powered_by.gif
bandeau-don-tcherno23

Le Projet FAVL : historique de la bataille 2008-2010

 

 


1 – Le dossier

Fin juin, les élus de 3115 communes ont reçu ce magnifique dossier .

Une superbe intox, n'est-ce-pas ?

Il est intéressant de regarder les arguments incroyables mis en avant, ainsi que le mode de communication :

  • une démarche ouverte et progressive, basée sur le volontariat des collectivités locales.
  • s’agissant d’un projet d’intérêt national, l’Andra souhaite associer plusieurs organisations et représentants institutionnels, garants du sérieux de la démarche. L’Andra souhaite également aller à la rencontre d’organisations pouvant être intéressées par le projet. (elle a trouvé un député)
  • pour être sélectionnée la commune devra montrer un « intérêt local pour le projet ». En échange l’Andra assurera son développement territorial.
  • en lien avec la Commission nationale du débat public (CNDP), des rencontres seront organisées avec les acteurs locaux (habitants, acteurs socio-économiques, élus, associations…) en fonction de leurs attentes, afin de leur présenter le projet, de l’expliquer et de répondre à leurs questions.
  • une opportunité de développement économique, comme le montrent les retours d’expériences d’installations comparables.
  • une dynamisation de l’activité locale
  • la mobilisation d’entreprises de travaux publics au moment de la construction
  • la création d’emplois pour les opérations de gestion de déchets en phase d’exploitation.
  • le développement d’infrastructures, l’implantation d’entreprises de services de proximité…
  • de nouvelles ressources fiscales pour les collectivités (taxes professionnelles et foncières)
  • un renforcement de la notoriété du territoire (site ouvert aux visites et accueil des experts)
  • un accompagnement des projets locaux
  • les industriels propriétaires des déchets (EDF, le CEA, AREVA, Rhodia…) seront appelés à participer à cette démarche.

A titre d’exemples, l'Andra énumère ensuite :

  • La valorisation des savoir-faire et des atouts du territoire,
  • L’appui au développement d’entreprises sur le territoire et d’activités de services de proximité
  • La contribution à des projets locaux liés à la réduction des émissions de gaz à effets de serre, pour lutter contre le changement climatique
  • La coopération avec des organismes de recherche et d’enseignement impliquant un renforcement des liens de ces organismes avec le territoire.
  • Le coût de construction pour mise en exploitation est aujourd’hui estimé entre 200 et 350 M€.
  • Le coût d’exploitation est estimé entre 10 et 30 M€ par an, pendant une durée d’au moins 20 ans

2 – Résultat pour l'Aube

Résultat : pour l'Aube deux communes se sont immédiatement déclarées candidates, au dire de l'Est-Eclair. Cupidité, orgueil ?

Le 22 septembre le journal L'UNION développe la menace qui se précise sur l'Aube et la Champagne, et le 11 octobre, La Q.V. organise une légitime et nécessaire réunion d’information publique participative.

Quand on se penche sur ce dossier FA-VL, quand on mesure la dangerosité du projet, il devient difficilement acceptable pour un citoyen et un contribuable
d’imaginer qu’une dizaine d’élus pour seulemet 6 ans, puissent décider, seuls, ce qui est bon pour des milliers de concitoyens et leurs descendants sur plus de 12 000 générations... le 02 Octobre, Soulaines a dit NON au projet FA-VL. C'est une bonne chose. Mais, dans le canton,  il y a 20 autres communes qui n'ont pas encore délibéré. Et 184 communes sollicitées dans l'Aube...

Au cours de cette réunion du 11 octobre, l’occasion fut d’informer la population sur ce qui se passe chez DAHER à EPOTHEMONT, où, dans le plus grand secret, va se construire un centre de tri, de re-conditionnement et de stockage de déchets radioactifs, au milieu d’une banale Zone Industrielle, à 4 km du Parc Naturel Régional de la Forêt d’Orient,
et à 12 km de La Route du Champagne.

Faut-il préciser que le dit bâtiment "nucléaire" est propriété de la Communauté de Communes de Soulaines..
On croit rêver.

On pouvait imaginer que les rejets radioactifs quotidiens des poubelles de Soulaines et de Morvilliers étaient suffisants pour les organismes des habitants sous les vents dominants. Eh bien non. Les deux tiers de nos élus pensent que DAHER peut en rajouter une couche !

 

Incroyable :

Nicolas DHUICK, notre député de la 1° circonscription de l'Aube,

lui, est candidat à la nouvelle poubelle FAVL !  Et c'est à l'évidence le meilleur candidat !

L'ANDRA recherchait une commune pour stocker les déchets FAVL, elle a trouvé mieux : un député !

Mais le scoop, le scoop du dimanche 14 septembre, c'est l'interview du maire de Soulaines, Philippe DALLEMAGNE qui, à la surprise générale, a déclaré devant la caméra de M6 qui réalisait un reportage [non diffusé : censure oblige] sur la vie autour des sites nucléaires : "Au prochain vote, je vote POUR !"

Incroyable retournement de veste : en effet, le 27 juin, après délibération, avec le conseil municipal à l'unanimité des présents, il avait dit NON à cette 3° poubelle FAVL. Le procès verbal est clair : REFUS à l'unanimité des présents.

Le 4 septembre, Philippe DALLEMAGNE déclare au journaliste Bertrand Puysségur de La Croix hebdo de Haute-Marne : "Stratégiquement, on est plus fort quand on dit non !" Une déclaration inquiétante.

Le 5 septembre, Philippe DALLEMAGNE confirme ses propos, et annonce qu'une réunion d'information aura bien lieu avec Jean-Paul BAILLET (secrétaire général de l'ANDRA). Selon le maire, ce serait "à la demande du conseil municipal". Et lui de s'excuser : "Tu sais, je ne suis pas tout seul...", comme si la demande émanait de ses conseillers.

En fait de réunion d'information, ( j'imaginais en effet une réunion publique style celle de St BLIN), l'Est-Eclair du 8 septembre nous apprendra qu'il s'agit d'une réunion du conseil municipal, ouverte au public, à laquelle participeront 4 "pauvres" administrés..

Quelle pression aurait reçu les élus de Soulaines, entre le 27 juin et le14 septembre ?

Qu'est-ce qui peut se passer dans le crâne d'un maire, président d'une communauté de communes, vice président d'une Commission Locale d'Information, et qui, en plus a été largement informé sur les dangers de ce projet, grâce aux nombreux documents publiés notamment par La Q.V. et le Réseau Sortir du Nucléaire ?

Nous sommes quelques uns à La Q.V à bien le connaître ! Monsieur Philippe DALLEMAGNE est en bonne santé.  Son cerveau fonctionne bien. Il n'est pas irradié. Bon, il a bien eu une épouse salariée de l'Andra. Mais ça ce n'est pas grave, puisque l'épouse du maire d'Epothémont, elle, travaille bien chez DAHER...

Non, vraiment, nous cherchons une bonne raison.

Qu'a-t-il fallu pour le faire changer d'avis ? Une enveloppe, une valise, une promesse, des promesses ?

Que se passe-t-il donc dans ce canton ?

Il est vrai qu'il y a tellement de jalousie entre communes.

Difficile de tout savoir, faut-il prêcher le faux pour savoir le vrai ? Mais les langues commencent à se délier : 

  • il y a un voisin de DAHER qui s'inquète sérieusement, et qui attend de l'industriel et des autorités des réponses à ses questions,
  • il y a ceux qui se demandent comment on peut envisager de déplacer les frontières d'un Parc Naturel, pour y inclure des sites nucléaires,
  • ceux qui rêve d'un audit de la CCS,
  • etc... 

A l'équipe de reportage de M6 qui couvrait la manif du 14 septembre, aux abords du CSA, et qui trouvait les militants bien calmes, j'ai proposé (pour sourire) qu'on s'en prenne à la voiture de Sandra Roger, la journaliste de l'Est-Eclair, vous savez, comme ils font dans le "Neuf Trois". Et le non moins pacifique Jacques LERAY, maire de Beurville, nous a alors conseillé d'attendre la parution du compte rendu de la prochaine réunion de la CLI, mardi 16 septembre...

Mais l'association La Q.V. est interdite de CLI. Dommage je vous aurais tout raconté.

Nous nous limiterons donc au compte rendu de l'Est-Eclair, qui reflète le déroulement de la réunion. Il y manque la lecture des questions posées par La Q.V.: ( les 0,4 Tera Becquerels de chlore 36 stockés au CSA).

A propos de la nouvelle loi sur la transparence, et donc de la définition des membres de la CLI, on peut lire : "« Je m'inscris en faux contre cette loi », fustige l'actuel président de la CLI, Michel Roche, qui considère que cette commission doit être majoritairement composée d'élus. « On fera une proposition localement en proposant tel nom, tel nom… Il faut que nous conservions une certaine indépendance. »

Rappelons que notre gentil conseiller général, a été élu parce qu'il était contre l'implantation de l'ANDRA, il y a 25 ans, (voir sa profession de foi), avec un slogan de qualité, qui s'applique à merveille aujourd'hui pour la poubelle FAVL.

slogan

Une Commission Locale d'Information, c'est une interface entre l'industriel & la population. C'est fait pour dialoguer avec la population, et pas uniquement entre élus.

Un journal quotidien regional, c'est également fait pour informer la population. Visiblement il est interdit à l'Est-Eclair de donner la parole à ce qu'on pourrait appeler l'opposition. Cela existe en politique, pourquoi est-ce impossible dans le monde nucléaire ?

Résultat : parmi les projets de la Q.V.,

  • la distribution dans les boîtes aux lettres des cantons concernés d'un journal au format l'est-éclair (l'est-irradié).
  • la réalisation d'un reportage sur DVD, qui seraît le clône de la séquence qui devait être diffusée le 17 septembre sur M6, dans le cadre de l'émission 66 mn, et qui a été censurée.

 Revenons à Nicolas DHUICQ, notre député qui se comporte comme un VRP de l'ANDRA.

Pourquoi pas, on a bien un autre Nicolas, VRP international en centrales nucléaires pour AREVA...

Nicolas DHUICQ, un député-maire, médecin, qui plus est : il a peut-être étudié, dans sa jeunesse, les pathologies dues aux faibles doses radioactives?

Un député qui a comme attachée parlementaire, une ancienne responsable de communication de l'ANDRA. Il est donc a bonne école.

Et puis, dans son département, il baigne dans le nucléaire :

  • le stockage d'obus avec tête à l'uranium appauvri (Brienne-le-Chateau),
  • les déchets radioactifs TFA (Morvilliers),
  • les déchets radioactifs FMA (Soulaines),
  • le terminal ferroviare de Brienne,
  • l'entreprise DAHER (Epothémont)
  • et les 2 réacteurs de Nogent-sur-Seine.

Il est UMP, sarkoziste et pronucléaire. A l'Assemblée Nationale, il est membre de la commission de la défense nationale et des forces armées...

A la question : Nucléaire : une autre décharge dans l'Aube? Il n'a pas répondu non ! Il a déclaré au journaliste Willy BILLIARD, dans L'Est-Eclair du 30 juin 2008 :

  • qu'il fallait “rompre avec cette idée négative de la filière nucléaire”,
  • qu'il souhaitait que “les retombées financières soient intercommunales”.
    (Rappelons que les cantons de Soulaines, Chavanges et Brienne, ont déjà reçu une enveloppe de 5,58 millions d’euros
    pour le seul site du CSA Soulaines. Par ailleurs l'ANDRA débourse, par an, 3,6 millions d'euros de taxes foncières et professionnelles. Après répartition, les communes riveraines reçoivent environ 0,5 euro, par jour et par habitant.)
  • qu'il y a des facteurs qui jouent en faveur du nord-est aubois :
  • la surface disponible, (c'est vrai: on a de magnifiques forêts de chênes à couper)
  • la qualité du sous-sol, (c'est vrai: 80 mètres d'épaisseur d'argile)
  • la proximité des 2 autres centres, (c'est vrai : quelle économie d'échelle !)
  • le transport par ferroutage plus sûr et plus écologique (Nicolas rêve peut-être de la création de deux gares à Brienne-le-Chateau, dont il est le maire, une pour les déchets radioactifs, une pour les touristes !). C'est l'occasion de rappeler qu'à l'époque (1995), où il arrivait 2 wagons de déchets radioactifs par jour, la pollution sur la terre entre les rails était telle, qu'il a fallu en enlever 400 kg considérés comme déchets radioactifs, et stockés au CSA !

Confirmation : DAHER à Epothémont, société de transport de déchets radioactifs, est bien entrain de créer une extension de ses bâtiments pour des activités de tri, de reconditionnement et d'entreposage de déchets radioactifs. Et c'est au beau milieu d'une zone artisanale ! Et c'est la communauté de communes de Soulaines qui est propriétaire des bâtiments !

  Nicolas DHUICQ

Voilà ce qui arrive quand on ne voit que par le nucléaire !

Notre député, est le digne héritier de Robert GALLEY. Il fait partie de ces humanistes, de ces hommes généreux, qui inspirent le respect, et qui garantissent à l’Aube son développement durable.

Désolé, messieurs les élus des communes hors du canton de Soulaines, vous serez peut-être sur le podium, mais pas sur la plus haute marche.

Et ce n'est pas la non-unanimité des conseillers généraux, constatée par L'Est-Eclair, qui changera quelquechose. La Q.V. ne s'acharnera pas pour l'instant contre ceux qui sont pour. Mais elle se mefiera de ceux qui sont contre.

Après le point de vue du député, des conseillers généraux, l'Est-Eclair donne celui des élus du Soulainois.  Ils sont contre, mais fatalistes !

A quand le point de vue des habitants ?

A quand le point de vue des collectifs et des associations ?

