et l'efficacité du débat public et l'association des citoyens aux décisions qui les concernent sans allonger les délais des procédures », explique la ministre de l'Ecologie rappelant l'engagement prispar François Hollande en novembre 2014. (1)

Les conclusions et les propositions de la Commission  spécialisée composée d’experts feront l’objet d’un rapport qui sera remis fin mai à Ségolène ROYAL. Elles feront, si nécessaire, l’objet d’un texte législatif avant la fin de l’année. Afin de recueillir les avis des citoyens, une plateforme participative a été mise en ligne et un forum réunissant parties prenantes, universitaires et citoyens permettra de conclure au printemps, cette phase collaborative.

LA QUESTION DU NUCLEAIRE EFFLEUREE
A leur demande, le 14 mars, les opposants aux Grands projets inutiles imposés (GPII) ont été accueillis par la Ministre. De nombreux dossiers ont été étudiés : Notre-Dame-des-Landes, tunnel ferroviaire de la ligne Lyon-Turin, LGV Poitiers-Limoges, barrage de Sivens, Ferme des 1 000 vaches, Center Parcs de Chambaran à Roybon, CIGéo (enfouissement des déchets nucléaires à Bure).
 
Un sujet primordial n'a cependant été qu'effleuré à cette occasion : le nucléaire. Aussi des
associations et des riverains, réunis notamment au sein du groupe CigéOut, ont rédigé une série de propositions concrètes pour ouvrir le nucléaire à la démocratie.
 
Un dossier de 46 pages traitant notamment des projets, tels que : CIGéo, ICEDA, Stockage des déchets FA-VL dans le Canton de Soulaines, ITER, EPR de Flamanville, Astrid, Valduc, etc. a été remis à la commission. Il est publié sur le site du ministère. (2)

QUELLES SUITES ?
Au dire de Patrick DERONZIER, "Sous-directeur adjoint de l'intégration des démarches de développement durable dans les politiques publiques", la Commission n'a pas pu auditionner le groupe GPn2i : "On n’a plus le temps. Il faut que la Commission travaille, écrive, fasse son constat, sa synthèse..."

On imagine donc la Commission en train d'étudier l'analyse et les propositions du groupe GPn2i  :
- sur les privilèges considérables de l'industrie nucléaire dangereuse, onéreuse et inutile,
- sur l'absence de réels débat public et débat parlementaire,
- sur les dessous de la loi sur la transition énergétique,
- sur le statut des installations nucléaires de base,
- sur le rôle des CLI (Comité local d'Information) dans la radioprotection et la sûreté nucléaire (onze propositions concrètes),
- sur la participation active du public à la surveillance des Installations Nucléaires de Base,
- sur la création d'une "barrière citoyenne",
- etc…

Un colloque officiel "démocratie participative et dialogue environnemental" aura lieu le 5 mai prochain. Ce sera l'occasion :
- de vérifier comment la participation citoyenne peut enrichir et améliorer les décisions publiques et les projets d’aménagement dont les GPn2i,
- et de mesurer le niveau d'engagement des gouvernants. Tout citoyen peut s'inscrire à ce colloque. (3)
Des chercheurs spécialistes de ces questions, et des acteurs engagés sur le terrain apporteront leur éclairage. Deux tables rondes sur les bonnes pratiques feront dialoguer collectivités locales, associations et maîtres d’ouvrage.

Contacts :
- Guillaume BLAVETTE - Collectif Stop EPR ni à Penly ni ailleurs
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - 06 62 29 50 48
- Michel GUERITTE - Association La Qualité de Vie - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - 06 71 06 81 17

(1) - http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/2015-02-04_Lettre_mission_Alain_RICHARD-2.pdf

(2) - http://www.developpement-durable.gouv.fr/Les-travaux-de-la-commission.html
En bas de page cliquez sur : Contribution de GPn2i (ZIP - 2600 Ko)
http://www.developpement-durable.gouv.fr/IMG/zip/saveGPn2i.zip
au milieu de la rubrique :
Les contributions déposées sur la plateforme participative
 
(3) - Pour s'inscrire à ce Colloque :
http://enqueteur.cgdd.developpement-durable.gouv.fr/index.php?sid=38878&lang=fr


8 avril 2015

Le dossier de 46 pages envoyé à la Commission RICHARD. Au bas de cette page : dans la rubrique : Les contributions déposées sur la plateforme participative, cliquez sur Contribution de GPn2i (ZIP - 2600 Ko) - Dézippez - Vous obtenez le fichier du dossier : 20150408 GPn2i.pdf


30 mars 2015

Le communiqué à la Commission RICHARD annonçant le dossier GPn2i. Au bas de cette page : dans la rubrique : Les contributions déposées sur la plateforme participative, cliquez sur Contribution de GPn2i (ZIP - 2600 Ko) - Dézippez - Vous obtenez le fichier du communiqué : 20150407_GPn2i.pdf


Sur cette page on trouve :

- Les contributions des membres de la commission
- Les contributions des personnes auditées par la commission
- Les contributions déposées sur la plateforme participative - Partie 1/2
- Les contributions déposées sur la plateforme participative - Partie 2/2
- Les commentaires déposés sur la plate-forme de consultation sur la démocratie participative 

Le compte-rendu des propositions faites sur la démocratisation du dialogue environnemental via la plateforme participative du 13 mars au 15 mai 2015 :

- L’analyse des contributions et commentaires de la plateforme démocratie participative

On peut lire page 2 : "En premier lieu et en grand nombre, les internautes expriment leur préoccupation pour le thème de l’énergie, avec des débats vifs sur le soutien aux énergies renouvelables ou à la filière nucléaire. Sur ce dernier point, les contributeurs sont en petit nombre, mais particulièrement mobilisés." Ce sera tout pour le nucléaire !

- La présentation des contributions et commentaires de la plateforme démocratie participative
- Le classement des propositions faites sur la démocratisation du dialogue environnemental via la plateforme participative


05 mai 2015

# - Le point d’étape des propositions de la commission spécialisée sur la démocratisation du dialogue environnemental.

Le mot nucléaire ne figure pas dans le documents.

# - Les actes du Colloque

Au cours de ce colloque Michel GUERITTE a posé cette question :

Nous n’avons pas suffisamment parlé des GP2I. Avec Guillaume Blavette nous envisageons de dresser une liste spécifique des GP2I concernant le nucléaire. Question : Le nucléaire a-t-il droit à un dialogue environnemental ? La démocratie participative s’adresse-t-elle au nucléaire ?

Pas de réponse. A la relance, Laurence MONNOYER-SMITH a répondu : "On ne peut pas répondre à toutes les questions !"


03 juin 2015

Publication du rapport de la Commission spécialisée du Conseil national de la transition écologique sur la démocratisation du dialogue environnemental :

- Démocratie environnementale : débattre et décider.

Notre dossier GPn2i est cité page 62 dans la liste des contributeurs.

- Les interventions lors de la remise du rapport.

Le groupe STOP-GPII fait savoir qu'il voit dans ce rapport "surtout de bonnes intentions mais pas grand chose de concret... La CNDP verra son rôle renforcé, mais du côté des pratiques, pas grand chose à se mettre sous la dent..."


04 juin 2015

Journal de l'Environnement

Le rapport Richard consacre la concertation en amont

Présenté le 5 mai dans ses grandes lignes, le rapport Richard sur la démocratie participative a été officiellement remis le 3 juin à la ministre de l’écologie. La création d’une concertation en amont pourrait toutefois être retardée en raison de l’encombrement législatif au Parlement.

