Projet CIGéo
Slider

Célébration Monseigneur Marc STENGER
5 septembre 2021

 

 

 

 

 

 

 

 



Dans cette page nous essayons de tout vous dire sur cet Evêque exceptionnel, sur ce citoyen comme il en existe peu, sur cet homme au grand coeur, ce militant anti-nucléaire très actif, très engagé... et donc mal-aimé de la Conférence des Evêques,

de Pax Christi France

et de Pax Christi International

entités qui ne sont pas toujours très claires au niveau de leur positionnemment nucléaire...

A propos de la Célébration du 5 septembre, Marc a déclaré au téléphonele 25 août dernier,  qu'il ne voulait pas de pub, et qu'il souhaitait que l'on reste dans la discrétion. Nous allons donc pêcher... en lui désobéissant.

Merci de lui laisser un message de sympathie sur son Livre d'or.

Sachez qu'en cette occasion, les membres du Groupe ETHIQUE de réflexion sur la gestion des déchets nucléaires, lui offrent un cadeau original : un vase

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

qui est la réplique exacte d'un colis HA-VL.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour tout savoir sur le pourquoi de ce cadeau, nous vous renvoyons au QR Code

250

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

qui a été collé sur le dit vase.


 

# 1 - Marc, un mec génial bourré d'humour !

Janvier 2000 : Déclaration « Le respect de la création » de la Commission sociale des évêques de France : « Parce qu’il a donné la primauté au court terme, au productivisme mû par la recherche de produits immédiats, le siècle qui s’est achevé lègue aux générations futures de nombreux problèmes non traités… Bien des déchets nucléaires ou toxiques ne sont pas ou sont mal éliminés… La prise en compte de ces questions amène à poser ce que l’on appelle le « principe de précaution », en vertu duquel on essaie de cerner suffisamment les risques potentiels ».
https://www.doctrine-sociale-catholique.fr

# 2 - Marc, un fou d'ETHIQUE ! 

En 2005, on commence à parler d'entreprise et d'éthique, c'est en 2009 que le Père Jésuite Edouard HERR écrit dans la revue Lumen Vitae :
https://www.lumen-vitae.be/?id_nav=04&id_cat=99777&lang=fr
" Pour survivre, l’humanité est acculée à une conversion éthique et spirituelle".

En lisant les comptes rendus
https://eglise.catholique.fr/conference-des-eveques-de-france/cef/assemblees-plenieres/
des différentes Assemblées plénières de la Conférence des Evêques de France, on constate qu'à celle de novembre 2007,
https://eglise.catholique.fr/conference-des-eveques-de-france/cef/assemblees-plenieres/assemblee-pleniere-novembre-2007/
on trouve cet article :
https://eglise.catholique.fr/eglise-et-societe/bioethique/377336-enjeu-dhumanite/
dans lequel l'Eglise se pose la question : "tout ce qui techniquement possible est-il recevable du point de vue éthique ?"

Idem pour les Assemblées de 2008, 2009 et 2010, où un groupe de travail sur la bioéthique sera présidé par Mgr Pierre d’Ornellas.

# 3 - Marc se rend au KURDISTAN et en IRAK !

En 2008, une délégation menée par Mgr Marc Stenger, président de Pax Christi France,
http://www.paxchristi.cef.fr/v2/
s’est rendue au Kurdistan irakien et à Kirkouk en Irak pour soutenir les populations chrétiennes menacées. Une aventure humaine et ecclésiale.

Depuis, la situation des chrétiens d’Irak
https://eglise.catholique.fr/espace-presse/communiques-de-presse/379969-terre-sainte-chretiens-dirak-les-catholiques-en-france-mobilises/
n’a fait qu’empirer. Aussi, fin juillet 2014, le cardinal Barbarin, Mgr Dubost et Mgr Gollnisch, émissaires de l’Eglise catholique en France auprès des chrétiens d’Irak, se sont rendus à nouveau en Irak et de multiples initiatives de prière ont été lancées en France et dans le monde entier.
https://vodeus.tv/video/le-drame-des-chretiens-dirak-1424