 

 


3 – Les premiers candidats aubois

a - La commune de Pars-les-Chavanges !

Tout de suite, le maire, Joelle PESME, par ailleurs conseillére générale, s'est déclarée favorable. Sans consultation de ses conseillers, ni de la population. Une coseillère générale qui a une conception tout à fait personnelle des risques industriels : elle est prête à accueillir une pobelle de déchets radioactifs, et a refusé à un agriculteur une extension de bâtiments pour la création d'un élevage de porcs ! .


b - La commune de St-Léger-sous-Brienne !

Là, il y a eu délbération et vote au conseil municipal. Mais la population n'est même pas a courant. Ni les riverains, ni les habitants des villages voisins. A St Léger ont a pris la décision à la légére ! Les conseillers municipaux  élus pour 6 ans ont décidé d'accueillir des déchets radioactifs qui eux seront nocifs pendant des centaines de milliers d'années... 

Jean-Claude BAILLET d l'ANDRA est même venu faire son show le 15 septembre, lors d'une réunion du conseil municipal, au cours de la quelle, 11 conseillers ont voté à la fois :

  • une candidature pour une poubelle nucléaire
  • et une demande d’appellation CHAMPAGNE !!!

J'ai hâte d'aller interviewer ce maire...

 

Les refus circonstanciés des maires sont légion. A titre d'exemple : Le 29 juillet, ARTE a abordé le sujet dans son JT :   vidéo Arte refus categorique du maire de Reynel  (Haute-Marne) et des habitants. Le point de vue du maire "expérimenté" de Soulaines complète le reportage.

Quand un maire se porte candidat, c'est toujours parce qu'il succombe à la manne financière, exemple : le  vidéo Arte maire de Gondrecourt-le-Château (Meuse).

 

Le 1° septembre 2008 la QV. a adressé ce mail aux 184 maires des communes ciblées par l'ANDRA. Avec copie pour information à la Presse, aux offices du tourisme aubois, etc...

 

4 - Les dangers de l'enfouissement

Nous vous encourageons vivement à lire cette analyse critique du dossier remis aux maires, analyse qui en dit long sur les failles, les omissions, voire les mensonges utilisés pour séduire.

Par ailleurs la CNE, Commission Nationale d'Evaluation des recherches et études relatives à la gestion des matières des matières et déchets radioactifs, composée de 12 membres indépendants, vient de publier un rapport sur le stockage en profondeur. A la lecture des questions que se posent ces spécialistes, il y a vraiment lieu d'être inquiet : enfouir ces déchets est un défi  ! Les risques sont connus !

Pour ceux qui ne peuvent lire ces 148 pages, un résumé de 3 pages explicite les problèmes soulevés. Pour faire encore plus court :

Les déchets FAVL :
On ne sait pas tout de leur nature, ni de leur quantité.
On ne sait pas trop comment les enfouir, dans quel colis, à quelle profondeur.
On ne sait pas quand ils traverseront l’acier, le béton, l’argile, et à quelle vitesse ils arriveront dans l’organisme de nos descendants. Mais ce serait bien que ce ne soit pas avant 300 000 ans.
Et on veut qu’avant le 31 octobre de cette année, des maires soient candidats !
 
Vouloir enfouir ces déchets, où que ce soit, relève du crime contre l’humanité...

Gérald OUZOUNIAN  est un éminent spécialiste de l'ANDRA. Il a tout calculé, pour lui, il n’y a aucun danger à enfouir, ses équations le démontrent.... Tout est basé sur des modèles mathématiques. Et lui, il connait la vitesse de migration d'une goutte d'eau dans un mètre d'argile !

Fin septembre le Réseau Sortir du Nucléaire a édité une nouvelle plaquette : le projet FA-VL, Un projet lourd de conséquences. Pesez le pour... et le contre !

 

Historique du projet FAVL

5 - La loi

Ceux qui suivent la gestion des déchets nucléaires attendaient cette annonce de longue date. Cette décision relève des lois de 1991 et 2006. C’est en effet, avant la fin de 2008 que l’ANDRA doit commencer l’étude de l’implantation d’un centre de stockage pour les déchets FAVL (Faible Activité Vie longue). Le lieu doit répondre à des critères géologiques bien précis.

Le réseau Sortir du Nucléaire a rédigé un dossier complet sur le casse-tête de la gestion des déchets nucléaires. 

 

 6 - Le volontariat

Nous savions que le choix se ferait sur le principe du volontariat. On n’imposera pas cette « poubelle nucléaire » à une commune, comme on l’a fait pour Soulaines, Morvilliers et Bure. On arrosera avec des millions d’euros, une des 3115 communes géologiquement éligibles, qui se portera volontaire. C’est ce que Jean-Louis Borloo appelle l'accompagnement economique. C'est en fait un leurre, un mensonge de plus. Il est clair que la commune est déjà choisie...


7 – 8 régions – 20 départements – 3115 communes

Les maires des 3115 communes des vingt départements suivants ont reçu ce dossier remarquable : Ardennes, Aube, Aveyron, Cher, Eure, Indre, Lot, Marne, Haute-Marne, Meurthe-et-Moselle, Meuse, Moselle, Nord, Oise, Pas-de-Calais, Bas-Rhin, Seine-Maritime, Somme, Tarn-et-Garonne, Vosges.

Curieux : pour l'Aube, le canton de Soulaines est cité en premier.

Amusant : parmi les communes listées : Troyes ! Et Colombé-la-Fosse, village classé AOC Champagne de la Côte des Bars.

 

8 – Les déchets FAVL

Il s’agit des déchets de graphite issus du démantèlement des centrales nucléaires de la filière "uranium naturel-graphite-gaz", et des déchets "radifères" provenant essentiellement du traitement de minerais utilisés notamment pour la fabrication de composants électroniques, et de pots catalytiques dans l'industrie automobile.
Comme nous l’a encore rappelé le sécrétaire général de l’ANDRA, lors d’une séance de questions/réponses avec les militants de La Marche Londres-Genève, devant les grilles du centre TFA de Morvilliers : « Ces déchets existent, il vaut mieux que leur stockage soit fait dans les meilleurs conditions possibles ». Et en écho, j’entends : « Le mieux, ce serait de ne pas en avoir produit, et surtout d’arrêter d’en produire »

Qelques précisions :

Les radifères contiennent des isotopes du radium. Ils sont issus d'activités nucléaires (mines d'uranium) ou de l'extraction de terres rares. Ils représenteront 70 000 m3 de colis à stocker. Ils sont actuellement entreposés sur les sites du Commissariat à l'énergie atomique (CEA), et chez des producteurs industriels comme Rhodia et Cézus Chimie.
Les graphites proviennent des neuf réacteurs de la filière dite uranium naturel-graphite-gaz (UNGG) qui ont fonctionné entre les années 1960 et 1990. Ces rebuts contiennent notamment du carbone 14, qui perd la moitié de sa radioactivité en 5 730 ans, et du chlore 26, dont la demi-vie est de 302 000 ans. Le volume des déchets graphite, une fois conditionnés, représentera 100 000 m3. Pourraient y être adjoints 50 000 m3 de déchets divers classés en FAVL.


9 - Le Cedra Haute-Marne, réagit immédiatement :
Malgré la transparence qui, dit-on, caractérise l'industrie nucléaire, les localisations géographiques pressenties pour une telle poubelle restent curieusement des plus secrètes.

Le 5 juin, le site internet du Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire (MEEDDAT) publiait un
communiqué explicite. Un "appel à candidature" était lancé pour "l’accueil" d’un site de stockage. Comme en pareil cas, un certain nombre de sites ont dû être définis pour au final n'en retenir qu'un, certainement déjà ciblé depuis des mois.

Le site Bure-Stop consacre un chapître à ce projet.


10 – Silence – Secret – Non-transparence

Curieusement, ni le site du ministère, ni l’Andra ne fournissent d'information géographique. Seul, un article de presse dévoilait que vingt sites étaient ciblés sur tout le territoire. L'association "la Qualité de la Vie" (Aube) sollicitait préfecture et sous-préfecture, en vain, tandis que le CEDRA se tournait lui, vers le Ministère (téléphone et courriel), sans plus de résultats.
 
Une seconde piste journalistique indiquant, depuis, que pas moins de huit départements du Grand Est étaient sur la liste, le Cedra a alors testé une nouvelle fois les applications de la transparence. Promené de poste en poste au Ministère, puis à "l'Autorité de sûreté nucléaire" (ASN), il s'est enfin vu répondre par l'Andra (direction de la communication) que le Ministère n'avait "pas donné autorisation" à rendre publique pour l'instant la carte géologique-géographique !
 
Voilà qui augure bien mal les promesses du gouvernement qui, dans son communiqué, assurait que cette démarche serait conduite "de manière exemplaire et transparente". Transparence qui s'apparente à un artifice pour rassurer-abuser les réticents. L'explication tient peut-être dans une phrase sibylline du ministre Jean-Louis Borloo qui veut que le "centre de stockage" s'intègre "dans un projet de développement du territoire retenu". Une poubelle nucléaire pour développer un territoire ? Quel élu serait assez irresponsable pour accepter un tel cadeau empoisonné ? A moins qu'il n'y ait des sommes folles à la clé....et qui expliquerait que les pouvoirs publics démarchent déjà discrètement des élus locaux avant de dévoiler la carte des sites retenus...
 
11 – Les fuites dans la presse

L’affaire éclate d’autant plus fort et plus vite que des fuites permettent la diffusion dans quelques journaux, des communes éligibles.

Dans le Lot,
Le Petit Journal, et La Dépèche.
Le conseil général du Lot signera une
motion contre l'implantation d'un tel centre le 30 juin. La résistance s'organise. Réunion avec la participation du Réseau Sortir du Nucléaire, et de Michel MARIE. On peut même suivre ici les décisions des maires concernés. 

Dans les Ardennes (le Vouzinois), L'Union  – Et très vite Vouziers dira "non" au nuléaire : "Vouziers aurait bien besoin de cette manne financière, mais  la vie humaine vaut beaucoup plus que ça".

Dans l’Aube : à l’occasion de la célébration du stockage du 100 000 éme m3 de déchets radioactifs à Morvilliers, les élus et VIP aubois apprendront l'existence du
projet. Les maires de Morvilliers et de Soulaines confirmeront vite, que leur commune est éligible, qu’ils ont bien reçu l’offre, et qu’ils ne se portent pas candidats.

Dans le Quercy :
La dépèche du Midi 

Dans La Haute-Marne : Le JHM

Dans la région de Vitry-le-François :
L'Union  – Puis L'Union titre : "ne vous laissez pas abuser.", paroles de Michel MARIE, du CEDRA 52 !


12 – Le Réseau Sortir du Nucléaire se mobilise

Alors Le Réseau "Sortir du nucléaire" dénonce une véritable "corruption légale" et prédit de fortes mobilisations.
Connaissant de longue date les pratiques déloyales des promoteurs de l'atome, le Réseau "Sortir du nucléaire" ne croit pas à la sincérité de cette démarche et soupçonne le ministère de l'écologie d'avoir préalablement convaincu des élus de se porter candidats.
 
Feignant de participer à une procédure démocratique, ils ne devraient pas tarder à se faire connaître. D'ailleurs des candidatures "spontanées" seraient déjà prévues dans les régions Centre, Alsace, Lorraine, ainsi que dans les départements du Lot et du Tarn-et-Garonne : le caractère "bidon" de l'appel à candidatures semble avéré.

Comme ce fut le cas lors de la désignation de Bure  pour recevoir un site de stockage profond de déchets nucléaires HAVL, on peut s'attendre au déversement de puissantes mannes financières, une sorte de "corruption légale" destinée à s'assurer la collaboration d'élus au détriment des populations locales.

Le Réseau "Sortir du nucléaire" soutiendra et structurera les mobilisations citoyennes nécessaires pour faire échec à ce projet de stockage de déchets radioactifs. La première chose à faire, considérant les problèmes insolubles créés par les réacteurs actuels et les déchets qu'ils ont déjà généré, est de programmer la fermeture la plus rapide possible de ces réacteurs et, a fortiori, d'annuler tout projet de construction de nouveaux réacteurs.

Le Réseau "Sortir du nucléaire" exige que la liste de la totalité des communes soient communiquée. C’est la moindre des choses en matière de transparence.

Vous trouverez :


13 - L’exemple du CSA Soulaines

La commune de Soulaines-Dhuys dans l’Aube accueille un centre de stockage de déchets FMA (faiblement à moyennement radioactifs), d’une capacité autorisée d’un million de m3, depuis 1992. L’implantation du site permet aujourd’hui d’observer des retombées intéressantes en termes d’emplois et d’activités économiques locales.
- Dotation d’accompagnement à l’implantation : 5, 58 M€ Utilisée pour équiper les collectivités, pour soutenir des projets de développement économique et mener des actions de conservation du patrimoine.
- Emplois locaux : 140 personnes employées à temps plein sur le site, 60 agents Andra, 80 sous-traitants.
- Commandes passées : 2,5 M€/an Fournitures de consommables, prestations d’études et d’expertises, matériaux.
- Fiscalité locale : Taxe foncière : 2 M€/an Taxe professionnelle : 1,6 M€/an
- Augmentation de la population locale

Une vision idyllique, non ?

En ce qui concerne la mémoire des "poubelles nucleaires" pour les explorateurs des prochains millénaires : tout est prévu. Un archéologue qui trouverait en l'an 4008, en forêt de Soulaines, sous sa pioche, un fût rouillé contenant du plutonium, sera moins surpris que son ancêtre qui a trouvé une chambre funéraire sous une pyramide égyptienne...

14 - La suite des événements FA-VL dans Chronologie des événements .

période 3 - du 19 août 2009 au 23 juin 2009

 


 

 

La bataille de Brienne vient de commencer

 La déclaration de guerre.