Sans surprise, l’opus de 74 pages piloté par le sénateur socialiste Alain Richard confirme la création d’une concertation en amont, ouverte aux petits projets non couverts par un débat public, comme le projet de barrage de Sivens. Pour mémoire, c’est au lendemain de la mort de Rémi Fraisse, fin octobre 2014 dans le Tarn, qu’un nouveau chantier réformant la démocratie participative avait été lancé par le président Hollande (L’idée a été annoncée dans le discours d’ouverture de la 37e Conférence environnementale, le 27 novembre 2014). Il a toutefois fallu attendre février 2014 pour que cette commission de 40 membres soit officiellement installée dans le cadre du Conseil national de la transition écologique (CNTE). «Ce rapport représente une étape importante puisque l’on partait de rien. La concertation en amont n’existait pas», résume au JDLE Serge Labat, chargé de mission Droit et économie de la biodiversité à Humanité et Biodiversité.

UNE INITIATIVE CITOYENNE EXIGEANTE

Pour ouvrir cette nouvelle concertation, trois hypothèses ont été retenues: par le porteur de projet lui-même, par le préfet, ou sur la base d’une démarche citoyenne, appelée «initiative représentative». Ses conditions sont toutefois très exigeantes puisqu’elle nécessite de réunir 10% des électeurs inscrits dans la zone concernée par le projet, ou des conseils municipaux représentants 25% de la population touchée, ou encore deux associations agréées de protection de l’environnement. Une tâche ardue.

Par ailleurs, la validation de l’initiative pose encore question. «Le rapport ne tranche pas et propose deux options: par le préfet ou par la Commission nationale du débat public (CNDP). Nous allons donc rester vigilants car nous sommes clairement favorables au choix d’une instance indépendante du gouvernement», commente Serge Labat.

UNE DÉCLARATION D’ANNONCE OBLIGATOIRE

Ce nouveau dispositif implique une nouvelle obligation de déclaration d’annonce initiale, indispensable pour que tout un chacun puisse être informé du projet, avant d’exercer son droit d’initiative. Elle viserait les projets soumis à autorisation administrative, dont le coût excède deux millions d’euros.

LES PLANS, PROGRAMMES, ET LES GRANDS PROJETS VISÉS

Après plus d’un an d’auditions et de débats, la commission recommande aussi d’élargir la concertation en amont aux plans et aux programmes soumis par le Code de l’environnement à une évaluation environnementale et aux grands projets déjà soumis au débat public. A noter que les procédures de concertation déjà applicables aux schémas de cohérence territoriaux (Scot) et aux plans locaux d’urbanisme (PLU) sont maintenues en l’état.

Pour chacune de ces concertations en amont, il est proposé un garant: la CNDP pour la procédure visant les plans et les programmes, et, pour les autres, le porteur de projet ou l’autorité en charge de statuer sur le dossier ou d’instruire le droit d’initiative.

ENCORE DES DOUTES ET DES IMPRÉCISIONS

Côté financement, le doute plane. La commission Richard propose de couvrir une partie forfaitaire des nouvelles concertations en amont par le budget de la CNDP, qui sera nécessairement augmenté.

Ajoutons que l’actuel débat public, applicable aux grandes infrastructures de transport et d’énergie et aux projets d’équipements dont le coût excède 300 M€, devrait être renforcé. L’idée de la commission Richard est d’obliger le porteur de projet à présenter, dans son dossier de saisine, des scénarios contrastés et, le cas échéant, les conclusions d’une concertation en amont liée au projet ou à un programme dont il découle.

Enfin, une grande inconnue demeure quant à l’inscription de ces dispositions au débat parlementaire. Si la ministre de l’écologie a affirmé qu’elles seraient ajoutées au projet de loi sur la biodiversité, leur examen risque d’être retardé par les embouteillages au Parlement dus aux projets de loi NOTRe (Nouvelle organisation territoriale de la République), et Macron. Après les discussions prévues au sein du CNTE, la ministre de l’écologie envisage aussi de légiférer par voie d’ordonnance. Ce qui serait un mauvais signe pour la démocratie participative.


16 juin 2015

Actu Environnement

Dialogue environnemental : plusieurs ONG boycottent la réunion du CNTE

Ce mardi 16 juin, plusieurs associations de défense de l'environnement boycottent la réunion du Conseil national de la transition écologique (CNTE). Son ordre du jour ? L'examen du rapport Richard sur la démocratie environnementale.

France Nature Environnement (FNE), la Ligue de protection des oiseaux (LPO), Surfrider ainsi que les Amis de la Terre ont préféré ne pas se présenter à la réunion. Elles déplorent l'examen simultané par l'Assemblée nationale du projet de loi Macron "qui intègrerait certaines propositions de ce rapport". Mécontentes, les ONG y voient "un contre-exemple parfait de démocratie participative".

Jugeant déjà "timides" les propositions formulées dans le rapport, elles dénoncent également le "détricotage", par le Gouvernement, des règles qui protègent et encadrent la protection de l'environnement. Sont notamment visés la réduction des délais de recours sur les installations classées (ICPE) "annoncée dernièrement", l'allègement des dispositifs de contrôle des rejets, l'impossibilité de procédure de destruction de constructions illégales et, ajoutent les organisations, "les larges portes ouvertes pour réformer par ordonnances le code de l'environnement prévues dans la loi Macron".

Les ONG interpellent donc François Hollande. Elles sollicitent une audience, "la requalification des termes du dialogue", ainsi que "des engagements de l'Etat en matière de protection de l'environnement".

Les propositions retenues feront l'objet d'une discussion ministérielle à l'issue de la réunion du CNTE, avait précisé la ministre de l'Ecologie. "Des mesures seront introduites dans la loi" et plus précisément dans le projet de loi sur la biodiversité, avait-elle indiqué le 5 mai dernier.

Pour rappel, le rapport de l'ancien ministre et sénateur du Val d'Oise a été remis à la ministre de l'Ecologie le 3 juin dernier. Celle-ci avait installé, en février, la commission spécialisée sur la démocratisation du dialogue environnemental. Un écho à l'engagement pris par François Hollande lors de l'ouverture de la conférence environnementale de novembre 2014. L'objectif du rapport ? Formuler des recommandations "visant à assurer une participation plus effective et plus transparente des citoyens, sans allonger les délais de réalisation des projets", expliquait le ministère de l'Ecologie.


Conclusions

- Les propositions formulées sont "timides".

- Le Gouvernement "détricote" les règles qui protègent et encadrent la protection de l'environnement.

- La réduction des délais de recours "annoncés sur les installations classées (ICPE)

- L'allègement des dispositifs de contrôle des rejets.

- L'impossibilité de procédure de destruction de constructions illégales.

- La possibilité de réformer par ordonnances le code de l'environnement, prévue dans la loi Macron.

 

En bref :

Le nucléaire n'a pas droit au dialogue environnemental !

Le nucléaire ne relève pas de la démocratie participative !

 


26 juin 2015

Une conférence IFORE animée par Laurence MONNOYER-SMITH.

Pas beaucoup de place pour le nucléaire. Michel GUERITTE a réussi à interpeller les intervenants et le public sur le rôle des élus locaux dans le projet CIGéo.