# 4 - Marc veut redynamiser les paroisses !

Le 17 octobre 2008, Marc a célébré une messe d’ordination de deux prêtres affectés à son diocèse. Ce fut aussi l’occasion pour chacun des 45 délégués paroissiaux de présenter un projet pour redynamiser leurs paroisses respectives. L’ensemble du diocèse ainsi que les nouveaux prêtres ont pu dès lors s’identifier à un projet commun et dire leur espérance. Une cérémonie forte en symboles.
Il fait un aveu : il aime bien le champagne... et se refuse de citer ses marques préférées.
https://www.ktotv.com/video/00041396/mgr-marc-stenger-eveque-de-troyes

# 5 - Marc a reçu la Légion d'honneur !

Pour le Nouvel An 2009, Marc à reçu à Troyes la médaille de la Légion d'honneur par les mains du Préfet de l'Aube.
https://www.dailymotion.com/video/x90dlb

Le 22 octobre 2010, très investi dans la mission universelle de l’Eglise, Marc a tissé des liens très particuliers avec d’autres diocèses à l’étranger, notamment avec Medellin en Colombie ou encore Djibouti. A l’occasion de la semaine missionnaire mondiale, il évoque ces ponts entre les continents, comme à la paroisse de Romilly-sur-Seine dont il a confié la responsabilité à des prêtres latino-américains.
https://www.ktotv.com/video/00053029/mgr-marc-stenger-eveque-de-troyes-1

Le 14 novembre 2010, environ 3000 personnes ont participé
https://www.christianophobie.fr/non-classe/edition-speciale-mobilisation-parisienne-pour-les-chretiens-dirak
à la marche de soutien aux chrétiens d'Irak, à Paris. Parmi les participants, il y avait Marc, l’abbé Le Coq (Fraternité Sacerdotale Saint Pierre), aumônier du pèlerinage de Pentecôte Paris-Chartres, l’abbé Pagès, l’humoriste Frigide Barjot, la Licra, Axel de Boer (Solidarité France), Gonzague de Chantérac (CNI), Alexandre Gitakos (MPF), Emmanuel Delhoume (Parti de la France), Louis Chagnon (Chrétienté Solidarité), Jeanne Smits et Olivier Figueras (Présent).
https://www.lesalonbeige.fr/justice-paix-protection-non-non-non-a-lextermination/
https://www.dailymotion.com/video/xfn46c


# 6 - Marc crée le Groupe ETHIQUE & Gestion des déchets nucléaires

C'est en 2009-2010 que le Groupe ETHIQUE de Monseigneur Marc STENGER a pris corps suite aux différentes communications, actions et réunions des membres de deux listes d'échanges : LA FEDERATION GRAND-EST STOP DECHETS NUCLEAIRES, et la CELLULE CIGEOUT, opposés au projet d'enfouissement des déchets nucléaires.

Ces militants se sont intéressés en effet à un projet de laverie nucléaire, UNITECH, qui devait s'implanter à JOINVILLE. C'est un projet qui créé des emplois, qui compense le projet CIgéo. C'est ce que l'ANDRA appelle "de l'accompagnement économique".Tout est raconté dans ce dossier :
https://villesurterre.eu/index.php?option=com_content&view=article&id=640&Itemid=214

Le 6 décembre 2021, Jean DEVAUSSUZENET, un des membres du Groupe nous a quitté.


Voir dans le dossier :

https://villesurterre.eu/index.php?option=com_content&view=article&id=640&Itemid=214

Et le 8 janvier 2011, lors d'un Grand débat sur les déchets nucléaires à POISSONS (Haute-Marne), Jean-Pierre CHAUSSADE, diacre, ancien ingénieur à EDF, spécialiste des questions d'écologie, auprès d'un groupe de travail épiscopal présidé par Marc, fait un long discours contestable.

Précisons que ce "voyou sympathique" qu'est Jean-Pierre CHAUSSADE, remplaçait Marc, en déplacement en Haïti. Voyou, parce qu'il a failli "berner" Marc. Nous avons l'enregistrement de la réunion, nous reviendrons sur les principales déclarations. : "L'Eglise ne décide pas, mais elle écoute" - "Dieu a créé le CO2, pas le plutonium." - "Les déchets nucléaires tu n’enfouiras point."