Vous pourrez suivre les grandes phases de cette bataille à la rubrique ActuAlités.
__________________________________________________

Lire la suite : La bataille de Brienne vient de commencer

Lettre ouverte à Nicolas DHUICQ

Vaste Opération boîtes aux lettres dans le Briennois.

Lettre ouverte à Nicolas DHUICQ
Député de la 1ère
circonscription de l’Aube
Maire de Brienne-le-Château


Que chacun d’entre vous,
dans une attitude citoyenne responsable,
signe cette lettre et la fasse parvenir à :
                                               

Mairie de Brienne-le-Château
10500 Brienne-le-Château
ou                                            
Permanence Parlementaire
7 rue Joseph Gaucher
10500 Brienne-le-Château

 

«…rompre avec cette idée négative
  de la filière nucléaire. »
N.DHUICQ

Est-Eclair – 30 juin 2008


 

Lire la suite : Lettre ouverte à Nicolas DHUICQ

Brienne-le-Château

 

Brienne-le-château :
Manifestation anti favl

mercredi 29 octobre
France3 Champagne-Ardenne
JT 13h




Déchet nucléaire cherche commune d'accueil
Brienne-le-Château s'est portée volontaire

la décision fait polémique les opposants demandent un débat après un vote sans concertation. Les anti nucléaires ont organisé une manifestation, d'autant que dans le secteur il y a déja 2 centres d'enfouissement.


ULTIMATUM AUX MAIRES QUI ONT DIT OUI

Mail Ouvert
Lettre Ouverte

à :

Monsieur Nicolas DHUICQ, maire de BRIENNE-LE-CHATEAU, et ses conseillers,
Monsieur Joël PARTOUT, maire de SAINT-LEGER-SOUS-BRIENNE, et ses conseillers,
Monsieur Guy VERDIN, maire de PETIT-MESNIL, et ses conseillers,
Monsieur Hervé CHAMBON, maire de HAMPIGNY, et ses conseillers,
Monsieur Philippe LIEVRE, maire de JUZANVIGNY, et ses conseillers,
Monsieur Lionel HUARD, maire de MORVILLIERS, et ses conseillers,
Monsieur François MATRION, maire de EPOTHEMONT, et ses conseillers,

Lire la suite : ULTIMATUM AUX MAIRES QUI ONT DIT OUI

Projet FA-VL : l'AUBE médaille d'or !

L’Aube, célèbre pour son champagne et son tourisme vert,
est sur la plus haute marche du podium,
dans la course aux candidatures à l’enfouissement
des
déchets nucléaires FA-VL

La liste provisoire des 25 communes candidates

Lire la suite : Projet FA-VL : l'AUBE médaille d'or !

Le Dailymotion ouvert à Jean-Louis Borloo

Dailymotion ouvert à Jean-Louis Borloà Monsieur le Ministre d’Etat

MEEDDAT

Ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire

10 novembre 2008

Une vidéo de 10 mn, publique, transparente.
Un cri du coeur.
Une supplication,
pour que notre Champagne ne soit pas massacrée davantage
par un quatrième site de stockage de déchets nucléaires.

Voir la vidéo.

Il reste un petit travail à effectuer sur les pistes sons,
mais je souhaitais que ce message soit diffusé au plus vite.

__________________________________________________

OPERATION SOURIRE DE REIMS

Projet poubelle nucléaire FA-VL :

OPERATION SOURIRE DE REIMS
à REIMS

Samedi 15 novembre.

Opération de communication et de culture.
Reims est ce week-end sous le feu des projecteurs.
Le Parti Socialiste a choisi REIMS, la capitale historique de
la Champagne,
pour y organiser son 75° Congrès.

Lire la suite : OPERATION SOURIRE DE REIMS

Invitation à la réunion-débat du 9 Décembre 2008 à BRIENNE


 Réunion-débat

le mardi 9 décembre, à 20 h 30

Salle du Foyer Rural à BRIENNE-LE-CHATEAU

organisée par La Q.V.

 

Avec sur scène : animateur télé, physicien nucléaire, médecin, responsables de collectifs, élus...

La liste définitive des intervenants vous sera communiquée tout prochainement.

 

tract réunion 9 décembre Brienne

 

 

Pourquoi à Brienne-le-Château ?

Parce que :

  • 9 communes du Briennois-Soulainois se sont portées candidates (10 dans l'Aube)
  • le Député-Maire s'est comporté comme un proxénète du nucléaire en "poussant" les communes voisines à voter OUI, en échange d'on ne sait quelle promesse...
  • le Député-Maire a refusé d'organiser une réunion-débat
  • le Député-Maire a accepté de louer la belle et grande salle à La Q.V. pour y organiser une réunion participative.

 

Pourquoi le mardi 9 décembre ?

Parce qu'il est important qu'avant le 31 décembre, l'ANDRA et l'équipe de Mr Jean-Louis BORLOO sachent ce que pense la population, une fois informée.

C'est en effet avant le 31 décembre que l'ANDRA remettra ses conclusions au ministère.

Pourquoi un mardi, parce qu'il n'y avait pas de samedi disponible, et que le mardi est la veille d'un mercredi, jour non-travaillé pour beaucoup.

 

Pour qui ?

Pour ceux qui sont CONTRE le projet.

Ils pourront conforter leurs arguments.

Pour ceux qui sont POUR le projet.

A priori il s'agit essentiellement des élus qualifiés de "stupides-cupides", et de ceux qui dépendent de ces élus ou de l'ANDRA, directement ou indirectement.

Qu'ils viennent nombreux, (ils seraient 25% de la population) écouter un autre son de cloche.

Nos propos et les conditions de nos échanges les changeront des trop nombreuses réunions qui se sont par ailleurs déroulées à huis clos.

Pour ceux qui sont ni POUR ni CONTRE le projet.

Il est fondamental que ceux-là, pris par leur travail, ou d'autres soucis, ou qui ne veulent pas d'histoire, ou qui, de principe, ne prennent jamais parti, pour éviter de faire des vagues, des "y paraît que", qui compliqueraient leur vie et leur relationnel, de tous les jours dans leur village... viennent s'informer, et sortent de cette réunion, en ayant, au moins dans leur "âme et conscience", pris une position. Comme l'a déclaré un élu haut-marnais, ceux qui, aujourd'hui sont ni POUR ni CONTRE le projet FA-VL, quel camp auraient-ils choisi en 1940 : la collaboration, ou la résistance ? Ou auraient-ils décidé de rester en-dehors de tout ça ? Ou bien auraient-ils attendus juin 1944, pour choisir ?

Quel que soit le programme de télévision ce mardi 9 dec, sachez que la soirée qui vous est proposée sera mille fois plus intéressante, mille fois plus enrichissante ?


De quoi on va parler ?
  • de tout le projet, historiquement, pas à pas,
  • du procédé contestable lui-même : l'appel à candidature,
  • depuis le dossier, adressé aux élus de 3115 communes,
  • du marché de dupes que l'ANDRA a imaginé,
  • de l'échange de millions d'euros, contre une possible pollution nucléaire,
  • des réunions à huis-clos,
  • de la non-consultation des habitants,
  • du pourquoi seulement 30 communes ont dit OUI : "les stupides-cupides",
  • du pourquoi les autres ont dit NON,
  • des tractations politiques pour obtenir un consensus au niveau des communes, du député, du président du conseil général, du conseiller général,
  • de l'organisation de la perte possible du label du Parc Naturel Régional de la Forêt d'Orient, qui serait le premier Parc au monde à héberger 3 poubelles nucléaires...
  • du comportement "incroyable" du député-maire, qui se dit l'élu de son peuple, et donc le seul décideur : bref, un comportement et des déclarations de dictateur,
  • des mensonges associés au monde du nucléaire,
  • des pathologies graves dans le Soulainois, à cause du cumul des faibles doses : l'addition des retombées du nuage de Tchernobyl, et du nuage permanent de l'ANDRA,
  • etc...,

 

et bien sûr nous répondrons à toutes vos questions...

Appel à manifester le 6 Décembre 2008 à BRIENNE

 


Appel à manifester

le samedi 6 décembre 2008,

à partir de 15 h jusqu'à 20 h

place de la Mairie, à Brienne-le-Château.

 

Venez nombreux "crier" NON à la poubelle FA-VL,

  • ni ICI,
  • ni à MORVILLIERS,
  • ni à YEUR...

 Venez en famille, parce que celà concerne aussi vos enfants et petits-enfants jusqu'à 120 000 générations..

Venez avec vos banderoles, avec les slogans, que vous aurez bien sûr déclarés à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., pour participer au grand  concours, dont le gros lot est un séjour  pour deux personnes au Gîte de la Sablonière, à LA-VILLE-AU-BOIS.

Venez avec votre gilet jaune fluo.

Venez avec un petit pot de peinture jaune (à l'eau).

Nous allons faire une pyramide de pôts sur les marches de la mairie, et les offrir au Député-Maire Nicolas DHUICQ; il adore le jaune ! Enfin, le jaune lui va si bien.

Venez participer à un ANDRATHON de 15 h à 20 h.

Venez avec le goûter des enfants ( 17 h)

Venez avec l'apéro (19 h).

Venez avec la cafetière électrique, et le grille pain, il y aura une bonne prise électrique.

Il y aura un barnum et quelques chaises pour les séniors.

Il y aura bien sûr un feu de joie et de chaleur.

Venez fêter la Saint Nicolas.

Parmi vos banderoles, 4 banderoles officielles...

Reims - les 4 banderolles

et 3 effigies de taille humaine, de:

  • Nicolas SARKOSY,
  • Nicolas DHUICQ,
  • Nicolas MACHIAVEL.

Effigie des 3 Nicolas

Il va de soit que le seul point commun entre ces trois personnages qui ont marqué, marquent ou marqueront l'histoire, est leur prénom...

Venez défiler.

Plusieurs trajets seront déclarés à la Préfecture.

Selon le nombre de manifestants, selon la météo, selon le choix des manifestants, nous défileront sur un des trajets suivants :

  • Place de la Mairie - > Cimetière - et retour,
  • Place de la Mairie -> Monument aux morts - et retour,
  • Place de la Mairie -> Rond-Point (Pasteur/Napoléon) - et retour,
  • Place de la Mairie -> Domicile de Nicolas DHUICQ - et retour.

C'est de loin ce dernier mon préféré : nous pourrions aller voir si son jardin a la dimension suffisante pour y construire le tunnel de descenderie.

Nicolas DHUICQ répète sans cesse que les déchets nucléaires ne sont pas dangereux. Il sait qu'il faut les reconditionner, il a peut-être une grange ou une annexe, où l'ANDRA pourrait installer une presse pour compacter... Et son jardin est déjà clos...

Ce serait bien d'illustrer le syndrome NIMBY :

"Not in my BackYard"

Il est si proche de l'ANDRA notre Nicolas ! Cela pourrait marcher.

Et pour l'expansion du tourisme dans le Briennois, il pourrait lancer des programmes de visites combinées : Musée Napoléon + Ecomusée + Poubelle FAVL :

( 3 billets d'entrée pour le prix de 2...)

Place de la Mairie, il y aura une boutique avec vente

  • de Saint Nicolas en chocolat, en pain d'épices,
  • de documentation, de livres...

Venez nombreux dire NON !

C'est maintenant. Pas quand les bulldozers seront là !

 

 

La Q.V. réclame la démission du député Benoist Apparu

 

 

La Q.V. réclame la démission du député UMP, Benoist APPARU

Ce curieux député, de la même famille politique que Nicolas DHUICQ, le proxénète du nucléaire du Briennois-Soulainois, a été interviewé par Michèle PIGEON de France3.

L’extrait “savoureux”, que vous pouvez
visionner de suite, montre l'incompétence totale de cet élu, qui raconte n'importe quoi, à propos du projet d'implantation de la poubelle FA-VL en Argonne, à Sainte-Menehould. Il trompe le téléspectateur de Champagne-Ardenne, et considére probablement encore que 99 moutons et 1 champenois font 100 bêtes...

En effet, après l'émission La voix est libre du samedi 22 novembre, vers 12 h 15, donc apparamment à jeun, Benoist APPARU s'est livré à un festival d'âneries. Pire, il n'a même pas été arrêté, ni contredit dans ses explications grotesques, par la journaliste Michèle PIGEON, qui semble, ou bien ne pas connaître le dossier, ou bien trop enfermée dans son conducteur, ou bien sous la pression de l'ANDRA et/ou des élus, pour finalement contribuer à la banalisation de l'implantation de cette poubelle FA-VL dans notre Champagne.

90 secondes grandioses !

Jugez plutôt :

Michèle PIGEON
:
Un mot sur l’environnement.
Eventualité d’un centre de déchets radioactifs dans la Marne,
l’Andra cherche des communes qui accepteraient d’accueillir un tel site.
Vous y voyez des avantages pour le département ?

Benoist APPARU :
J’y vois évidemment potentiellement des avantages pour le département parce que c’est une... euh... (1)
Un, c’est un élément de responsabilité. (2)
Ces déchets, ils existent. (3)
Alors, on peut être pour ou contre le nucléaire, peu importe, les déchets, ils existent.
Donc il faut bien les traiter. Premier élément. (4)
2éme élément :
J’y vois effectivement des opportunités économiques, (5) puisque j’ai eu l’occasion de rencontrer l’ANDRA à plusieurs reprises, (6) sur ce dossier là. A partir du moment où effectivement il y a une sécurité absolue dans le dispositif, (7) je n’y vois que des opportunités économiques pour notre département, et notamment pour la région de l’Argonne. (8)

Michèle PIGEON
:
Mais alors, il y a déjà Soulaines, Morvilliers, dans l’Aube; il y a le projet de Bure en Haute-Marne,
vous ne craignez pas que ça fasse un peu trop pour la Région,
que l’image de la région soit celle qui reçoit tous les déchets nucléaires ?