 

A noter : La Fondation Hulot et la Démocratie participative :

Pourquoi et comment aller vers une Démocratie Participative, en moins de 3 minutes.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

NewsLetter Archives

 

 

ARCHIVES des NewsLetter

 

 

 

...........................................

La NewsLetter #n°30

du 11 décembre 2017  

Cédric VILLANI, mathématicien star et Vice-président de l’OPECSTR est-il un vilain pro-CIGéo ? - Des VOLVO et des MERCEDES radioactives - L'ANDRA se ridiculise - C'est quoi un millisievert aujourd'hui ? C'est quoi un millisievert dans 100 000 ans ? - L'ANDRA est aux abois - Julien AUBERT désigné député membre du CLIS DE BURE - Encore un amendement "achat des consciences" - Nicolas HULOT : "Je ne veux prendre aucun risque avec la santé"

...........................................

La NewsLetter #n°29

du 23 novembre 2017   

Analyse de la déclaration du Ministre Nicolas Hulot, le 9 novembre dernier, au SENAT : "CIGéo, la moins mauvaise solution !"

Visionner ces 13 minutes 

...........................................

La NewsLetter #n°28

du 15 novembre 2017 

Nicolas HuEcolot déclare : "CIGéo, la moins mauvaise solution !"

...........................................

La NewsLetter #n°27

du 23 octobre 2017 

Action OPERATION Portes ouvertes CSA du 24 septembre - Réunion publique CLI de SOULAINES, du 18 octobre - ReCiPaN - BURE - Jean-Marc CAVEDON, directeur du CEA, un comploteur CIGéo - Des sangliers radioactifs - FUKUSHIMA - Cuve de l'EPR de Flamanville fabriquée par Michel-Yves BOLLORE - L'arbre généalo-fric de la famille LONGUET - Incendie dans un stockage d'uranium appauvri - Tabac, amiante, sang contaminé, dioxine, OGM, glyphosate, néonicotinoïdes, sulfoxaflor… nucléaire : même combat ! - Dialogue, concertation, médiation, ouverture à la société, consensus... - L'affaire du LEVOTHYROX - Annie Thébaud-Mony : Une conférence "Justice pénale et mise en danger industrielle - Tchernobyl : de Prométhée à Sisyphe.

...........................................

La NewsLetter #n°26

du 21 septembre 2017 

Opération Portes ouvertes au CSA Soulaines - Les risques pour la santé des visiteurs - L'affaire du Lévothyrox - A propos du glyphosate : le jeune député Grégory BESSON-MOREAU déconne -  BURE : dur... dur ! - La cuve de l'EPR de Flamanville : la mascarade - Le NUCLEAIRE est en phase terminale - Les énergies renouvelables en peine forme - Les métastases nucléaires du Grand-Est -  Les soins palliatifs - L'euthanasie - Consentir à mourir - eMAN

...........................................

La NewsLetter #n°25

du 4 septembre 2017 

Nicolas HULOT, tu attends quoi pour dire NON à CIGéo ? - Le BISON de DERICHEBOURG à CHAUMESNIL (Aube) - Philippe DALLEMAGNE ment et nie l'existence d'un rapport officiel de la réunion exceptionnel du Conseil de communauté - Philippe DALLEMAGNE et Pierre JOBARD en Australie pour faire la promotion du stockage des déchets nucléaires - Vers un centre régional pour animaux en détresse" à 200 000 euros - l'Association L Qualité de Vie et le pâté de chauve-souris - L’Association La Qualité de Vie lance ReCiPaN le premier Recensement Citoyen des Pathologies Nucléaires en France - Le nouvel OPECST - Opération : Le Tour de France ne passera pas par là ! - DEFAKATOR et sa vidéo de 55 minutes sur les mensonges du nucléaire - eMAN : En Marche vers l'ARRET du NUCLEAIRE

...........................................

La NewsLetter #n°24-BIS

du 9 août 2017 

Nicolas HULOT, pour CIGEO, fais ton boulot - FNH : La Fondation Nicolas HULOT devenue La Fondation pour la Nature et l'Homme - Les premières mesures et déclarations du Ministre Nicolas HULOT - L'urgence, Monsieur HULOT, c'est de prendre la décision de ne pas construire CIGéo.

..........................................

La NewsLetter #n°24

du 4 juillet 2017

OPERATION : LE TOUR DE FRANCE NE PASSERA PAS PAR LA ! - le rendez-vous - les règles

...........................................

La NewsLetter #n°23

du 26 juin17 

OPERATION : LE TOUR DE FRANCE NE PASSERA PAS PAR LA ! - Pourquoi ? - Cattenom - Soulaines - Bure - Valduc

..........................................

La NewsLetter #n°22

du 9 juin 2017 

Le BISON de GUDMONT est mort - Le projet JOPRAD - Michel GUERITTE candidat aux législatives -  Nicolas HULOT ministre  !

...........................................

La NewsLetter #n°21

du 31 mai 2017 

Michel GUERITTE est candidat aux législatives – soutenir Nicolas HULOT - l'agenda des réunions : Vendredi 2 juin - 19 h 30 - Réunion à Bar-sur-Aube - Salle Tassin - Mardi 6 juin - 20 h - PONT-SAINTE- MARIE - Salle des fêtes - Réunion- débat - EE-LV & NOUVELLE DONNE - Mercredi 7 juin - 19 h - BAR-SUR- AUBE - Salle GERNSHEIM, dans la mairie - Réunion-débat

...........................................

La NewsLetter #n°20

du 20 mai 2017 

Edouard PHILIPPE est le Premier ministre de ce quinquennat. C'est lui qui signera le permis de construire de CIGéo ! - Comment faire pour convaincre Edouard PHILIPPE de ne pas signer ? - 300 000 pas vers SAINT-DIZIER (Haute-Marne) en Champagne - Une manifestation qui ne plaît pas à Madame le Préfet de la Haute- Marne ! - La Communauté de communes de JOINVILLE-EN-CHAMPAGNE est concernée par "des affaires" concernant l'implantation des usines nucléaires de GUDMONT- VILLIERS et de JOINVILLE - Benjamin FEVRE, flls du Président de la Communauté de Communes de Joinville, est sous le coup d'une procédure en cours d'instruction.

...........................................

La NewsLetter #n°19

du 1er mai 2017

Il ne faut pas envoyer n’importe qui à l’Elysée ! - A 6 jours des élections Présidentielles, la situation est grave... Et la priorité est au mot d'ordre : VOTEZ ! Et faites VOTER... - Il y a un point commun entre le nucléaire et le Front National : "On n'en veut pas !" - MACRON et le nucléaire ? –Le samedi 20 mai : 300 000 pas vers SAINR-DIZIER (Haute- Marne) - Le 26 avril 2017 : 31ème anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl.

......................................

La NewsLetter #n°18

du 1er avril 2017

Elections présidentielles - Mais que viennent donc faire Corinne LEPAGE, Barbara POMPILI, François de RUGY, Alain MADELIN, Christian BATAILLE et Christian NAMY chez MACRON ? - Le projet BISON à GUDMONT-VILLIERS (Haute-Marne) : c'est comme si c'était fait ! – Françoise SOULUMAN, Préfet de Haute-Marne : "Dites-moi ce qu'est le tourisme ? Combien cela apporte-t-il d'emplois ? – Surtout pas François FILLON ! – Garçon l’addition : L'économie du Nord-Est aubois est condamnée à une mort lente et inéluctable - La courbe du cancer du colon qui décroit ? – Calendrier : samedi 20 mai : 300 000 pas vers SAINT-DIZIER - Nous avons besoin d'un soutien financier.