Enfin se pose la question : comment un Diacre de l’Eglise catholique peut oeuvrer dans la communication de la branche nucléaire de l’EDF, et assurer la coprésidence de la Commission Nationale du Débat Public ?

# 7 - Marc, un grand spécialiste de l'écologie, de l'environnement, du climat...

Le 7 avril 2011, Marc aborde le sujet : L’écologie et l’environnement.
Il aborde le réchauffement climatique, la cupabilité de l'homme, une espérance commune...
https://www.ktotv.com/video/00058392/cef-lourdes-lecologie-et-lenvironnement

Le 18 avril 2011, le Groupe Ethique s’adjoint une autorité morale distincte d’une autorité scientifique et qui ait du recul par rapport aux militants engagés, quelqu’un de reconnu et qui donnerait poids au travail du Groupe. Une autorité issue de l’antenne Environnement et mode de vie, à l’exemple de : Jean-Pierre Raffin, ancien député Vert européen (proche de Nicolas Hulot) - Jean-Yves Dupré CNRS, spécialiste des énergies alternatives - Michel Lepetit (proche de Jean-Marc Jancovici) - le Père Jean-Marc Grand, curé de Bar-sur-Seine, formé en éthique. Finalement, après discussion, Marc a invité le Père Grand à rejoindre le Groupe lors de sa réunion à Bar-sur-Aube, le 7 juin prochain.

Le 20 mai 2011, dans le bulletin paroissial de POISSONS, l'abbé Pascal LESUEUR est clair :

Le 1er juin 2011, les travailleurs catholiques suisses veulent l’abandon de l’énergie nucléaire, en raison du problèmes des déchets radioactifs et de la sécurité.
https://www.cathkathcatt.ch/?index.php

# 8 - Marc, un antinucléaire... visionnaire !

Le 25 août 2011, Marc écrit : " La vision de l’homme et du monde"
Quelle vision de l’homme et du monde est derrière notre réflexion ?

Le nucléaire n’épargne aucun domaine de la société.
Et il met en jeu la vision que nous avons de l’homme et le monde qu’il reçoit :
Exigence de discernement devant les choix et les conduites ;
Exigence de sens de la responsabilité dans la gestion des ressources ;
Exigence de solidarité et de justice.

Nous n’avons pas le droit de projeter les dégâts sur les générations futures.
Elles ont le droit à l’autonomie de leur choix ; il ne faut pas que l’avenir soit prisonnier du présent.
Il faut leur transmettre un patrimoine de sécurité.
Expliquer comment ces notions s’articulent les unes avec les autres.

Le 3 octobre 2011, La Conférence des Evêques pose la question : "Élections : un vote pour quelle société ?"

En 2011, création d'un blog : Eglise et bioéthique :
https://eglise.catholique.fr/sengager-dans-la-societe/eglise-et-bioethique/

En 2012, les Evêques abordent le sujet de l'Ethique en fin de vie :
https://eglise.catholique.fr/sengager-dans-la-societe/eglise-et-bioethique/science-et-ethique/ethique-et-fin-de-vie/

# 9 - Marc, un homme universel !

Le 13 mars 2012, très investi dans la Mission universelle de l'Eglise, Marc a tissé des liens très particuliers avec d'autres diocèses à l'étranger, notamment avec Medellin en Colombie ou encore Djibouti. A l'occasion de la semaine missionnaire mondiale, il évoque ces ponts entre les continents, comme à la paroisse de Romilly-sur-Seine dont il a confié la responsabilité à des prêtres latino-américains.
https://www.youtube.com/watch?v=mO_AyeRW1IE

Le 7 mai 2012, Marc essaye de contacter les Evêques de Chaumont, Langres et Verdun, pour les impliquer. A cette date Pax Christi n'a pas encore répondu !