Benoist APPARU :
Je ne le crois pas. (9)
Un, en l’occurence, là on ne parle pas de déchets nucléaires, mais de déchets radioactifs, (10)
il y a une nuance non négligeable, (11)
car un déchet radioactif, c’est quoi, (12) c’est par exemple toute l’imagerie médicale,
toutes les radios sont déchets radio... nuclé...radioactifs,
(13) pardon, (14)
qu’on pourra enfouir dans le nouveau centre dont il est question. (15)
Il ne s’agit pas d’enfouir des armes nucléaires, où des éléments de centrales nucléaires, (16)
mais plutôt des éléments, par exemple, de radio médicales, (17)
c’est pas tout à fait le même niveau; (18)
et si on me dit que la radio médicale, ça va appauvrir l’image de notre région, (19)
alors là, j’avoue que je ne comprendrai plus grand chose.
(20)

 

(1) - Hésitation normale Mr APPARU ne connaît pas le dossier.

(2) - Responsabilié des Champenois qui doivent, en citoyens responsables se sacrifier, et accueillir cette 3ème poubelle.

(3) - Ils existent effectivement depuis environ 20 ans. Ils sont actuellemnt stockés près du lieu de leur production, comme l'explique l'ANDRA dans son dossier aux élus, page 25.  Comme beaucoup de scientifiques, nous affirmons qu'il est préférable de les laisser là où il sont, de bien les surveiller, et espérer qu'un jour la  communauté scientifique saura les traiter.

(4) - Bien les traiter, c'est les laisser là où ils sont.

(5) - Mr APPARU est un élu "sutipe-cupide", comme les conseillers municipaux des 28 communes qui ont dit OUI.

(6) - Mr APPARU n'a pas du être très attentif.

(7) - Sécurité absolue ! Bravo : les conférenciers de l'ANDRA ont réussi à faire passer ce message ! Le risque ZERO ? Voir pour l'expérience ANDRA : le rapport de l'ACRO sur la gestion de l'ANDRA, à La Hague. Voir les autorisations de rejets  du CSA, et la liste des incidents...

(8) - C'est bien ça : Mr APPARU ne voit que l'argent, pas les risques d'un enfouissement.

(9) - Il s'agit bien d'une croyance. Pas d'une étude.

(10) - Une grande première scientifique : Le Professeur APPARU fait une différence entre les déchets nucléaires et les déchets radioactifs. Il est le seul, dans la communauté scientifique.

(11) - Il y a une nuance non négligeable, que nous ne connaîtrons jamais, dommage, il est le seul à la connaître..

(12) - Une expression chère à Nicolas SARKOSY, très reprise par Nicolas CANTELOUP.

(13) - Toutes les radiographies sont des déchets radioactifs ! Mon Dieu, toutes les radios de ma vieille maman sont dans une armoire dans sa chambre : je comprends maintenant qu'elle enchaîne les carcinômes baso-cellulaires !

(14) - Pas facile de dire n'importe quoi, il en bafouille !

(15) - Effectivement, à 200 m de profondeur, sous 25 m d'argile, les sels d'argent des radiographies ne feront plus de mal à ma maman.

(16) - Et pourtant, la liste des déchets FA-VL, explicitée par l'ANDRA dans son dossier aux élus, page 27 et suivantes, ne laisse aucun doute :

  • Les déchets radifères qui contiennent du radium,
  • Les déchets graphites qui proviennent de l'arrêt des premières générations des centrales nucléaires françaises (UNGG),
  • aiguilles et fontaines au radium
  • sources scellées usagées et détecteurs à incendie et paratonnerres
  • déchets bitumés.

(17) - des radios médicales ! : Mr APPARU insiste bien pour ceux qui n'auraient pas bien entendu, pas bien suivi, pas bien compris ce que sont les déchets FA-VL, selon le député UMP !

(18) - Non ce n'est pas du même niveau : là c'est le niveau "député UMP", qui a eu, en plus, une expérience dans les ministères...

(19) - Chacun sait qu'une radio médicale ça ne peut pas appauvrir une région, y compris la journaliste Michèle PIGEON, qui a du apprendre ça, dans son école de journalisme...

(2à) - Pas la peine de préciser, tout les spectateurs ont bien compris que vous dîtes n'importe quoi, et que vous ne comprenez rien à ce que vous dites...

Voilà.

Si quelqu’un a envie de faire une effigie de Benoist APPARU,
on la brûlera avec les 3 Nicolas, samedi 6 décembre, sur la Place de l'Hôtel de Ville, à BRIENNE !

La Q.V. n'ose même pas imaginer demander à france3 un droit de réponse, un temps d'antenne pour corriger le tir. Dans cette même émission,  Michel GUERITTE, président de la Q.V. s'était déjà frotté à un autre élu "stupide-cupide". Non, c'est clair france3 Champagne Ardenne est aux mains des élus et du lobby nucléaire.

 

 

 

Le pari sur Juzanvigny




26 avril 2010

Indiscrétion : les communes choisies seraient : Juzanvigny-Morvilliers-Epothémont.

Effectivement quantités de lots de forêts sont à vendre dans le secteur.

L'Andra ne va plus mettre deux communes en concurrence mais choisir le meilleur endroit sur la totalité e la surface de trois communes. Il est vrai qu'elle a déjà largement prospecté pour l'implantation des poubelles de Soulaines et de Morvilliers. 800 forages auraient été réalisés ! Le travail est mâché...

 

11 août 2009

Les deux communes retenues par l'ANDRA : Pars-les-Chavanges et Auxon ont voté NON - Je parie sur JUZANVIGNY repart !

 

23 juin 2009

A l'annonce de la nomination des deux communes mon PARI sur JUZANVIGNY paraissait caduque !

 

27 décembre 2008

Dimanche dernier, jour de chasse à Epothémont, on l’a vu, avec une dizaine d’hurluberlus, aller à la chasse aux escargots, près de l’étang du Grand Verdat !"

Lundi dernier, l’adjoint au maire d’Epothémont, lui a dit : "Si on te voit revenir ici, on va te mettre la tête en bouillie !"

Le ton monte. Et les menaces sont d'un autre niveau que les "stupide-cupide" ou "fieffé menteur éhonté ?"

Bref, une délégation de La Q.V. était effectivement allé sur le terrain vérifier quelques indices qui permettaient de confirmer le lieu d’implantation de la poubelle FA-VL.

Alors la Q.V. vous invite à parier, non pas sur le tiercé des communes gagnantes, car pour nous, seuls deux communes peuvent concourir, celles qui sont :

    • "a côté de BURE" ou
    • "à côté de SOULAINES-MORVILLIERS".

Non, la Q.V. ne manque pas d’audace,
et vous invite à
parier sur l’implantation exacte du quatrième site nucléaire dans le Briennois-Soulainois.

Organiser un pari sur internet n’est pas très légal,
mais c’est l’occasion pour La Q.V. de se refaire une santé financière...


Alors, chers internautes nous vous invitons à parier sur l’implantation de la poubelle FA-VL, sur le territoire de la commune de Juzanvigny, dans les forêts nommées :

• Bois du Haut Guet (le guet de La Q.V.)
• Les Folies (celles d’enfouir des déchets radioactifs)
• Bois de Fond d’Or (tout l’or que l’ANDRA va déverser).
 

Soit donc, dans le carré orange (100 hectares) selon ce document.

Implantation Fa-vl


Vous pouvez vous fournir aussi la carte de randonnée IGN, 2917 E.

Effrayant !
Tous ces sites : Soulaines, Morvilliers, Juzanvigny, sont distants de 2 km, et DAHER est à 3 km au Nord !

Bien sûr, les bâtiments administratifs et techniques de la poubelle FA-VL, pourront être sur la commune d’Epothémont.

Pour parier, il vous suffit d’adresser un email à
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

avec ce texte :

Je parie sur l’implantation de la poubelle FA-VL
sur le territoire de la commune de Juzanvigny, dans les forêts nommées :

• Bois du Haut Guet (le guet de La Q.V.)
Les Folies (celles d’enfouir des déchets radioactifs)
Bois de Fond d’Or (tout l’or que l’ANDRA va déverser).

J’adresse un chèque, au nom de La Q.V., au montant de : .................
(mise minimum 10 euros, l’équivalent d’une adhésion à La Q.V.)
avec mes coordonnées.
J’accepte le règlement.
Fait le...., à ...,
Signature




Règlement
La Q.V. prélèvera 80% des mises.
Les gagnants se partageront donc 20% du total des sommes versées.
Fin du concours : 15 janvier (date de publication du podium des communes FA-VL par l’ANDRA).


Détails et informations complémentaires sur le site :
http://www.villesurterre.com


Le dailymotion annoncé, à l’adresse de Monsieur Christian ROUYER, Préfet de l’Aube, est en cours de finalisation.
Il rassemblera tous les voeux que le citoyen Christian ROUYER devrait formuler pour l’Aube...


Citoyennement vôtre.

Michel GUERITTE
Président de
La Q.V.
8 route de Soulaines
10200 VILLE-sur-TERRE
http://www.villesurterre.com

 



Ultime Manifestation anti-FA-VL à Troyes

 


Le CADNA organise une "ultime"

MANIFESTATION ANTI FA-VL,
vendredi
9 janvier 2009,
de
17 h à 19 h,
devant la
Préfecture de TROYES.
 

"Ultime" par rapport à la date du 15 janvier,
où l’ANDRA annoncera le "podium" des communes retenues.

Cette manifestation concerne tous les aubois,
et pas seulement les membres :

    • du CADNA,
    • de La Q.V.
    • du CEDRA (52),
    • des collectifs des communes qui se mobilisent contre le projet FA-VL, comme :
    • BRAUX-SAINT-REMY (voisine de Sainte-Ménehould),
    • AUXON,
    • BRIENNE-LE-CHATEAU,
    • HAMPIGNY,
    • EPOTHEMONT,
    • RADONVILLIERS...

Venez nombreux.
Après, il sera trop tard,
et le Briennois-Soulainois verra s’implanter un quatrième site nucléaire !
 

 

_______________________  

L'Est-Eclair du 10 Janvier 2009

L'Est-Eclair du 10 janvier
Cliquer sur l'article pour le lire.

Un tract de 4 pages a été distribué aux invités à cette cérémonie des Voeux de l’ANDRA aux élus
Les journalistes de l'est-éclair n'ont pas jugé son contenu intéressant pour les lecteurs de l’est-éclair...

_______________________ 

Europe1 a fait un sujet dans le journal de 6 h du samedi 10 janvier

« Que faire de nos déchets radioactifs ?  Enfouissement ?
A  Auxon dans l’Aube, un collectif anti-nucléaire s’est créé pour dénoncer le projet »

Ecouter ou Télécharger l'extrait en MP3.


 ---------------------------

et un dans le journal de 7 h, un sujet plus complet couvrant également la manistestation de Troyes et une interiew uu maire d'Auxon.

Ecouter ou Télécharger l'extrait en MP3.

Un reportage "honnête".

A noter :

Le maire d’AUXON se plaint qu’on le “traite de FUREUR, d’Hitler!”
Encore un mensonge de monsieur CAILLET, parce que :
fureur d’Auxon”, oui.
mais Hitler, non.

A 17 h, nous n’étions pas nombreux devant les grilles, et le journaliste a formulé cette phrase assassine :
«14 manifestants face à 15 CRS : le rassemblement du collectif anti-nucléaire est en train de faire PSCHITT.»

Que faut-il pour intéresser la Presse : faire CRAC avec des allumettes ?
 
 

Auxon

 

Voir la chronologie des événements récents, depuis l'annonce de la sélection d'AUXON et de PARS-CHAVANGES, le 23 juin 2009.

 

13 Janvier 2009

Monsieur Jean-Louis CAILLET, maire d’AUXON-CITY,
est en train d’écrire une nouvelle page de l’histoire de son village à l’ouest de l’Aube.

On est en plein western.
Jean-Louis CAILLET, un des propagandistes de l’ANDRA, est un scénariste exceptionnel.

Sa tête est-elle réellement mise à prix ?
Combien de milliers de dollars ?
Certains observateurs pensent qu’elle ne vaut pas plus que

    • le prix d’un réseau d’assainissement,
    • le prix d’une maison médicalisée,
    • le montant de l’enveloppe économique de l’ANDRA  en compensation de la candidature à la poubelle FA-VL.


Trop tôt pour le dire.
Et pas une seule info dans le quotidien western-éclair...

L’affiche du film...

image du film Cliquez pour agrandir

 et le lien pour entendre la musique qui va bien avec le visuel.
__________________________________________________


10 janvier 2009

Europe1 fait un sujet dans le journal de 6 h du samedi 10 janvier

« Que faire de nos déchets radioactifs ?  Enfouissement ?
A  Auxon dans l’Aube, un collectif anti-nucléaire s’est créé pour dénoncer le projet »

Ecouter ou Télécharger l'extrait en MP3.

et un dans le journal de 7 h, un sujet plus complet couvrant également la manistestation de Troyes et une interiew uu maire d'Auxon.

Ecouter ou Télécharger l'extrait en MP3.

Un reportage "honnête".
A noter :
Le maire d’AUXON se plaint qu’on le “traite de FUREUR, d’Hitler!”
Encore un mensonge de monsieur CAILLET, parce que :
“fureur d’Auxon”, oui.
mais Hitler, non. 
__________________________________________________


17 décembre 2008

Dans son bulletin municipal page 2 et page 3, le maire d'Auxon, Jean-Louis CAILLET montre qu'il est : 

- manifestement totalement incompétent, ou bien

- un fieffé menteur éhonté, qui trompe ses administrés, ou bien

- un propagandiste maladroit de l’ANDRA.