...................................

La NewsLetter #n°17

du 26 janvier 2017 

Le Premier ministre du prochain Président de la République sera celui qui signera le permis de construire de CIGéo ! - Et c’est le Président de la République qui nomme le premier ministre ! - C’est aussi le Président de la République qui nomme par décret le Président de l’ASN ! - Alors il ne faut pas envoyer n’importe qui à l’Elysée ! - Pas François FILLON ! - Pas Emmanuel VALLS non plus ? - Benoit HAMON ? - Emmanuel MACRON ? - Yannick JADOT ? - Jean-Luc MELENCHON ? - Marine LE PEN ? - Bon choix Mesdames, Bon choix Messieurs !

...................................

La NewsLetter #n°16

du 12 janvier 2017 

Nucléaire : Les grands voyous… sympathiques de l’année 2016

1 : Gérard LONGUET – sénateur - le chef du complot CIGéo en Meuse - 2 : Bruno SIDO – sénateur - le chef du complot CIGéo en Haute-Marne - 3 : François ROLLINGER – IRSN – secrétaire du lobby nucléaire - 4 : Jean-Claude DELALONDE – Président de l’ANCCLI - Association Nationale des Comités et Commissions Locales d’Information – le voyou qui cache de moins en moins bien son jeu - 5 : Gilles HERIARD DUBREUIL – le boss de MUTADIS – le Manpower du lobby nucléaire - 6 : Christophe BOUILLON – l’hydre de CANTELEU : un monstre à deux têtes : une tête de député-rapporteur et une tête de Président de l’ANDRA - 7 - Michel GAY : le plus gros brillant du sphène - 8 : Jean-Paul BAILLET – ANDRA – le négationniste des petits meurtres à l’argilite - 9 : Philippe DALLEMAGNE – Président de la Communauté de fric de SOULAINES - 10 : Thierry PEREZ – stagiaire ? ou en période d’essai ? ou en contrat CDD chez DERICHEBOURG ? - 11 : Dominique POUGET – Maire de GUDMONT-VILLIERS – la pitié puis le chagrin - 12 : Jean-Marc FEVRE – Président de la Communauté de Communes de JOINVILLE-en-CHAMPAGNE – une solide expérience des déchets et des casseroles - 13 : Christian MONNIER – SECHE ENVIRONNEMENT – bien « plus pire » que Thierry PEREZ - 14 : Jean-Jacques PERCHEMINIER - Président de la Communauté de Communes YONNE-NORD – météorologue des tempêtes dans un verre d’eau

...................................

La NewsLetter #n°15

du 28 décembre 2016 

Donnez, donnez... Dieu vous l’rANDRA ! - Ne mettez pas tous vos dons dans le même panier ! - Alors, c’est un appel à un détournement de dons ? - Financez nos projets - Fédérer tous les groupes anti-nucléaires du Grand-Est pour lutter contre la prolifération des métastases nucléaires dans la Région Grand-Est - Nouveau en 2017 : L’Association La Qualité de Vie lance le premier Recensement citoyen en France - Le film « LES SENTINELLES »

...................................

La NewsLetter #n°14

du 7 décembre 2016

Réunion publique de la CLI de SOULAINES

Clash lors de la préparation de la première réunion publique de la CLI, qui aura lieu ce mercredi 14 décembre - 10 h - salle des fetes à Soulaines (Aube) - Philippe DALLEMAGNE censure la présentation powerpoint de Michel GUERITTE, parce qu'il ne veut pas qu'on traite de la prolifération des métastases nucléaires dans la région Grand-Est - une autre carte qui interpelle : la carte des leucémies autour de Brienne-le-Château / Soulaines.

L'affaire de GUGMONT-VILLIERS - suite : à 13 km au sud de JOINVILLE-EN- CHAMPAGNE, un village "métastase" entier est à vendre : GUDMONT-VILLIERS ! -

Nouveau : les gudmontais se font la guerre, taggent les voitures et s'envoient des menaces de mort - les vidéos...

…………….......…………

 La NewsLetter #n°13

 du 7 décembre 2016

L'affaire de GUGMONT-VILLIERS - suite :

Un village entier A VENDRE - La vidéo qui raconte l'opération - Inviter les journalistes à venir visiter le village A VENDRE - Evénement : à SOULAINES (Aube) première réunion publique de la CLI, le mercredi 14 décembre à 10 h - la prolifération des métastases nucléaires dans la région Grand-Est

……………......…………

La NewsLetter #n°12

du 25 novembre 2016

L'affaire de GUGMONT-VILLIERS - suite :

Un village entier A VENDRE - dimanche 27 novembre et incroyable : une messe, une procession et des prières pour chasser le BISON hors de GUDMONT,  et la taupe ANDRA (celle qui creuse des galeries) hors de BURE-SAUDRON...

………………......………

La NewsLetter #n°11

du 10 octobre 2016

L'affaire de GUGMONT-VILLIERS - suite

Le nouveau site nucléaire en Champagne inquiète - Cette usine de tri et de conditionnement de déchets radioactifs à GUDMONT-VILLIERS, (Haute-Marne), à 20 km au sud de JOINVILLE, va irradier et contaminer - "L'étude d'impact" de BISON est BIDON ! - Incompétence ou mensonges ? - Nous exigeons que l’étude d’impact de DERICHEBOURG soit publiée dans les plus brefs délais - Une étude d’impact est une étude bidon ! - Mais c'est contrôlé par l'ASN, l'IRSN ? - Le POURQUOI & la CHRONOLOGIE de l'affaire - L’association GUDMONT-dit-NON : deuxième réunion constitutive : vendredi 14 octobre à 18 h 30 - salle de la mairie à GUDMONT - EPILOGUE - Projection-débat "BURE POUR L'ETERNITE" à Bar-sur-Aube, le dimanche 16 Octobre au Cinéma Le Vagabond à 18 h 30.

…………......……………

La NewsLetter #n°10

du 4 octobre 2016

L'affaire de GUGMONT-VILLIERS : Encore un nouveau site nucléaire en Champagne - Une usine de tri et de conditionnement de déchets radioactifs à GUDMONT-VILLIERS, (Haute-Marne) à 20 km au sud de JOINVILLE - Un projet d'usine nucléaire au joli nom de BISON - Pas très futé, le BISON : bientôt des bulles radioactives dans le champagne de l’Aube et de la Haute- Marne ? - Avec BiSON à GUDMONT, quelle image pour les produits locaux ? L’agro-alimentaire, le bio, le fromage, le vin ? - Avec BISON à GUDMONT, quelle image pour l'immobilier ? - Quelle image pour le tourisme vert et La Source Bleue - 40 emplois ? - BISON était un secret : des citoyens, le CEDRA 52 et La Q.V. l’ont révélé - La réunion GUD GUD XLAN du 30 septembre à la mairie, interdite au non Gudmontais - Jean-Marc FEVRE, Président de la Communauté de communes, mandaté par le lobby nucléaire, sait mentir - Pourquoi cette usine à GUDMONT ? Parce que c’est un accompagnement économique de CIGéo -  Pourquoi cette usine à GUDMONT ? Parce que 99 moutons et 1 Gudmontais, ça fait 100 bêtes - Tout est bon dans le bison : description du projet - Pas d’impact sur l’environnement ni sur les riverains - Et les enfants de l’école de DONJEUX ? - Exemples de manipulation de Thierry PEREZ et de Philippe MUCHA - Incompétence : Dominique POUGET, maire de GUDMONT-VILLIERS ne sait pas mentir - L’avenir de Gudmont : le nucléaire attire le nucléaire et exclut tout autre industrie -  Un cas d’école : le secret bien gardé et la communication réservée aux seuls habitants - L’association GUDMONT-dit-NON : première réunion constitutive : mercredi 5 octobre à 18 h 30 - salle de la mairie à GUDMONT - EPILOGUE.