Le 14 septembre 2012, Marc explique pourquoi la béatification du père Louis Brisson est l’un des évènements majeurs de l’année pour le diocèse de Troyes. Qui est véritablement ce saint prêtre ? Marc et Soeur Madeleine-Thérèse Dechambre dévoilent la figure de ce défenseur du catholicisme social en plein 19ème siècle. Le père Brisson fut tout à la fois enseignant, défenseur des pauvres, inventeur et fondateur de la congrégation des Oblates de saint François de Sales.
https://www.ktotv.com/video/00069085/mgr-marc-stenger-diocese-de-troyes

Le 15 novembre 2012, la CEF précise que Marc a piloté un groupe de travail composé de prêtres, diacres et laïcs, chrétiens et non-croyants, sur la gestion des déchets nucléaires. Mgr Philippe Gueneley, évêque de Langres, Mgr Jean-Paul Mathieu, évêque de Saint-Dié et Mgr François Maupu, évêque de Verdun, l’y ont rejoint car leurs diocèses sont limitrophes du site de Bure. « L’Eglise ne prétend pas avoir la solution, a souligné Marc. Elle a le devoir de faire en sorte que les questions soient posées et entendues ». Il s’agit donc de proposer des repères éthiques autour d’un projet économique. Par ailleurs des dérapages verbaux laisseraient entendre que Mgr Philippe Gueneley serait pro-nucléaire !
https://eglise.catholique.fr/sengager-dans-la-societe/ecologie-integrale/366095-dechets-nucleaires-et-enjeux-ethiques/

# 10 - Marc, un grand communicant !

20 décembre 2012 : Conférence-débat à BAR-LE-DUC :

20 décembre 2012 : Conférence-débat à BAR-LE-DUC

17 janvier 2013 : Conférence-débat à JOINVILLE :

17 janvier 2013 : Conférence-débat à JOINVILLE

21 février 2013 : Conférence-débat à SAINT-DIZIER :

21 février 2013 : Conférence-débat à SAINT-DIZIER

Le 19 mars 2013, Marc s'adresse directement à : IRSN, ASN, Comité National d’Evaluation, DGEC, HCTISN, parlementaires, M. Bertrand Barré, professeur émérite à l’INSTN, représentants Andra.

Le 3 avril 2013, Marc a rencontré l'ANDRA, l’agence chargée de la gestion des déchets radioactifs.
https://www.la-croix.com/Urbi-et-Orbi/Actualite/France/Mgr-Stenger-rencontre-l-agence-chargee-de-la-gestion-des-dechets-radioactifs-2013-05-22-963284

Juin 2013, le Journal de l'ANDRA publie une interview de Jean-Marc GRAND, prêtre eet membre du Groupe Ethique. Il répond à la question : "Pourquoi l’église s’intéresse-t-elle à l’éthique de Cigéo ? La question du stockage des déchets nucléaires intéresse la société tout entière. Elle est certes liée aux choix énergétiques de notre pays, mais elle touche au vivre ensemble, au sens que l’on peut donner à la vie en société, à l’homme dans sa vision de l’avenir et de sa propre responsabilité vis- à-vis de la création."
https://www.andra.fr/sites/default/files/2018-06/371-14.pdf

Le 3 juin 2013, Conférence-débat à BURE :

Le 3 juin 2013, Conférence-débat à BURE

29 novembre 2013, Conférence-débat à Ligny-en-Barrois

29 novembre 2013, Conférence-débat à Ligny-en-Barrois

Le 4 décembre 2014, en vue du débat public ( 2013 – 2014 ), Marc a animé les réflexions d’un Comité éthique à propos du projet CIGEO. Un débat autour des enjeux éthiques s’est tenu le 19 novembre au Val d’Esnoms (Haute-Marne). A l’issue du débat Marc a déclaré : "C’est l’argumentation de certains de dire que l’enfouissement est un projet éthique, puisqu’il permet de ne pas se décharger du problème des déchets sur les générations futures. Pour ma part, je considère qu’il y a le risque de faire peser de nouveaux dangers sur les générations futures, ce qui n’est pas précisément un projet éthique. C’est aussi manquer de confiance dans les capacités de ces générations de découvrir des solutions nouvelles et meilleures pour résoudre un problème que nous n’avons pas su résoudre de manière satisfaisante."
https://www.eelv.fr/trois-questions-a-mgr-stenger-eveque-de-troyes-a-propos-des-enjeux-ethiques-du-projet-cigeo-de-stockage-des-dechets-nucleaires/