 Un tract a été immédiatement distribué pour dénoncer les mensonges.


__________________________________________________


03 Décembre 2008

 

vidéo - Le maire d'AUXON : "cassé !"

__________________________________________________


08 Novembre 2008

Auxon :
Après la proposition du maire et de ses adjoints de proposer la canditature de
la commune. Vraie prise de concience des habitants qui créent un comité de citoyens, pour exiger l'organisation  d'un référendum.
Les habitants du sud de l'aube ont bien l'intention de crier que leur département n'a pas vocation à devenir la poubelle nucléaire de la France.
VidéoFrance 3 Champagrne-Ardenne JT 19/20.
__________________________________________________


06 Novembre 2008

AUXON
L’Est-Eclair - Centre de strockage de l'Andra :
la polulation monte au créneau
__________________________________________________


19 Octobre 2008

AUXON
L'Est Eclair 
Fa-vl : AUXON a dit oui

 

 

Article 49 - Parc Naturel Régional de la Forêt d'Orient

 

02 Février 2009

PNRFO-FAVL : Réponse du Président de la Q.V.
à la lettre de Philippe ADNOT

«Monsieur le Président,

La Q.V. a apprécié votre lettre du 28 janvier :
elle prouve votre reconnaissance de la légitimité de cette association, et donc de son Président....»

Lire la réponse de la Q.V.
et la lettre du 28/01/2009
de Monsieur Philippe ADNOT
Président du Conseil général de l'Aube


_____________________________________________ 


30 janvier 2009

Andra - Parc naturel : « pas d'opposition frontale »

Article de L'Est-Eclair

L'Andra et le Parc naturel régional relativisent la polémique liée à l'article 49 de la future charte
Soixante-sept communes doivent encore se prononcer sur la nouvelle charte du Parc naturel régional de la forêt d'Orient alors qu'un troisième centre de stockage de déchets radioactifs se profile...

L'article sur le site de l'Est-Eclair.

-----------------

vidéo France3 Champagne Ardennes
JT - 19/20

Le nucléaire dans l'aube remet en question le label du parc naturel régional de la Forêt d'Orient

Entre label ou nucléaire il faudra très certainement choisir
_____________________________________________ 


23 janvier 2009

Connuniqué de La Q.V.

Destinataires :
- Le Maire et ses Conseillers (1)
des communes situées dans le périmètre du PNRFO
- et quelques VIP.

Messieurs,

Vous devez, avant le 10 février, voter la nouvelle charte du Parc Naturel Régional de la Forêt d’Orient.

Vous le savez, cette charte contient un article sujet à polémique, l’article 49.(2)
En clair, cet article interdit, sur le territoire du Parc, l’implantation de nouveaux CET (Centres d’Enfouissement Technique), d’incinérateurs, et de centres de stockage de déchets nucléaires...

 lire le communiqué de la Q.V

 

 

Connuniqué de La Q.V.

 
23 janvier 2009

Connuniqué de La Q.V.

Destinataires :
- Le Maire et ses Conseillers (1)
des communes situées dans le périmètre du PNRFO
- et quelques VIP.

Messieurs,

Vous devez, avant le 10 février, voter la nouvelle charte du Parc Naturel Régional de la Forêt d’Orient.

Vous le savez, cette charte contient un article sujet à polémique, l’article 49.(2)
En clair, cet article interdit, sur le territoire du Parc, l’implantation de nouveaux CET (Centres d’Enfouissement Technique), d’incinérateurs, et de centres de stockage de déchets nucléaires.

Une interdiction pleine de bon sens et d’une logique évidente dans la finalité d’un Parc Naturel.

Mais le parlementaire Nicolas DHUICQ n’a pas cette logique écologique et environnementale.
Pour lui, cet article est un frein au développement économique.
Il a déclaré, notamment à l’occasion de la cérémonie des voeux du maire d’Hampigny, qu’il est inadmissible que 12% du territoire national (3) soient empêchés de développement économique, sous prétexte qu’on voudrait nous mettre sous une bulle de verre, et nous considérer comme des indiens à protéger !

Dans son dernier bulletin municipal, le maire Nicolas DHUICQ a écrit
que la direction du Parc Naturel Régional de la Forêt d'Orient ne s'oppose pas à l'implantation du centre de stockage des déchets radioactifs FA-VL !
Ce qui est un mensonge, même si Meissa DIALLO n’a pas encore démenti dans la presse.

Au maire d’une commune candidate à la poubelle FAVL, comme Hampigny, Nicolas DHUICQ explique qu’il faut voter comme Brienne-le-Château, et donc accepter le projet de charte révisée, en émettant toutefois des réserves sur l’article 49,sans pour autant que ces réserves ne remettent en cause l’approbation de la charte. (PV de délibération)

Au maire d’une commune, comme Trannes, Nicolas DHUICQ explique
qu’il faut accepter le projet de charte révisée, en émettant aussi des réserves sur l’article 49, au cas où la commune souhaite, un jour, l’implantation d’un incinérateur, par exemple !

Qu’a t’il suggéré au maire de Montreuil-sur-Barse, où est envisagée la création d’un centre de traitement des terres hydrocarburées ? (4)

Curieux, le comportement des élus d’Hampigny :
le maire et ses conseillers veulent le beurre, l’argent du beurre et les charmes de la crémière.
Hervé Chambon a même qualifié, avec insistance, d’hypocrite l’article 49.
La Q.V. continuera donc à qualifier Hervé Chambon, d’élu stupide-cupide.

C’est clair, Hervé Chambon va faire voter Hampigny, comme Brienne-le-Château a voté, et à huis clos.
C’est un bon élève...
Il sera récompensé.

Attention messieurs les élus, si trop de communes émettent une réserve sur l’article 49, le parlementaire Nicolas DNUICQ ne va manquer de le faire savoir dans les couloirs du ministère de Jean-Louis Borloo...

Effectivement Jean-Louis Borloo est la clé de cette situation bizarre.
Puisque la charte, avec l’article 49, est définitivement adoptée,
pour qu’une commune, dans le périmètre, puisse accueillir la poubelle FA-VL, il faudrait “casser” la charte.
Jean-Louis Borloo pourra t’il le faire s’en s’attirer les foudres ?

Or, c’est Jean-Louis Borloo aussi qui “décide” pour le podium des communes élues FA-VL.
C’est donc Borloo contre Borloo.

Localement le parlementaire Nicolas DHUICQ répète partout que l’article 49 va disparaître...
Intox ou prophétie ?

Quand à Philippe ADNOT, enfin, il a déclaré clairement qu’il ne souhaitait pas de poubelle FAVL dans le Parc.
Il avait dit, début juillet, qu’il n’était pas défavorable à cette implantation, et que ce serait cohérent de regarder dans le secteur de Soulaines... (5)
Alors : ADNOT contre DHUICQ ?

Messieurs les élus,
votre voix compte : sauvez le Parc !

Citoyennement vôtre

Michel  GUERITTE
Président de La  Q.V.
8  route de Soulaines
10200  VILLE-sur-TERRE
http://www.villesurterre.com



(1) Adressé à Monsieur le maire et ses Conseillers, ce mail devrait être lu lors de la prochaine réunion du conseil municipal.

(2)
L’article 49
Les dépôts et décharges sauvages et le centre d’enfouissement technique
Aujourd'hui officiellement interdites, les décharges sauvages subsistent cependant localement sous forme de dépôts sauvages variés (pneus pour exploitations agricoles, matériaux de démolition, déchets verts, etc.).
Une douzaine de dépôts de ce type a été recensée par le Parc sur son territoire.
Ce dernier s'engage avec les communes et les services de l'État concernés
à procéder à leur résorption, à leur transport, et à leurs traitements dans les centres ad-hoc.
Le Centre d'enfouissement technique de Montreuil-sur-Barse (Classe II)
fait l'objet d'un suivi particulier par le Parc, dans le cadre de ses éventuelles extensions dont les impacts environnementaux doivent être réduits et compensés.
L'État et les signataires s'engagent à ne pas implanter sur le territoire du Parc
de nouveaux Centre d’Enfouissement Technique, ni aucun incinérateur, ni centre de stockage de déchets nucléaires.

(3) 12% du territoire national = la surface totale des 45 Parcs Nationaux

(4)Libération Champagne
Montreuil-sur-Barse
Le projet de centre de traitement des terres polluées fait débat 

(5) Vous pouvez encore parier sur la commune où sera implantée la poubelle FAVL

Période 4 : 16 janvier 2010 au 23 août 2009


 

Voir aussi les chronologies thématiques :

1 - BURE : CHRONOLOGIE des EVENEMENTS récents

2 - FA-VL : le retour : La bataille de 2012 à 201?


Les textes surlignés en vert concernent les enquêtes sanitaires de l'InVS dans le Soulainois.

Les textes surlignés en beige concernent l'actualité du Parc Naturel de la Forêt d'Orient.

 


 

 

 

27 janvier 2010

 

Christine MEFFRE communique : "L'enquête, n'est pas (et n'a pas été) gelée. Si cela avait été le cas, nous vous en aurions averti. Le protocole n'a pas été modifié et celui que vous avez est le bon.
L'enquête est en cours, nous en sommes à l'étape de collecte et mise en forme des données avant analyse".
Tout va donc pour le mieux...

 

 

23 janvier 2010

 

D'avril 2009 à janvier 2010, ce sera le gel... Et l'on apprendra par Enviro2b , et par le JHM que l'enquête repart !

 

 

16 janvier 2010

L'Est Eclair
L'Andra à l'heure des voeux :
Concertation sérénité et respect

Pour ses voeux 2001, l'Andra a quitté ses locaux habituels, invitant partenaires, élus, institutionnels et officiels dans la salle des fêtes de Soulaines.

 

 

décembre 2009

L’ultimatum climatique :
je signe l’appel

Cliquez sur l'image ou le lien.

 

 

01 décembre 2009

L'Est-Eclair
La communication au centre de la nouvelle CLI
  
Le conseil d'administration de la nouvelle commission locale d'information a été élu hier. Ses membres entendent jouer pleinement leur rôle

Ils sont désormais treize membres à siéger au sein de la commission locale d'information (CLI) de Soulaines. Mais le nombre pourrait bien augmenter. Le vice-président Philippe Dallemagne a en effet insisté, hier, pour faire entrer l'association Qualité de vie au sein du conseil d'administration. Son président, Michel Guéritte, ou un de ses représentants. Un avis partagé par plusieurs qui offrirait la parole aux antinucléaires que la CLI entend considérer comme partenaires afin d'argumenter les débats autour du centre de stockage exploité par l'Andra.

 

 

19 novembre 2009 

Réunion poitique Troyes 19 nov

Troyes - Espace Argence
"Le Massacre de l'Aube"

 Cliquez sur l'image ou le lien.

 

 

16 novembre 2009

Eric LOISELET, tête de liste EUROPE-ECOLOGIE pour la région Champagne-Ardenne confie sa position sur la vidéonucléarisation de l'Aube à la caméra de Pascal HOUPLON, pour Auboisementcorrect

 

 

14 novembre 2009 - 11 h

Sur France3 Champagne Ardenne : 3 extraits de l'émission "La voix est libre" :

vidéo 1 - Débat
entre Nicolas Dhuicq , député UMP de l'Aube, Maire de Brienne-le-Château, et Loëtitia Carougeat - porte parole de le Fédération Grand-Est STOP Déchets Nucléaires

vidéo 2 - Les déchets nucléaires ou le champagne ?

Les propos de Nicolas Dhuicq au sujet de l'enfouissement des déchets FA-VL

vidéo 3 - La réponse à une question
d'un internaute / téléspectateur 

 

 

19 novembre 2009  à 20 h 30

dans la grande salle de l'ESPACE ARGENCE,
La Fédération Grand-Est STOP Déchets Nucléaires et auboisementcorrect
ont organisé une grande réunion-débat entre les électeurs et les partis politiques, les élus, et les candidats aux élections régionales.
Ils ont répondu à la question : "
Peut-on accepter que la Champagne devienne une poubelle nucléaire ?"
 

 

 

14 novembre 2009 - 20 h 30

France - Irlande

 

 

 

 

 

 

 

 

France - Irlande

Cliquez sur l'image ou sur le lien.

 

 

02 novembre 2009

Message de la Q.V.
à l’attention des conseillers régionaux de Champagne-Ardenne

La Région Lorraine s'oppose à la création de la poubelle nucléaire FA-VL  

 

 

novembre 2009

Projet BURE

BURE - Chronologie

Cliquez sur l'image ou le lien pour suivre l'évolution de ce dossier.

 

 

31 octobre 2009

France3 Lorraine
JT 19-20

vidéo  Reportage et Interview de Chantal Bertaux de la Fédération Grand-Est Stop Déchets Nucléaires".

Le conseil général de Lorraine a voté une résolution dans laquelle il s'oppose à la création d'un centre d'enfouissement des déchets FA-VL.
6 communes lorraines sont encore candidates à l'accueil du site, et 30 communes dans le Grand-Est sont encore intéressées. 

 

 

28 octobre 2009

Les déchets de longues durées acceptés à Soulaines !

 

 

27 octobre 2009

France3 Champagne Ardenne

JT 19-20
vidéo L'Andra stocke des déchets radioactifs à vie longue à Soulaines


 

 

25 octobre 2009

L'Andra triche

L'Andra triche

Cliquez sur l'image ou le lien pour suivre l'évolution de ce dossier.

 

 

24 octobre 2009

Info Champagne Ardenne France3
Auxon a choisi son maire

Résultats complets et interview. Thierry Lorne succède à Jean-Lois Caillet après le refus de Christian Mouton, élu à la majorité sans même être candidat.