…………………...……

La NewsLetter #n°09

du 22 septembre 2016

L'IRSN de crime - L'IRSN membbre du CEPN - Le role de l'IRSN - Le rôle de l'ANCCLI - Le Dialogue HA-VL et le "Dialogue in Fukushima" - KOTOBA - Les déclarations de Jacques REPUSSARD et de Delphine PELLEGRINI - MUTADIS et Gilles HERIARD DUBREUIL - les programmes ETHOS, ETHOS 2, CORE, SAGE, PRIME, TRUSTNET, COWAM, PAREX, EURETHOS, FARMING, CODIRPA, OPAL, RICOMET, JOPRAD, RODOS, EURANOS,… - Gilles HERIARD DUBREUIL et L'ECOLOGIE HUMAINE - L'exploitation de Laudato Si' - NTW avec Michèle RIVASI, Corinne LEPAGE et Gilles HERIARD DUBREUIL - Jean-Claude DELALONDE de l'ANCCLI : Vice-Président de NTW - A quand la prochaine catastrophe nucléaire - Le lobby nucléaire nous y prépare - La CRIIRAD nous invite à répondre à une Consultation publique sur le projet de décret relatif à la protection contre les dangers des rayonnements ionisants - Cigéo : l'Andra a pris un bouillon - Casser le mur et casser le processus décisionnel de CIgéo - Derichebourg veut implanter un site nucléaire à Gudmont, à 20 km au Sud de Joinville - La pièce de théâtre L'EXPERIENCE - rappel : #Tcherno23 et APPEL A SOUTIEN FINANCIER.

……………………...…

La NewsLetter #n°08

du 22 juillet 2016

Le processus décisionnel de CIGéo a tout d'un complot ! - Les BURE HALEURS à VILLE-SUR-TERRE le 31 juillet : Une conférence-débat : Le nuage de Tchernobyl et le nuage de l'ANDRA - APPEL A SOUTIEN FINANCIER

………………...………

La NewsLetter #n°07

du 10 juillet 2016

Lettre aux 18 députés "écolo"- Ne participez pas au complot - APPEL A SOUTIEN FINANCIER

…………….................

La NewsLetter #n°06

du 8 juillet 2016

adressée aux députés :

Chapitre 0 : Pourquoi il ne faut pas voter la Loi LONGUET - CIGéo : écocide programmé - complot

Chapitre 1 : Comment communiquer aux députés l'ensemble des raisons pour lesquelles il ne faut pas voter la loi LONGUET, le 11 juillet prochain ?

Chapitre 2 : Monsieur le député-rapporteur Christophe BOUILLON, on ne peut voter un TEXTE sans son CONTEXTE !

Chapitre 3 : Monsieur Christophe BOUILLON, vous ne devriez pas faire voter les députés avant de savoir pourquoi l'argilite a fait un deuxième mort dans une galerie de CIGéo !

Chapitre 4 : Faut-il porter plainte contre le député Christophe Bouillon pour "conflit d'intérêt flagrant" ? - Scandale - Un goût âcre d’ancien régime - ETHIQUE ? - Un homme et deux casquettes - Un curieux mélange des genres - Des membres de la Cellule CIGéOut sont auditionnés par Christophe BOUILLON, le 28 juin.

Chapitre 5 : 11 mai 2016 - CIGéo - examen de la Loi LONGUET en commission : faut-il porter plainte contre le sénateur-rapporteur Michel RAISON pour rédaction de rapport mensonger ? - LONGUET : Le chef du complot CIGéo - 14 fois ! - Yves Le DEAUT : l'autre comploteur - Le boycott de l'audition - L'audition de Denis STOLF, le 12 mai. - Michel RAISON n'est qu'un lobbyiste ! - Monsieur RAISON, déclare rechercher les contradicteurs ! Vraiment ? - Michel RAISON est un menteur ! - Monsieur RAISON ose parler d'Ethique ? -

Chapitre 6 : 17 mai 2016 - Loi LONGUET : le Sénat a voté le feu vert en catimini 

Chapitre 7 : 20 juin 2016 : le sénateur Michel RAISON présent à la réunion de bureau du CLIS de BURE, pour la première fois !

Chapitre 8 : 29 juin 2016 : Le débat et le vote de la Commission du développement durable de l'Assemblée nationale

Chapitre 9 : Pourquoi associer le CLIS de BURE et la CLI de SOULAINES ?

Chapitre 10 : CIGéo : le dernier Avis de l'ASN

Chapitre 11 : CIGéo : le dernier Avis de l'IRSN

Chapitre 12 : CIGéo : le Comité de haut niveau

La NewsLetter #n°06 en pdf

………..................……

La NewsLetter #n°05

du 30 juin 2016 

Pourquoi Paris ne pourra plus boire d'eau à causes des stockages de déchets nucléaires du Canton de SOULAINES - Garçon, l'addition ! - L'addition des millions de m3 qui seront stockés - L'extension des sites et la création de nouveaux sites - Il faut garantir la limitation du relâchement de radioéléments vers l’aquifère qui alimente Paris en eau ! - Les BURE HALEURS à VILLE-SUR-TERRE le 31 juillet : Une conférence-débat : Le nuage de Tchernobyl et le nuage de l'ANDRA - La proposition de loi LONGUET sur CIGéo - APPEL A SOUTIEN FINANCIER

………….................…

La NewsLetter #n°04

du 25 mai 2016 

VERDUN : 600 000 morts - Cigéo à BURE : combien ? - Loi LONGUET sur le projet CIGéo : le 17 mai, le Sénat a voté OUI et a ainsi donné le feu vert ! - Les RISQUES de CIGéO - Une nouvelle gouvernance pour le projet Cigéo - Grève dans les 19 centrales nucléaires de l'hexagone : ne nous faites pas un nouveau Tchernobyl ! - #tcherno23 : en différé sur YouTube - APPEL A SOUTIEN FINANCIER

……….................……

La NewsLetter #n°03

du 17 mai 2016

La loi sur le projet CIGéo à BURE en discussion au Sénat... Le rôle de Michel RAISON, un lobbyiste pro-CIGéo !

……..................………

La NewsLetter #n°02

du 9 mai 2016

La loi sur le projet CIGéo à BURE, un peu longuet ? - Nos armes pour faire la guerre au nucléaire,
et sauver les générations futures ! - RUBRIQUE : “Heureusement, le ridicule tue moins que le nucléaire” - La Conférence TCHERNOBYL DAY AND NIGHT en différé sur YouTube - Soutien financier

…….....................………

La NewsLetter #n°01

du 3 mai 2016 

Nucléaire : SARKO, t'as tout faux ! - Le sondage IFOP : "Etes-vous pour ou contre l’arrêt des centrales nucléaires en France ?" - La Conférence TCHERNOBYL DAY AND NIGHT en différé sur YouTube - Soutien financier

…….....................………

 

 

 

 

 

Réacteur au thorium et sels fondus

 

 

 

Soirée Cinétech au pôle Technologique de De NOGENT (Haute-Marne)

 

Le JHM avait annoncé la couleur :

Et si on avait trouvé une énergie verte ? Plus de sécurité et moins de déchets : le réacteur nucléaire au thorium et sels fondus.