# 11 - Marc, un homme au grand coeur !

Le 11 janvier 2015, Marc réagit à l'attentat du BATACLAN : Nous voulons dire notre horreur devant la tuerie qui s’est déroulée au journal Charlie Hebdo ce mercredi 7 janvier. Bouleversés par cet acte criminel nous réaffirmons que ce sont seulement des valeurs d’amitié, de justice, de respect, de liberté, de tolérance qui peuvent construire un vivre ensemble fraternel. Face à ceux qui ont recours à la violence pour faire triompher leur idéologie destructrice nous choisissons de refuser ce qui divise et qui exclut.
https://frejustoulon.fr/un-acte-grave/

Le 26 août 2015, le JHM publie un article sur les adieux pleins d'émotion au Père Pascal LESEUR, curé de Joinville.
C'est clair, il a été viré par son Evêque, et muté à LANGRES, dans un placard doré... Ce n'est pas bien de combattre ouvertement l'implantation d'une laveriee nucléaire à JOINVILLE, et une poubelle nucléaire à BURE.

# 12 - Marc, en osmose avec le Pape François et LAUDATO SI ! 

Le 15 septembre 2015, Marc résume LAUDATO SI.

Le 5 novembre 2015 : L'ANDRA et CLAIRVAUX : Insupportable : Clairvaux en BD (à la médiathèque de Joinville)
http://www.andra.fr/andra-meusehautemarne/index.php?id=actualite_4_4_1&art=5941

Le 21 février 2016, Marc anime des Conférences PLAIDOYERS POUR UNE ECOLOGIE INTEGRALE, dans la Cathédrale de Metz.

Le 7 octobre 2016, Gilles HERIARD DUBREUIL, secrétaire du NTW, grand prêtre du lobby nucléaire, donne une conférence sur LAUDATO SI, à la Maison diocésaine, à Rennes !

Le 23 février 2017, L'EST-REPUBLICAIN rappelle : "les visites pastorales sont parties intégrantes du ministère ordinaire de tout évêque diocésain. Elles sont sont avant tout des moments privilégiés pour les paroissiens de la communauté chrétienne. En cette fin de semaine, Mgr Jean-Paul Gushing transitera ainsi par la paroisse Saint-Florentin, située autour de Gondrecourt-le-Château. Un programme de visites et de rencontres particulièrement intense a été mis au point. Déjà reçu en septembre dernier par l’ancien directeur du CMHM, Jean-Paul Baillet pour une visite du laboratoire à 500 mètres de profondeur, l’évêque de Verdun marchait ainsi dans les pas de son prédécesseur Mgr François Maupu."

Le 16 mars 2017, les Evêques du Japon déclarent vouloir abolir l’énergie nucléaire de notre “maison commune”.
https://doc-catho.la-croix.com/Urbi-et-Orbi/Documentation-catholique/Eglise-dans-le-monde/Les-eveques-du-Japon--abolir-lenergie-nucleaire-de-notre-maison-commune-2017-03-16-1200832301

Le 26 avril 2017 : CORÉE DU SUD : Les évêques catholiques sud-coréens incitent à l'abandon de l'énergie nucléaire.
http://lettre-asie-mep.blogs.la-croix.com/coree-du-sud-les-eveques-catholiques-sud-coreens-incitent-a-labandon-de-lenergie-nucleaire/2017/04/26/

Le 19 février 2018, dans l’émission La Vie des Diocèses, Marc rappelle que le diocèse de Troyes cherche à adapter au mieux l’annonce de l’Evangile au terrain. Dans un quartier en périphérie de Troyes à forte population africaine, la paroisse Saint-Bruno a reçu l’aide de religieuses Burkinabés arrivées à la rentrée.
Comment rejoindre les jeunes qui ne fréquentent pas les bancs des églises ? Pour y répondre, l’Eglise dans l’Aube a imaginé des « veilleurs jeunes ». En milieu rural comme en ville, ces veilleurs ont pour mission de créer ou d’entretenir le lien entre la paroisse et les jeunes générations. Monique et Roy ont 50 ans d’écart, mais ils ont été investis de cette même mission à Polisot et à Troyes. KTO les a rencontré. Cette proposition est née du synode diocésain qui, en 2013, a mobilisé les catholiques de l’Aube sur l’avenir des communautés. L’engagement solidaire est une autre priorité pastorale encouragée par ce synode. Depuis, de multiples projets ont vu le jour. A Aix-en-Othe par exemple, des terrains en friche ont été remis en culture sous la forme de jardins partagés, à l’usage des personnes en situation de précarité.
https://www.ktotv.com/video/00202030/mgr-marc-stenger-diocese-de-troyes-1