France3 Champagne Ardenne
vidéo  Election du Maire d'Auxon

Soirée mouvementée pour l'élection du maire : Thierry Lorne élu au 2ème tour 
 

 


23 octobre 2009

Election du nouveau maire d'AUXON et de ses conseillers : pas de place pour les "amis" de Jean-Louis CAILLET. Le compte rendu de la séance par Yves et Loëtitia CAROUGEAT.

Une candidature à une poubelle nucléaire, ça tue !

 

 


20 octobre 2009

auboisementcorrect
Le Préfet a-t-il essayé de se mêler de l’élection municipale partielle d’Auxon ?

Dérapage d’un candidat ou de l’État ? That is the question…

 

 

18 octobre 2009

auxon la fin d'un règne

18 octobre votez Auxon

Cliquez sur l'image ou le lien.

 

 

15 octobre 2009

telerama.fr
L’enquête d’Arte qui irradie l’industrie nucléaire
EDF qui publie un démenti embarrassé, Anne Lauvergeon, pdg d'Areva, qui contre-attaque ce soir au “Grand journal” de Canal+…
L'indispensable enquête “Déchets, le cauchemar du nucléaire”, à 20h45 sur Arte, provoque un certain 
émoi chez les zélateurs de l'atome.
Rencontre avec ses auteurs, Eric Guéret et Laure Noualhat, et avec sa 
co-instigatrice, la députée européenne Michèle Rivasi.

L'avis des autres 
PPDA, c’est de la bombe (atomique)

 

 

14 octobre 2009

Un dossier Le Républicain Lorrain
Nucléaire
Déchets peu radioactifs : stockage retardé

 

 

 

13 octobre 2009

Important !  le film de ce soir sur ARTE, 20 h 45
Déchets, le cauchemar du nucléaire

 

 

 

12 octobre 2009

liberation.fr
Nucléaire : La décharge secrète d'EDF


republicain-lorrain.fr
L'andra dit avoir la solutionMarie-Claude Dupuis : «Nous assumons le fait que des radioéléments sortiront des colis et des ouvrages humains qu’on aura mis autour.»


France3 Champagne Ardenne
MunicipalesAuxon (10) :
vers un deuxième tour


Premier tour de l'élection municipale serré à Auxon.
Le maire sera élu dimanche prochain

vidéo avec extrait vidéo JT 12/13 - du Dimanche 11/10/2009 

vidéo  JT 19/20  Dimanche 11/10/2009 

vidéo  JT 12/13 Lundi 12/10/2009 

 

 


9 octobre 2009

telerama.fr
Le nucléaire, sujet tabou

Attention séances fission 

La communication d’Areva ou l'art du recyclage

 

 


7 octobre 2009

actu-environnement.com
Déchets nucléaires :
le plus grand centre de stockage d'Europe fête ses 40 ans
 

La France excellente en matière de gestion des déchets nucléaires? L'image du Centre de Stockage de la Manche à l'occasion de ses 40 ans voudrait le laisser croire. Mais c'était sans compter le doute semé par le rapport établi par ACRO et Greenpeace.

 

 

3 octobre 2009

Rassemblement européen à Colmar

Rassemblement européen à Colmar

Cliquez sur l'image ou le lien.

 

 

25 septembre 2009

L'Est-Eclair : l'implantation d'une 3ème poubelle nucléaire :

Andra : son projet est-il encore possible dans l'Aube ?

Le même article en ligne  sur www.lest-eclair.fr .

L'Est-Eclair :
Michel Guéritte pour un grand débat à Troyes

Thème : Une 3ème poubelle nucléaire : Le massacre de l'Aube

Le même article en ligne .

Dans l'Aube… ou ailleurs  : « Nous n'allons pas abandonner »... « il nous faut tirer les leçons du passé »... « ne croyez pas qu'on a pris deux claques et qu'on est prêt à en prendre une troisième. » a déclaréFrançois-Michel Gonnot, président de l'Andra.

 


23 septembre 2009

Annonce :

UN DOCUMENTAIRE D’UTILITÉ PUBLIQUE SUR LES DÉCHETS NUCLÉAIRES

Premier film d’investigation sur cette vérité qui dérange, « Déchets : le cauchemar du nucléaire » , sera diffusé le 13 octobre, en prime-time sur Arte.
Sortie de l'ouvrage "Déchets, le cauchemar du nucléaire" de Laure Noualhat : le 8 octobre
Sortie du DVD "Déchets, le cauchemar du nucléaire" : le 6 octobre

vidéo  bande annonce du film

 

 


21 septembre 2009

2 vidéos Auboisementcorrect
vidéo  Filippetti et Girardin refusent la 3e poubelle nucléaire

Invitée à la fête de la Rose, la députée de Moselle, Aurélie Filippetti, a réagi au projet d’enfouissement de déchets nucléaires dans l’Aube. Elle a clairement exprimé son opposition à cette poubelle nucléaire. Olivier Girardin, maire de La Chapelle et Secrétaire Fédéral du PS de l’Aube a également dit son refus face à ce projet.


Auxon : L'Est-Eclair :
Réunion du conseil municipal le 25 septembre à 20h 30 - Nousavons assisté à ce conseil : l'ex maire Jean-Louis CAILLET était assis au premier rang !

 

 

20 septembre 2009


Brienne-le-Château :

Défilé Brienne 20 septembre

Défilé dimanche à 15 h

Cliquez sur l'image ou sur le lien.

 

L'Est-Eclair :
Les anti-nucléaires s'invitent à la foire à la choucroute

Le reportage vidéo de France3, légèrement enrichi !

 

 

19 septembre 2009

Fance3 Champagne Ardenne
vidéo  LA VOIX EST LIBRE

Invité : Eric Loiselet, secrétaire fédéral du Parti Socialiste de Haute-Marne, adjoint à l'envrionnement au secrétariat national du PS, conseiller municipal d'opposition à Saint-Dizier.

Il réagit aux déclarations de François Baroin et à la mobilisisation des populations face au projet d'implantation d'un troisième centre de déchets nucléaires.

  

 

18 septembre 2009

Canal 32
François Baroin dit NON ! a l'implantation d'un 3ème site de stockage de déchets radioactifs dans l'Aube. Il est pour un moratoire de la décision d'implanter cette poubelle dans l'Aube. Il est en désaccord total avec l'autre député UMP : Nicolas DHUICQ !

 

France2   22h 50
Au pays du nucléaire :

France, Normandie : la région la plus nucléarisée de la planète.
Avec un mélange détonnant d'humour et de sérieux, Esther Hoffenberg voyage dans les méandres d'un secret bien gardé : le nucléaire et le retraitement de ses déchets. En interrogeant à la fois les habitants et les représentants politiques, associatifs et industriels, la réalisatrice dévoile les nombreux aspects d'une réalité angoissante, aussi invisible qu'irréversible. Que signifie vivre avec le nucléaire?
Voyage au coeur d'une des préoccupations écologiques et politiques majeures de ce millénaire, en France comme ailleurs.

 

 

16 septembre 2009

Auxon : L'Est-Eclair :
Elections municipales complémentaires

 

 

15 septembre 2009

Auboisementcorrect :
Press’Troyes s’offre un droit de réponse à Philippe Beury sur le nucléaire

C’est un fait assez rare, peut-être inédit. Dans la dernière livraison du magazine Press’ troyes, le goupe MoDem revient sur le dossier des déchets nucléaires. A la suite de cette tribune libre, la municipalité a tenu à apporter un droit de réponse donnant à la notion "d’intérêt local" une lecture bien étriquée.

L'Est-Eclair
Brienne-la-Vieille
PARC NATUREL DE LA FORET D'ORIENT et NORD EST AUBIOS
La Région augmente sa dotation

.....À la question épineuse sur les centres d’enfouissement, Jean-Paul BACHY a rappelé qu’il n’était pas contre le nucléaire qui apporte certaines améliorations dans la vie quotidienne mais, par contre, l’agrandissement des centres dans l’Aube, ne devait pas être envisagé.....

 

 

14 septembre 2009

DD magazine
Scandale allemand

Le scandale nucléaire allemand fait dresser les cheveux sur la tête

Aux Etats-Unis l'administration Obama a pris la décision de geler les travaux du site d'enfouissement des déchets nucléaires de Yucca Mountain. Le scandale nucléaire allemand fait dresser les cheveux sur la tête...


L'Est-Eclair

Portes ouvertes au centre de stockage de l'andra à Morvilliers hier
L'ANDRA veut sélectionner des zones plus élargies pour ses recherches !

 

13 septembre 2009
vidéo France3 Champagne Ardennes
JT 19/20
"Opération tranparence pour l'Andra"

Canal 32
vidéo  Journée portes ouvertes à l'Andra

Les manifestants anti-nucléaire n'ont pas manqué la journée portes ouvertes du centre de stockage de Morvilliers. Plus de 800 personnes se sont vu offrir une grappe de raisin et un tract explicatif.

L'agence nationale de gestion desdéchets radioactifs organisait des portes ouvertes à Morvilliers.
800 visiteurs à l'intérieur et quelques anti-nucléaires à l'extérieur.
L'Andra cherche surtout à séduire à l'heure du débat sur l'ouverture d'un troisième centre de stockage.

 

morvilliers-090913

Morvilliers - 13 septembre 2009

Cliquez sur l'image ou le lien.

 

 

12 septembre 2009

auboisementcorrect.com
Morvilliers dimanche 13 septembre, la fédération Stop Déchets Nucléaires tiendra son "stand-ouvert"

Dimanche 13 septembre, le centre TFA de l’Andra de Morvilliers ouvrira ses portes au public. A cette occasion, la Fédération Grand-Est Stop Déchets Nucléaire, s’invitera sur les lieux entre 10h et 19h. 


L'Est-Eclair - Morvilliers 
Cheminement d'un colis de déchets

Les déchets « de très faible activité » stockés à Morvilliers proviennent du démantèlement d'installations nucléaires. Parcours d'un colis.

Cheminement déchets en images

 

 

11  septembre 2009

vidéo  France3 Champagne Ardennes
JT 19/20
"L Aube a assez donné en matière de nucléaire"

François Baroin a demandé cette semaine un moratoire sur la décision d'implanter un centre de stockage de déchets radioactifs; un projet mal ficelé selon le Député-maire de Troyes.


auboisementcorrect.com
François Baroin et Michel Guéritte : Amis pour la vie !

Une nouvelle idylle est-elle sur le point de naitre ? François Baroin va-t-il devenir le meilleur ami, le plus fervent défenseur de Michel Guéritte et des opposants à l’enfouissement des déchets nucléaires ? En tout cas, la prise de position du Maire de Troyes contre la poubelle nucléaire de l’Andra marque un tournant décisif sur ce dossier.


AFP
Stockage de déchets nucléaires dans l'Aube:
Baroin demande un moratoire

REIMS — Le député-maire de Troyes François Baroin (UMP) demande au gouvernement "un moratoire" pour le choix d'un nouveau site de stockage de déchets nucléaires dans l'Aube après le retrait cet été des candidatures de deux communes retenues par l'Andra.

"L'Aube qui a déjà apporté sa part dans le nucléaire n'est plus une bonne terre d'accueil pour un nouveau site de stockage", a déclaré à l'AFP François Baroin...

reprise de la dépèche AFP

France3 Champagne Ardennes
INFO CHAMPANE-ARDENNES

France 24

M6 & Msn actualités

Romandie News
Suisse

actu.orange

_______________

Fédération Grand-Est STOP déchets nucléaires  
Communiqué

Choc pour le nucléaire.
Les expertises sur l'enfouissement des déchets en Allemagne ont été falsifiées.
Le cas n'est pas unique, en urgence tous les projets d'enfouissement doivent être gelés ! L'est-Eclair

_______________

 

L'est-Eclair
Saint-Phal  
Le maire de Saint-Phal ne souhaite pas postuler

Saint-Phal, proche de la commune d'Auxon,candidate à l'accueil du futur centre de stockage de déchets nucléaires ?
Son maire dément la rumeur

 

 

 

10 septembre 2009

vidéo France3 Champage Ardennes JT 12/13
Candidature des "Paysages du Champagne" à l'UNESCO

Depuis 2006, Les Paysages du Champagne préparent leur candidature à l’inscription au Patrimoine Mondial de l’Unesco, au titre de « paysage culturel ».
Prochaine étape : le dépôt du dossier auprès de l’Etat en octobre 2009.

plus d'infois sur le site de France3 Champagne .


Tous les élus ne sont pas “stupides-cupides” :

L' Est eclair
François BAROIN demande un moratoire...

 

Enviro2b
Environnnement & société
NUCLEAIRE – François Baroin demande un moratoire
 

S'exprimant sur la question du futur centre de stockage de déchets nucléaires FAVL, hier dans l'est-éclair, François Baroin demande un moratoire sur ce projet "mal ficelé et trop rapidement".

 

 

9 septembre 2009

vidéo ARTE Info
Allemagne
Dans les années 80 le gouvernement du chancelier Helut Kohl a multiplié les pressions sur les scientifiques pour qu'ils approuvent le stockage de déchets radioactifs à Gorleben un site où se sont succéder les incidents depuis lors.
Le gouvernement allemant a promis de faire toute la lumière sur cette affaire.

auboisementcorrect.com
L’Andra et la grosse artillerie de la com’ 

Les refus d’Auxon et de Pars-les-Chavanges ne semblent pas faire renoncer l’Andra. A coup de millions, l’agence publique communique massivement, avec l’argent public, pour convaincre les populations d’accepter ce dont elles ne veulent pas. Une manière bien malhonnête de concevoir un débat impartialEclair

L'union
Sainte-Ménehould / Nucléaire
L'annonce de Courot fait pschitt

Le maire avait pris ses désirs pour des réalités. Dans un communiqué, l'Andra stipule que le sol communal ne convient pas.