Premier jour de mars 2017, soirée projection-débat dans de magnifiques locaux où des pancartes GIP signalent que l'argent de l'ANDRA a bien financé une partie de la construction, où un panneau d'affichage rappelle que l'ANDRA est une entreprise partenaire...

 

1ére partie : projection du film : Thorium, la face gâchée du nucléaire.

Film antinucléaire à voir et à revoir.

En effet, qu'on croie ou pas en l'avenir des réacteurs au thorium, ce film qui vante les mérites du procédé utilisant les sels fondus passe beaucoup de temps à "taper" sur les réacteurs nucléaires à eau pressurisée. Ce qui en fait un film très anti-nucléaire qu'il faut donc promouvoir.

L'utilisation du thorium pose un certain nombre de problèmes qui sont rappelés dans cette page.

 

2ème partie : présentation d'un powerpoint appelé FISSION LIQUIDE & ECO-MODERNISME par John LAURIE.

Une version un peu ancienne de ce powerpoint est en ligne

 

3ème partie : débat animé. Ce que le public n'a pas aimé : avoir qualifié les ONG anti-nucléaires de dinosaures - avoir dénigré les ENR qui seraient incapables de répondre à la demande de la population mondiale en croissance - avoir critiqué ceux qui communiquent sur la peur du nucléaire, une peur irrationnelle selon John LAURIE... Question : pourquoi les scientifiques et les politiques du monde entier n'ont pas encore misé sur ce type de réacteurs, alors qu'ils financent ITER.

INSPIREZ-RESPIREZ !

 

La campagne INSPIREZ-RESPIREZ !

n'est qu'une parodie de la campagne officielle RESPIREZ-INSPIREZ !

Une campagne qui interpelle :

Comment un département comme celui de la Haute-Marne peut-il accueillir des sites nucléaires et oser espérer développer un tourisme vert ?

Comment le Magazine de la CCI de Champagne-Ardenne, le CCI Mag, peut-il dans les mêmes colonnes :

- espérer une réussite touristique qui passerait par la connaissance et la mobilisation du terriroire,

- développer les moyens de rendre la région plus attractive,

- miser sur l'oenotourisme,

- tabler sur l'art de vivre,

- structurer l'offre pour accueillir et retenir plus longtemps les visiteurs sur son territoire,

- vouloir monter en gamme,

et en même temps présenter, à la page 17, La Bamas (Base de maintenance EDF de Saint-Dizier) qui aura pour activité la maintenance et l’entretien de pièces détachées et d'outillages (soupapes, moteurs, pompes, appareils de mesures, robots, matériel de radio- protection) utilisés par les centrales EDF, donc contaminés et radioactifs !

 

La visite du site officiel respirez-inspirez.com vous dit tout ou presque de cette nouvelle action de pub.

Selon votre connexion internet, regardez en version normale ou en version allégée ce petit diaporama des visuels de la campagne officielle RESPIREZ-INSPIREZ.

 

Mais nous, nous nous intéressons à cette carte...


...La carte des sites nucléaires du Grand-Est, une carte qui nous inspire...

Et tout particulièrement le projet CIGéo, et ses déchets de HAUTE ACTIVITE !


 

Selon votre connexion internet, regardez en version normale ou en version allégée ce petit diaporama des visuels de la campagne parodique INSPIREZ-RESPIREZ.

 

Un aperçu de la campagne dans les couloirs du métro de la Gare de l'Est :


 

Eh oui, la Haute-Marne respire !

 

 

Pas moins de 5 affiches étalées sur un quai.

 

 

Et Gudmont et son château n'ont pas été oubliés.


 

Qu'en pense la Presse ?

- Le 22 novembre 2016, La Haute-Marne respire, inspire et décoiffe titre le JHM. On annonce une campagne de notoriété et d'attractivité. On veut créer la surprise et interpeller les gens ! On parle d'un budget de 150 000 euros. l'idée est de faire parler de la Haute-Marne. il faut que les Hauts-Marnais soient fiers de leur territoire.

- Dans l'article du 29 novembre 2016, le JHM précise l'objectif : mettre en exergue la nature, l'innovation, la culture, la créativité, y compris la connexion haut débit qui irrigue le département ! Nous on parle de HAUT DEBIT DE DOSE !

- Le 1er décembre le JHM explique le H qui inspire la campagne. On parle de volonté d'être différent.

- Le 9 décembre, la Voix de la Haute-Marne voit les choses différemment et titre : Dans le métro, ça l'affiche mal ! Dans les couloirs du métro parisien, il faut chercher les affiches. La Haute-Marne se cherche !

 

 

 

 

 

 

HULOT, pour CIGéo, fais ton boulot !

 

 

1

Le 8 octobre 2016, Nicolas HULOT, citoyen et écologiste, a affirmé sa position sur CIGéo.


2

Le 25 juillet le Ministre Nicolas HULOT n'a pas répondu à la question de la députée Mathilde PANOT : voir la vidéo

 

 

 

 

 

 

 

3

Qu'attend donc aujourd'hui le Ministre Nicolas HULOT pour arrêter ce projet ?

____________________________________________________________________________

 

La chronologie des faits

Des Groupes anti-nucléaires et le Réseau Sortir Du Nucléaire ont lancé diverses interpellations, lettres et pétitions vers le MINISTRE DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE ET SOLIDAIRE.

______________________________________________________________________________

 

2 juin 2017

Lettre ouverte co-signée par des collectifs locaux d’habitants, des associations nationales, des syndicats de travailleurs et de paysans et de nombreux collectifs venus d’autres luttes.

Les associations locales demandent une entrevue afin de lui exposer au plus vite les raisons d’une opposition qui ne faiblit pas depuis 30 ans.

______________________________________________________________________________

 

9 août 2017 

Communiqué de l'Association La Qualité de Vie - Michel GUERITTE

Si j'ai souhaité envoyer à l'Assemblée nationale quantité de députés "écolo" pour soutenir Nicolas HULOT dans son nouveau boulot, je m'inquiète aujourd'hui quand je vois que le "Ministre de CIGéo" n'a pas encore pris la décision d'arrêter ce projet.

D'où cette interpellation :

Le communiqué du 9 août 2017

______________________________________________________________________________

 

13 août 2017

Pétition du Réseau Sortir Du Nucléaire

J'interpelle Nicolas Hulot, Ministre de la Transition écologique et solidaire

Lettre au Ministre de la Transition écologique et solidaire,

Depuis 30 ans, le projet gigantesque de stockage souterrain des déchets radioactifs à Bure, en Meuse / Haute-Marne, mobilise une opposition sans faille.

L’ANDRA a récemment entrepris des travaux reconnus illégaux par voie juridique. Pourtant sur place la répression envers les habitants et opposants se durcit. Je demande :

- L’arrêt de la répression envers la population et de toute intervention policière,

- L’arrêt de tout projet d’enfouissement profond des déchets radioactifs,

- La remise à plat de l’ensemble de la politique énergétique du pays et la sortie urgente du nucléaire.

D’avance merci de répondre favorablement à cette demande.

______________________________________________________________________________

 

13 août 2017

La révélation de cette photo insolite : en clôture du Festival Les BURE'LESQUES, un invité surprise a fait renaître une image qui n'avait pas encore été exploitée...

Voir la vidéo de l'arrivée d'un faux Nicolas HULOT et sa prestation.

Lire le texte de l'intervention du faux Nicolas HULOT :

 

Une photo montage ?

Nicolas HULOT s'affichant avec une pancarte Je dis NON à CIGéo ! Une photo montage ?

On pourrait le croire. Mais il n'en est rien, cette photo a bien été réalisée lors de l'inauguration par lui même du Salon "Ille & Bio" à Guichen (Ille-et-Villaine), le samedi 8 octobre 2016.

La photo n'est pas une photo volée car la demande lui avait été communiquée à l'avance par un opposant à CIGéo, Bernard NICOLLE. Elle s'est faite en public au cours de sa visite du salon. Donc d'autres personnes ont probablement aussi des photos de cet instant.

Nicolas HULOT pose devant une banderole : "Bure, une poubelle nucléaire ? Jamais !" et des bidons de déchets dont on voit quelques éléments.

 

Les preuves de la présence de Nicolas Hulot à ce salon.

1 - Sur le site du Salon "Ille & Bio" : cette petite mention : Inauguration en présence de Nicolas HULOT



2 - Sur le site du Salon "Ille & Bio", paragraphe "Inaugur'action" : Introduction par Nicolas Hulot 



3 - Ouest France annonce : Le 8 octobre, Nicolas Hulot au salon Ille & Bio

4 - Ouest France relate la venue de Nicolat Hulot au salon "Ille et Bio 2016" : Nicolas Hulot à Guichen : "L’écologie est un enjeu humaniste". Il y a même une interview de Nicolas Hulot en vidéo !

Enfin, ceux qui auraient encore des doutes peuvent visionner cette vidéo de Bernard NICOLLE, auteur de la photo.

_______________________________________________________________________________________________

17 août 2017

La Communiqué du Réseau SDN : Le gouvernement doit se prononcer en urgence sur l’abandon du projet CIGÉO à Bure !

____________________________________________________________________________

Alors Nicolas, t'attends quoi ?

Dans le communiqué du 9 août qui relatait tout ce que tu as fait et déclaré depuis que tu as accepté ce nouveau boulot, on a bien lu :

1 - les risques de conflits d'intérêt si tu attaques trop les fabricants de déchets nucléaires

2 - ton projet de société faisant appel à de nouvelles méthodes de gouvernance avec des "conférences de consensus sur les territoires", deux fois par an, pour "faire bouger les lignes".

Il est urgent de programmer une conférence de consensus à BURE, Monsieur HULOT !

3 - la concertation approuvée et l'amélioration du dialogue environnemental, qui prévoient notamment la création d’un "droit d’initiative" citoyenne... Le renforcement "en amont de la concertation" sur les projets susceptibles d’avoir un impact sur l’environnement, "à un stade de leur élaboration où ils peuvent plus facilement évoluer pour prendre en compte les observations du public... Apprendre à perdre du temps en amont de la procédure pour ne pas en perdre ensuite... Un nouveau droit d’initiative permettra à des citoyens, à des associations de protection de l’environnement ou à des collectivités de demander au Préfet l’organisation d’une concertation préalable sur les projets mobilisant des fonds publics importants."

Merci Monsieur HULOT : nous allons demander aux Préfets de la Haute-Marne et de la Meuse d'organiser cette concertation préalable.

4 - tu as déclaré : "Et moi, je ne veux pas occulter la vérité"..."Si on fait tout ça dans la brutalité, ça ne passera pas... Les exigences qui se mêlent à la brutalité finissent dans le mur... Il faudra travailler ensemble à ces scénarios... L'objectif est de passer du symbole... à la stratégie et aux modalités".

Monsieur HULOT, c'est ce raisonnement que nous te demandons d'appliquer au projet CIGéo !

5 - le 15 juillet, concernant CIGéo, le ministre refuse de "se précipiter". "Mon travail est de vérifier que leur stockage se fasse dans des conditions de sécurité absolue", dit-il. "Ensuite, cela doit nous pousser encore plus à réfléchir sur le nucléaire. Ce n'est pas ma conception d'une civilisation d'avoir des déchets qu'on lègue aux générations futures."

Monsieur HULOT, nous voudrions bien vous parler de ces conditions de "sécurité absolues", et du cadeau qu'on fait aux générations futures en cachant 80 000 m3 de déchets Haute Activité à 500 m sous terre...

- Monsieur HULOT, comme vous l'avez fait pour NDDL, nous exigeons que vous mettiez en place une Commission de médiation pour le projet CIGéo.

- Pour raisons financières, Emmanuel MACRON "nous a demandé de suspendre tous les grands chantiers pour les évaluer dans le détail", ajoute Nicolas HULOT.

Monsieur HULOT, en suspendant CIGéo, vous économiserez de 25 à 37 milliards d'euros dans le budget de l'Etat !

- Tu as déclaré : "Je veux engager des réformes concertées mais irréversibles... On aurait écouté quelques lanceurs d’alerte il y a quelques années, on ne serait pas dans cette situation... Rien ne se fera contre les Français mais il faut voir que toutes ces mesures participent de l’avenir de la planète. Je souhaite que les citoyens s’emparent de cet élan. Ce sujet ne doit pas diviser mais au contraire rassembler."

"On a derrière nous des années de production nucléaire et donc de déchets radioactifs… Qu’est-ce qu’on en fait ? On va les balancer dans la mer ou dans l’espace ? Ils ne vont pas disparaître comme par enchantement… Il va falloir les prendre en charge. Mon travail est de vérifier que leur stockage se fasse dans des conditions de sécurité absolue. Ensuite, cela doit nous pousser encore plus à réfléchir sur le nucléaire. Ce n’est pas ma conception d’une civilisation d’avoir des déchets que l’on lègue aux générations futures. Je ne veux pas me précipiter. On voudrait me faire prendre toutes les décisions en urgence, ce ne sera pas le cas. Je veux croiser toutes les informations avant de décider."

Monsieur HULOT, c'est bien de prendre le temps de peser le POUR et le CONTRE.

Monsieur HULOT, ce serait bien de ne pas prendre cette décision avant d'avoir entendu... écouté... nos informations !

Et n'écoutez pas seulement les ONG référencées par les gouvernances d'avant... Sachez qu'autour de BURE, il y a des Associations locales qui ne sont pas subventionnées par l'Etat. Il y a des citoyens, des alerteurs, des scientifiques comme Bertrand THUILLIER qui ne sont pas rémunérés par l'Etat. Ils connaissent bien le dossier. Ils ont des arguments. Ils ont plein de choses à vous raconter...

- A propos des réacteurs, tu as déclaré : "Je ne veux pas qu'on soit dans le mensonge.... Je veux revenir dans la rationalité, regarder les scénarios, re-planifier le tout sur des choses réalistes."

- Le 25 juillet, tu nous a fait un show d'enfer : tu es en audition à l'Assemblée nationale devant la Commission Développement durable. Série de questions de Mathilde PANOT, dont une sur CIGéo : " Par ailleurs alors que l'ASN alerte sur les risques d'incendie dans le projet d'enfouissement des déchets nucléaires à BURE, que comptez-vous faire sur ce projet ?"