Le maire réagit :
« C'est une occasion manquée »

Le flop de la mairie
La déclaration de l'Andra est formelle, la commune ne peut pas accueillir un centre de stockage de déchets. Le maire le savait depuis samedi.

 

 

8 septembre 2009

France5
vidéoC-à-dire : invité Claude Allègre

Dans le nucléaire, j'ai été de ceux qui ont empêché l'enfouissement des déchets profonds parceque je pensais qu'il y avait des problèmes

J’ai pour projet de récupérer et de faire récupérer tous les avis de la communauté scientifique sur l’enfouissement.

" Cette solution n'est pas satisfaisante et l'on a raison de se mobiliser contre ces méthodes de stockage. Géologiquement parlant, le sous-sol est le plus mauvais endroit pour stocker des déchets à long terme. Pourquoi ? Il contient de l'eau qui circule et pénètre tout... "
Claude ALLEGRE, président du BRGM/Bureau des Recherches Géologiques et Minières

" Je suis contre le stockage en profondeur des déchets nucléaires parce que c'est dangereux pour les générations futures. Un tel choix précède d'une philosophie de la peur : on a peur des déchets, on les cache. Il vaut mieux les stocker en surface ou en sub-surface. On peut les surveiller, et, s'il y a des accidents, mieux les maîtriser. Lorsque les progrès de la science le permettront, on pourra les reprendre pour s'en occuper efficacement. "
Citation de Claude Allègre, ministre de l'Education Nationale, de la Recherche et de la technologie le 30 juin 97, à Montpellier 
 

Sainte-Menehould  
Nucléaire / Les opposants présents au conseil

Mercredi soir, les opposants au projet de centre d'enfouissement s'inviteront au conseil municipal. Avec un seul leitmotiv : « Non au projet Courot ».

Le dir' cab veut dégonfler l'affaire

 

 

6 septembre 2009

L'Est-Eclair
Auxon
Le préfet a accepté la démission du maire

Les habitants de la commune d'Auxon n'ont plus de maire depuis hier, le préfet de l'Aube ayant accepté la démission du premier édile, Jean-Louis Caillet.



5 septembre 2009

vidéo Auxon n'a plus de maire
France3 Champagne ardennes
JT 19/20

La démission de Jean-Louis Caillet, est désormais officielle.

 

4 septembre 2009  

La Q.V. : Mail ouvert à Monsieur Philippe ADNOT 

 

 

3 septembre 2009  

vidéo Ste Menehould à nouveau candidate
France3 Champagne ardennes

JT 19/20
Ste Menehould dans la Marne à nouveau candidate pour accueillir des déchets radioactifs aorès la défection de communes auboises de Pars les Chavanges et Auxon.
Le dossier repart à zéro, l'Andra doit examiner la candidature de Ste Menehould

L'Union.presse.fr
Sainte-Menehould  
« Je veux héberger les déchets radioactifs »

Bertrand Courot le veut pour sa commune. Un centre d'enfouissement de déchets à faible radioactivité serait une aubaine à saisir.
Après les défections de deux communes de l'Aube, Bertrand Courot veut que son territoire accueille un centre d'enfouissement.

Braux-Saint-Remy  
Réaction d'un élu marnais : « On remontera au créneau » 

Nicolas Lerouge, maire de Braux-Saint-Remy et leader du rejet du projet d'accueil du centre d'enfouissement de déchets répond.
« Franchement je suis pris entre la stupéfaction et l'incompréhension ».

 

 

1er septembre 2009

Bruno CAHEN confirme que l’implantation de la poubelle FA-VL se fera bien dans une des communes candidates,
mais que le projet est d’intérêt national ! 

 

 

28 août 2009

Collectif - R.E.C. de Besançon
Merdique nucléaire ! 

Déchets nucléaires : la machine à enfouir grippée par les populations qui ne s'en laissent plus conter. Une publication du communiqué du CEDRA du 13 août.


Conseil Régional Champagne-Ardenne

La réponse de La Q.V. à la lettre de Jean-Paul BACHY, président de la Région Champagne-Ardenne.


Messages au 3 députés de l'Aube

La réponse de La Q.V. à la lettre de Jean-Claude MATHIS, Député-Maire des RICEYS, avec copie aux deux autres députés de l'Aube : Nicolas DHUICQ et François BAROIN.


 

27 août 2009 - FAVL

Le président de l'ASN a un pouvoir de désinformation considérable : Willy Billiard, journaliste de l'est-éclair, s'est "curieusement" entretenu avec le président André-Claude LACOSTE. Cela ressemble à une interview télécommandée par l'ANDRA. Les déclarations du gendarme du nucléaire sont incroyables. La Q.V. adresse un mail ouvert au journaliste et dénonce les mensonges. L'ANDRA est en train d'utiliser tous les moyens pour rassurer la population et imposer sa poubelle FA-VL.

Cet article a également interpelé Michel MARIE du Cedra qui vient de diffuser ce communiqué.

 

 

26 août 2009

Bruno Sido, le sénateur de Haute-Marne, partisan patenté du nucléaire, vient d’être nommé au Haut Comité pour la Transparence sur le Nucléaire. C’est, pour le Cedra, le gag nucléaire de l’été.

 

 

25 août 2009

DAHER

Suite à l'enquête publique, le Préfet de l'Aube donne son accord à la création de l'extension DAHER. Après celles de Soulaines et de Morvilliers, une troisième cheminée va donc être autorisée à rejeter des radionucléides dans l'environnement. Que fait le CIVC ? Lui qui voulait que Soulaines arrête ses rejets !  Pourquoi le CIVC n'empêche t-il pas ce projet ? La Q.V. interpelle le président du CIVC dans un mail ouvert.

AUXON

Le vide greniers du 6 septembre annulé. Quel dommage !

 

 

23 août 2009

Ville-sur-Terre

La Q.V. a exploité le 1° vide greniers de Ville-sur-Terre pour faire une opération de communication auprès des chineurs. Accueil favorable, à l'exception d'un baralbin, encarté UMP, qui est venu apporté la contreverse en récitant mot à mot l'argumentaire UMP, appris par coeur par Sarko, Fillion, Dhuicq, Bataille (maire d'Ervy-le-Chatel), etc...

L'est-éclair a souligné la présence "efficace" des militants d'AUXON et de MONTIGNY-LES-MORTS... qui ont renseigné les passants, distribué le dernier tract à jour, et recueilli les adhésions...

 

Lire la suite : Période 4 : 16 janvier 2010 au 23 août 2009

Auxon doit re-voter NON


Préambule

Avant le vote du mardi 11 août qui devrait en finir avec ce projet à AUXON, l'association AUXON-dit-NON souhaite ENGAGER LE DIALOGUE AVEC CE MAIRE QUI DEMISSIONNE, et qui nous laisse "sa poubelle nucléaire" jusqu'à la réunion du conseil municipal du 11 AOUT !

L'association AUXON-dit-NON vous offre le nouveau numéro de Jean-Louis Caillet : 06 22 92 85 04.

Vous pouvez communiquer avec lui, échanger, lui rappeler ses obligations, lui dire et lui faire comprendre que sa démission et celle de 3 conseillers manipulés, est un acte de "lacheté".
La présidente d'AUXON-dit-NON souhaite que ce numéro soit utilisé sans modération. Pas pour des propos menaçans ou injurieux sur sa personne ou sur sa famille, mais pour lui rappeler ses obligations, quand il a choisi de représenter la commune d'Auxon comme Maire et pas comme " fossoyeur du Nucléaire".

 

 

Aidez nous à les faire voter "NON", et vite !

Merci, grâce à vous c'est "gagné". 

Voir la chronologie des événements à AUXONet à PARS-LES-CHAVANGES.

Mais dans l'immédiat, tant que la préfecture n'a pas enregistré le vote, restons vigilants, et les informations qui concernent les élus, restent publiées.

L'historique :

OUi, aidez-nous à faire re-voter les municipalités d'AUXON et de PARS-LES-CHAVANGES, par tous les moyens !

Voilà ce que j'écrivais il y a quelques jours. Et je continuais :

Il faut que ces deux municipalités disent le plus rapidement possible NON à l'implantation de cette poubelle FA-VL dans ces deux charmantes communes auboises, choisies par l'ANDRA. C'est fondamental. L'ANDRA sera alors obligé de revoir tout son processus décisionnel .

Il s'agit en fait de convaincre seulement 19 élus stupides-cupides, qui ont décidé de sacrifier l'Aube, de sacrifier la Champagne contre quelques milliers d'euros, et je ne sais quelle notoriété.

Mais qui sont donc ces ZoZos qui pourissent la vie de tout un département ?

Depuis le samedi 4 juillet, jour du départ du Tour de France, Pars-les-Chavanges n'est plus dans la course. Les conseillers n'ont pas pu supporter la pression des riverains et des associations vigilantes. Le courrier qu'ils ont eu dans leur boîte aux lettres a été efficace : ils ont voté NON à l'unanimité.

Ils ne sont donc plus 19, mais seulement 12 salopards ...(en référence à un genre cinématographique un peu différent du Western, initiée avec un célèbre WANTED ! ) Salopard : encore un qualificatif qui ne va plaire au monarque alsonien, qui a décidé , (cliquez sur ACTUALITES), le 26 décembre 2008, de porter plainte, suite à la diffusion d’un tract jugé diffamatoire. Et sachez, qu'au cas où la garantie de protection juridique souscrite par la commune d'Auxon, ne couvrirait pas les frais d’avocat, la différence serait prise en charge par le budget communal... Désolé d'être une charge supplémentaire pour la commune d'Auxon.

Le 6 juillet, lors de la réunion constitutive de l'association AUXON-dit-NON, il a été promis à Florence GOUVIER (conseillère municipale à AUXON) qu'on ne qualierait plus la bande des 12 salopards.  Désormais ce seront donc les 12 apôtres ...

 

Les 12 apôtres d'AUXON

AUXON : 15 élus

3 ont voté NON; qu'ils soient ici sincèrement remerciés. Parce que face au "fureur" CAILLET, c'est beau ! (A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire !).

Reste donc 12 apôtres, avec qui vous allez pouvoir engager un dialogue :

01
 
c.berlot BERLOT Christian
52 ans, marié, 2 enfants

 167 rue du Pont

10130 AUXON

 03 25 42 01 60

Responsable d'un service maintenance - pompier volontaire (il a donc bien le sens du devoir) - Il s'adonne au bénévolat associatif (il ferait mieux de rejoindre au plus vite l'association AUXON-dit-NON) - conseiller municipal durant plusieurs mandats ! Un détail : sa maison donne sur la voie ferrée, il va pouvoir regarder passer les trains de déchets radioactifs... Meuh !

 

02

JL.Caillet CAILLET Jean-Louis
67 ans - une fille - un petit fils

112 rue BOUQUET

10130 AUXON

 03 25 42 02 67

Dommage que Jean-Louis ne puisse pas imaginer sa descendance sur 120 000 générations. Et si les CAILLET étaient maire de père en fils. Dans le journal l'est-irradié, un des descendants de Boris Calureau écrivant un article sur la recherche de solutions techniques pour gérer la fuite de chlore 36, qui a traversé les containeurs en acier, les alvéoles en béton, les 85 m d'argile. Titre en première page sur 6 colonnes: Auxon : du chlore 36 dans l'eau du robinet !

Retraité - cadre de direction de banque - il se croit expert en coffre-fort et a trouvé géniale l'idée de coffre-fort géologique du sous-sol de sa commune - on raconte qu'il a connu une douzaine de mutations dans sa carrière : des retructurations d'entreprises ? - sa dernière oeuvre : restructurer la commune d'AUXON en un gigantesque bAUXON...

Maire pendant deux mandats - là, c'est le dernier, c'est sûr. Et on va tout faire pour le raccourcir, ce dernier mandat. 

Homme généreux, il voudrait laisser une signature, un chef d'oeuvre, une trace, qui témoigne de son passage à AUXON !

Il laissera au moins quelques traces sur internet. Il a commencé à écrire quelques belles pages.

Il est la vedette d'une vidéo qui marche pas mal : "Le maire d'AUXON "cassé" !

Il adore canal32. Il est vrai que les jeunes journalistes sont folles de ce séducteur. "Le nucléaire n'est pas plus dangereux que n'importe quelle industie", a t'il déclaré ! Et encore, il ne fréquente pas trop Nicolas DHUICQ , autre grand démocrate...

 

 

03

F.Couvreux COUVREUX François
58 ans - 2 enfants

 210 rue Fonteny

10130 AUXON

 03 51 14 81 37

Lui, c'est COCO ! - Retraité des travaux publics - ancien chef de corps des sapeurs pompiers - bénévolat associatif (merci de vite rallier également AUXON-dit-NON)

 

04

S.Dosieres DOSIERES Serge
55 ans - 1 fille

Sivrey

10130 AUXON

  03 25 42 11 59

Agriculteur (il est habitué au GAUCHO, REGENT, CRUISER et autres pesticides, fongicides, herbicides. Alors, a t'il souhaité s'intéresser à la pollution radioactive ? - au moins deux mandats - pas de chance : ses parcelles sont situées en tenaille entre les forages n°1 et 2.

Est-il entrain de changer de bord, il aurait, lors de la réunion du 30 juin, avoué que 6 conseillers seraient en train de se dire, que ce serait mieux d'en finir au plus vite. Allez, courage ! Nous comptons sur ta persuasion, Serge ! T'as vu, comme ça a été vite à Pars-les-Chavanges ? Et ils dorment mieux maintenant.