C'est alors que curieusement Barbara POMPILI, présidente de séance, annonce une pause sous le prétexte que tu serais fiévreux ! Tu l'expliqueras d'ailleurs : "Je vous demande votre indulgence. Je suis arrivé ici avec un peu de fièvre, j'ai besoin de cinq minutes de pause si ça ne vous dérange pas... Ce n'est pas l'accumulation des questions qui me pose problème mais, pardon de cette spontanéité. Je vous demande cinq minutes." On te voit quitter la salle, de façon alerte, visiblement pas sous l'emprise d'un malaise. Quelques minutes plus tard, Barbara POMPILI, explique que tu es victime d'un malaise, et que tu te reposes dans son bureau. "La situation ne s'améliore pas, donc je crois que le plus simple c'est que nous repoussions cette audition à une date ultérieure. Je crois que ça sera mieux, dans des meilleures conditions."

Voir la vidéo de cette audience avortée.

Nous attendons avec impatience cette prochaine audition. Et là, je suis sûr que Nicolas HULOT aura les réponses !!!

____________________________________________________________________________

Au fait, pourquoi ce nouveau boulot ?  Comme si tu avais besoin de travailler, puisque tu aurais un revenu de 52 000 euros par mois !

________________________________________________________________________________________________

A quelques jours de la rentrée, la presse se pose des questions :

- le 19 août 2017, Francine BAVAY (EE-LV Ile-de-France) a déclaré que tu venais d'avaler quatre couleuvres :

Perturbateurs endocriniens - Taxe sur les transactions financières - CETA - Trump parade. Et que c'était beaucoup pour un homme qui voulait paraître comme un défenseur intransigeant de l’écologie ! Absolument impossible : la couleuvre est une espèce protégée, et Nicolas le sait !

- le 20 août 2017, dans Le Point, les écologistes expliquent qu'ils sont inquiets par l'action de Nicolas HULOT au gouvernement. Dans le "Journal du dimanche", les cadres d'Europe Écologie-Les Verts estiment que le ministre est en "territoire hostile" au sein de l'équipe d'Édouard Philippe.

La complexité des dossiers qui attendent Nicolas Hulot ne fait que renforcer l'inquiétude des écologistes. L'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, la mise en application de la loi de transition énergétique, le projet de centre d'enfouissement des déchets nucléaires à Bure… Nicolas Hulot est attendu au tournant par de nombreux écologistes.

________________________________________________________________________________________________

Dans cette compilation des articles qui concernent les deux journées du festival les BURE'LESQUES et la manifestation sanglante du 15 août, nombreuses sont les interpellations au Ministre Nicolas HULOT...

___________________________________________________________________________________________

 

24 au 26 août 2017

Les Journées d'été de EELV à DUNKERQUE

Interpellation de Yannick JADOT

Au sortir d'un atelier sur le thème des OCEANS, samedi 26 août, vers 10 h 35, Michel GUERITTE s'adresse à Yannick JADOT, dans un couloir, devant quelques témoins.

GUERITTE : Yannick, à propos de CIGéo, est-ce que tu pourrais sérieusement nous aider à rencontrer Nicolas HULOT ?

JADOT : Non, démmerdez-vous !

GUERITTE : C'est dommage, parce que, si il ne dit pas NON tout de suite, il va se retrouver sous 50 kg de farine ... bio !

JADOT : Vous pouvez...

GUERITTE : Je vais dire à tout le monde que tu es OK avec l'idée de la farine...

JADOT : Enfoiré !

GUERITTE : Qui ça ? HULOT ?

JADOT donne une petite tape amicale sur le ventre de GUERITTE

GUERITTE : Fais gaffe Yannick, il y a des témoins, et ça va se savoir sur Internet...

Voilà, c'est fait !

Ce texte n'est pas la retranscription mot à mot.

____________________________________________________________________________

 

Le cahier de vacances de Monsieur HULOT

J'espère Nicolas, que ton Cahier de vacances t'a permis de réviser un peu le nucléaire...

Merci Nicolas de décider maintenant la constitution d'une Commission de médiation CIGéo, comme la gouvernance l'a fait pour NDDL.

Merci Monsieur HULOT.

A bientôt ?

PS

Lors du Festival LES BURE'LESQUES une militante m'a déclaré : Toi qui aimes les formules, chiche que t'es pas cap' d'écrire :

"HULOT,

pour CIGéo,

si tu fais pas ton boulot,

on aura ta peau !"

Ben, voilà, c'est fait. Et ce n'est pas une menace de mort, mais une expression populaire qu'Aldo MACCIONE connaît bien...

Intile d'alerter les services judiciaires ou policiers...

 

____________________________________________________________________________

eMAN

 

En Marche vers l'ARRET du NUCLEAIRE.

eMAN, c'est le nouveau Mouvement politique qui va rallier tous les antinucléaires.

eMAN, c'est le nouveau Mouvement politique qui va contribuer à nous faire sortir du nucléaire.

 

Le nom, le graphisme, le logo n'ont rien de définitifs. Tout est à faire. L'organisation, la communication, l'action...

 

L'idée est simple :

Les anti-nucléaires ont toujours confié leurs "espoirs" à différents partis politiques dits écologistes, parce que, par définition, un écolo est anti-nucléaire :

Europe Écologie Les Verts

Nouvelle donne

Alliance écologiste indépendante 

France Insoumise

Le Rassemblement citoyen - Cap21

Le Parti écologiste - membre de l'UDE - Union des démocrates et des écologistes

Front démocrate - membre de l'UDE

Génération écologie

Mouvement écologiste indépendant 

Le Trèfle - Les nouveaux écologistes.

Nouvelle Écologie Démocrate - membre de l'UDI

Jusque là, ça n'a jamais très bien marché. On vient même de voir EE-LV "sous traiter" au PS !

Bref, il est évident qu'on n'est jamais mieux servi que par soi-même. Alors c'est l'heure de créer notre propre mouvement.

Nous avons cinq ans pour présenter 577 députés aux prochaines législatives. Si les règles ne changent pas d'ici là, nous aurons sans problème au moins 50 candidats qui dépasseront le 1% des suffrages dans au moins 50 circonscriptions. Et eMAN recevra alors 1,42 euros par voix... C'est bon pour financer nos actions. Mais on ne crée pas un mouvement politique, uniquement pour financer le dit mouvement. Il est urgent de décider de sortie du nucléaire et vite. Il est urgent de tout faire pour empêcher la construction de CIGéo. Il est urgent de "secouer" le Ministre de la Transition énergétique.

Que tous ceux qui ont le temps, l'énergie et l'envie d'apporter leur pierre à la construction de ce grand projet écrivent à : eMan (at) villesurterre.comCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.">

Que ceux qui pensent que c'est une "connerie" et, qu'en plus, un Groupe, une Association, un Collectif doivent être a-politique, ne perdent pas leur temps à critiquer et démolir. Qu'ils restent dans leur certitude. Nous n'avons besoin que d'adhérents, de sympathisants, de militants... constructifs !

Merci

 

Espace Internautes

La peur des risques

Pour en savoir plus

Qui est en ligne

Nous avons 11 invités

2951794

© 2017 villesurterre.com -  Le site de l 'Association de la Q.V.