 

05

G.Fardet FARDET Gérard
62 ans - 1 fille, 3 petits-fils

5 rue de la Gare

10130 AUXON

 03 25 42 02 90

Auteur de spectacles, comme Vindovera, qui a besoin de fric aussi -  organisateur d'événementiels ( 48h automobiles anciennes ) - cadre associatif - ancien chanteur du Groupe Les Octaves - Groupe aubois que mes enfants appréciaient il y a 25 ans. Sacré Gérard, je te préférais quand tu poussais la chansonnette. Maintenant, dans le registre des déchets radioactifs, il faut vite que tu changes de partition. En 1978, tu chantais Les Enfants d'Aujourd'hui. Il est urgent que tu penses aux enfants de demain !

 

06

F.Gibert GIBERT Françoise
62 ans - 1 fille, 3 petits-fils

74 rue de la Fontaine

10130 AUXON

 03 25 42 13 17

Directrice du Centre d'Art Contemporain "Passages " à Troyes - professeur d'Arts Plastiques à l'Ecole Municipale des Beaux Arts de Troyes. Françoise, c'est bien d'apporter la dimension artistique à ce projet FAVL. On aimerait votre jugement sur ces trois créations : dessin 1 - dessin 2  -  dessin 3 - Ce serait bien de faire travailler vos élèves sur cette thématique, nous avons besoin de visuels !

 

07

JP.Grigis GRIGIS Jean-Pierre
 60 ans - 3 enfants

143 rue de la Fontaine

10130 AUXON

03 25 42 13 46
09 77 31 70 18

Dirigeant d'une entreprise de Génie civil, travaux publics, maçonnerie, terrassement, serrurerie, construction de station d'épuration et traitement d'eau. Sise au 552 rue de la Mairie, à Auxon, Tel : 03 25 42 11 42 - C'est bon ça ! L'ANDRA fait toujours travailler les entreprises locales... - au moins 2 mandats

 

08

T.Lorne LORNE Thierry
 42 ans - 1 fils

Ferme Cosdon

10130 AUXON

 03 25 70 08 85

Agriculteur - pompier volontaire - président du syndicat des eaux : il va devoir apprendre à mesurer les taux de radionucléides dans l'eau - au moins deux mandats - il dit qu'il est content d'avoir mis un coup de pied dans la fourmilière ? - Son sport favori : faire cuire les saucisses le jour du 14 juillet : pour cette année, c'est pas sûr...

 

09

E.Nogaret NOGARET Emmanuel
 34 ans - 2 enfants
Hameau de Vert
 03 25 46 88 37
Professeur de Techniques Forestières, au Lycée de CROGNY - Un lycée qui aura bientôt une filaire nucléaire, comme à Saint-Dizier.

 

10

JP.Pont-Cosson PONT-COSSON Pierre
 51 ans, 2 enfants

Chemin Mulet

10130 AUXON

03 25 40 02 29
09 61 42 69 13

Responsable commercial d'une société qui aurait des relations commerciales avec l'ANDRA Soulaines ? Des rumeurs parlent déjà de conflit d'intérêts... Bénévole caritatif et associatif : qu'il rejoigne vite AUXON-dit-NON... Il a une gentille soeur, Isabelle. Arrivera t-elle à convaincre le vilain frère Pierre, elle qui a si peur de l'impact du projet FA-VL sur son gîte ... Enfin, Pierre pourra profiter d'une plus-value pour sa maison locative : "Vue imprenable sur le forage n°5". Sans oublier la possible extension du stockage vers l'est, qui pourrait finir dans sa cave. A la réunion du 30 juin, il n'était pas porte-parole, mais porte-micro, pas toujours neutre d'ailleurs dans la distribution du droit à la parole... Il a été interpellé sous le joli nom de "moineau". Merci de nous expliquer pourquoi ?

 

11

M.Prunier PRUNIER Michaël
 31 ans, 1 fille

 10130 Auxon

 03 25 40 42 05
Responsable administratif et financier dans une distillerie troyenne. Il ne craind pas le risque nucléaire, puisqu'il travaille à longueur de journée dans un complexe classé SEVESO. Il a même visité la centrale de Nogent-sur-Seine !

 

12

D.Schilde SCHILDE- CHAMPROUX Denise
 71 ans - 1 fils et 1 petit-fils

 39 rue de la Tannerie

10130 AUXON

 03 25 42 13 68

Professeur de mathématiques - retraitée - Elle va pouvoir travailler avec Gérald OUZOUNIAN, un éminent ingénieur de l'ANDRA. Gérald a tout bien calculé. Pour lui, il n’y a aucun danger à enfouir. Ses équations le démontrent. Lisez attentivement toute la page, vous serez rassurés. Très écolo, c'est Denise qui avait arraché les toutes premières affichettes anti projet FA-VL. Depuis toujours, Denise, c'est la groupie de Jean-Louis...

En ce qui concerne la mairie... Je ne sais pas si il faut embêter Marie-Thérèse et Ghislaine, les deux pauvres secrétaires qui n'y sont pour rien. Quoique, elles joueraient bein aussi les groopies de Jean-Louis ! Tous les contacts de la mairie.

Voilà les 12 vedettes, les 12 apôtres.

A vous de jouer...

A vous d'engager un dialogue avec eux, pour les convaincre de changer d'avis. Et il y a urgence !

Par téléphone : dépéchez-vous, il vont vite changer de numéro et passer en liste rouge.

Par courrier : réfléchissez bien à ce que vous allez leur envoyer, à leur adresse d'aujourd'hui, avant qu'ils ne déménagent. Faites de belles lettres bien tournées, bien argumentées. Inutile d'envoyer des injures. Vous pouvez aussi leur poster des cadeaux de circonstance. Si vous manquez d'idées, faites une demande à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - La Q.V. vend des idées : 12 euros la douzaine ! Merci. 

Vous pouvez vous déplacer, pour déposer votre cadeau symbolique. 

Vous pouvez  leur rendre visite, seul, en famille, en groupe. Un dialogue, un échange fructueux, pourrait les ramener à la raison...

Enfin pour enrichir cette page, communiquer nous toutes les informations utiles à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Il nous manque l'adresse de deux élus...

Merci d'éviter de nous inonder avec des histoires banales : Lui couche avec elle ! Lui volent les cerises à Lui ? Tout cela est déjà bien connu. C'est une des composantes du charme de nos villages fleuris. Par ailleurs nous recevons beaucoup de mails réclamant que la paix dans AUXON revienne au plus vite. Nous ne voyons qu'une solution : prier Dieu pour que le conseil re-vote au plus vite.Vous savez, la Paix est revenue à Pars-les-Chavanges...

L'important et l'urgent, c'est de faire re-voter le conseil municipal, avant le 13 juillet midi.

Si non, on peut s'attendre à un 14 juillet 2009 comme AUXON n'a jamais connu...

 

 

La Chaise doit voter NON


Aidez nous à les faire voter "NON", et vite !


Nous n'attendons pas que l'ANDRA annonce les deux nouvelles communes, selon le processus décisionnel.

Et puisqu'il semble que ce processus décisionnel soit encore de mise, nous allons tout mettre en oeuvre pour que La CHAISE re-vote NON, et au plus vite.

Nous avons déjà rencontré le sympathique maire de La Chaise. Non seulement c'est un élu "stupide-cupide", comme la quarantaine de maires qui ont décidé d'échanger leur géologie contre quelques millions d'euros, mais il fait déjà partie des fieffés-menteurs-éhontés. En effet, en juillet 2008, lorsque Michel GUERITTE prenait contact avec les maires des 181 communes auboises éligibles, il lui a déclaré, sur le pas de sa porte, qu'il ne répondrait pas à l'offre de l'ANDRA, prcequ'il "en avait déjà assez avec le bruit et la poussière de la poubelle de Morvilliers", située, c'est vrai, à quelques centaines de mètres de sa maison. Sûr, les radionucléides rejetés par Soulaines et par Morvilliers sont invisibles et silencieux, les habitants ne perçoivent que le bruit et la poussière...

Mais, quelques semaines plus tard, le 19 septembre 2008, son conseil municipal votait à l'unanimité la candidature de La Chaise à l'implantation d'un nouveau centre FA-VL.

La rencontre de juillet 2008 était "physique", puisqu'il était impossible de communiquer par mail, le maire de cette commune de 34 habitants, n'ayant pas les moyens de maintenir une connexion internet à la mairie !

Incroyable : cette candidature de la Chaise est restée secrète jusqu'à la publication, sur le site de l'ANDRA, du rapport remis au ministère de Jean-Loouis BORLOO, le 25 décembre 2008 ! Au passage, il faut noter que l'ANDRA,  lors des voeux du 6 janvier 2009 , n'a pas démenti qu'il y avait bien 10 communes candidates dans l'Aube, alors que La Chaise était la 11ème...

La discrétion de La Chaise est facile a comprendre : le 4 août, le maire nous a expliqué qu'il n'affichait jamais ni les convocations, ni les délibérations du conseil municipal ! Un maire hors la loi. La Q.V. a immédiatement prévenu la sous-préfecture. C'est curieux : c'est comme à Auxon, le maire fait ce qu'il veut !

Au cours de cet échange "pas très amical", nous avons donc demandé à Monsieur le maire de La Chaise de convoquer son conseil municipal et de revoter NON au plus vite. Ce qui l'a beaucoup fait rire.

Nous vous donnons maintenant les moyens d'entrer en communication avec les 8 élus qui ont voté OUI à l'implantation d'une troisième poubelle nucléaire, à côté de celles de Soulaines et de Morvilliers !

Les photos actuelles seront remplacées par des plus fidèles, dés que nous en auront trouvées...

Après les ânes, les moutons conviennent bien : les moutons qui suivent bêtement un autre mouton, sans réfléchir...Les célèbres moutons de Panurge .

 

01
 

 
BERGEON Jean Charles
 

rue de l’Eglise


10500 LA CHAISE

 
03 25 92 91 45 - 06 87 51 90 25

Maire de La  Chaise

 

02

image-2
 
CLEMENT Nadine
 

 Route de Brienne

10500 LA CHAISE

03 25 92 64 66

Conseiller municipal.

 

 

03

image-3
 
TOURNEMEULLE Didier
 

 Route de l'Eglise

10500 LA CHAISE

03 51 14 81 37

Adjoint au maire

 

04

image-4
GOMEZ Franck
 

 


 

Adjoint au maire

 

05

image-5
 
TOURNEMEULLE Christophe
 

 

10500 LA CHAISE
 

Conseiller municipal

 

06

image-6
 
TOURNEMEULELE Audrey
 

 

10500 LA CHAISE

 

Conseiller municipal

 

07

image-7
 
DE COMPIEGNE François
 

rue du Château

10500 LA CHAISE

 03 25 92 92 92

Conseiller municipal

 

08

image-8
 
BARROIS Jeannine
 

 

10500 LA CHAISE



 

Conseiller municipal

 

Voilà les 8 responsables.

Certes LA CHAISE n'est pas une commune qui figure dans le tableau des "très intéressantes ", ni des "intéressantes ". Elle est dans les "moins intéressantes ".

A ce titre elle ne peut pas prétendre de suite à la sélection de l'ANDRA.

Il faudra d'abord l'accord de l'IRSN, et celui de  l'ASN.

 En attendant, à vous de jouer...

A vous d'engager un dialogue avec ces représentants de la population, pour les convaincre de changer d'avis.

Par téléphone : dépéchez-vous, ils pourraient changer de numéro et passer en liste rouge.

Par courrier : réfléchissez bien à ce que vous allez leur envoyer, à leur adresse d'aujourd'hui, avant qu'ils ne déménagent. Faites de belles lettres bien tournées, bien argumentées. Inutile d'envoyer des injures, ou des menaces de mort. Les maires de Pars-les-Chavanges et d'Auxon se sont plaints ! Vous pouvez aussi leur poster des cadeaux de circonstance. Si vous manquez d'idées, faites une demande à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - La Q.V. vend des idées : 12 euros la douzaine ! Merci. 

Vous pouvez vous déplacer, pour déposer votre cadeau symbolique. 

Vous pouvez  leur rendre visite, seul, en famille, en groupe, à l'occasion d'une sortie. Un dialogue, un échange fructueux, pourraient les ramener à la raison...

Enfin pour enrichir cette page, communiquer nous toutes les informations utiles à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nous allons compléter les adresses et ajouter les bonnes photos...

Merci d'éviter de nous inonder avec des histoires banales : LUI couche avec ELLE ! LUI volent les mirabelles à Lui ? Tout cela est déjà bien connu. C'est une des composantes du charme de nos villages fleuris !

C'est moche ce que vous faîtes Monsieur GUERITTE ! Non, c'est pas plus moche que le processus décisionnel qui confie à 9 élus d'une commune de 40 habitants la responsabilité d'enfouir à 200 m des poisons mortels pour 12 000 générations.

Peu importe les moyens, l'important, c'est de faire re-voter NON, le conseil municipal de La Chaise.

Dernière info : Madame Nathalie BARROIS est fâchée : elle fait partie de l'association opposée à l'enfouissement des déchets radioactifs : "Ni dans le Soulainois-Briennois, Ni Ailleurs". Mais depuis la publication des photos des conseillers, elle a décidé de quitter l'association, parce que trop de membres de sa famille font partie du conseil ! Comme quoi les convictions et l'implication militante tiennent à peu de choses...

Nous regretterons notre ambassadrice de La Chaise. Dommage Nathalie, vous qui aviez des inquiétudes quant au nombre de pathologies de la thyroïde...

A suivre...

 

 

Espace Internautes

La peur des risques

Pour en savoir plus

Qui est en ligne

Nous avons 43 invités

3436180

© 2018 villesurterre.com -  Le site de l 'Association de la Q.V.