Le 5 mars 2018, LACROIX écrit : "L’Église prend part à la réflexion éthique sur Cigéo." « Ce n’est pas un groupe de militants supplémentaire et nous ne prenons pas parti », précise le père Jean-Marc Grand, prêtre à Troyes, très impliqué dans ce travail collectif. « Nous nous demandons plutôt comment amener des éléments de réflexion qui permettent aux gens de mieux apprécier les enjeux du dossier. » La publication d’un texte, en 2012, avait été suivie de la participation à des réunions publiques et des rencontres avec les acteurs concernés, comme l’Andra. « Nous continuons à nous réunir régulièrement et nous allons publier un nouveau document d’ici un ou deux mois, poursuit le père Jean-Marc Grand. Nous nous sommes dit qu’il fallait reprendre ce que nous avions écrit il y a quelques années parce que les questionnements autour de Cigéo ont évolué. »
https://www.la-croix.com/Journal/LEglise-prend-part-reflexion-ethique-Cigeo-2018-03-05-1100918138

Le 4 avril 2018 : Appui des évêques de Meuse/Haute-Marne/Vosges : Marc les a rencontré récemment à Lourdes et leur a remis la synthèse de 4 pages. Il attend leurs réponses.

Le 30 mai 2018 : Marc se charge de communiquer à la Presse et au monde parlementaire pouvant avoir une influence sur cette thématique.

# 13 - Marc s'attaque aux pesticides, herbicides... !

Le 12 septembre 2018 : "Nous voulons des Coquelicots". Fabrice Nicolino pour le Monde, Laurent Baffie, Emily Loizeau et Marc, se sont associés pour élever la voix contre les agents toxiques. Les signataires demandent l’interdiction des centaines de pesticides chimiques et des produits phytosanitaires tel que le glyphosate.
https://www.dailymotion.com/video/x6tiahb

2 novembre 2018 : Le dossier éthique 2018 avec son nouveau liminaire a-t-il des chances de pouvoir être présenté officiellement au cours de l'Assemblée plénière des Evêques de France du 2 au 8 novembre 2018 à Lourdes ?

# 14 - Marc combat la pédophilie !

Le 10 novembre 2018, à propos de la pédophilie, Marc déclare : « L’Église doit reconnaître qu’elle n’a pas été à la hauteur » - «Comment des évêques ont pu ne pas réagir suffisamment, par ignorance, par lâcheté parfois?» - À l’issue de l’Assemblée des évêques de France à Lourdes, l’évêque de Troyes évoque « un devoir de vérité » et souligne « la honte » ressentie lors des témoignages de victimes.
https://journal.lavoix.com/lest-eclair/?_ga=2.225347162.1960909323.1541828993-833647955.1412679632#CAP/EST/web,2018-11-10,EST|CAP_QUOTIDIENS,2018-11-10,EST,1|8

Le 21 novembre 2018, Marc n'a pas eu peur d'aborder les sujets qui fâchent : Pédophilie au sein de l'Eglise, traité anti-pesticide, alors qu'il officie dans l'Aube, département le plus vendeur de glyphosate en France, ou encore l'affaire Benalla…
https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/aube/troyes/qui-est-monseigneur-stenger-eveque-troyes-1573100.html

Le 15 janvier 2019, Marc rejoint les JMJ.
https://sw-ke.facebook.com/JMJAube2019/videos/626974267721342/

Le 22 mars 2019, Table ronde "VIVRE AVEC" (la violence), sous la présidence de Marc, avec : Loulouwa Al-Rachid, Carnegie Middle East, Beyrouth - Faris Nadhmi, chercheur en psychologie sociale, Salahaddin university, Erbil - Antoine Garapon, Esprit, Paris - Ali Hamdan, Faculté de droit de Damas, Université Paris-Nanterre, programme PAUSE - Nicolas Hénin, ancien journaliste, président d’Action résilience - Salam Kawakibi, Centre Arabe de Recherches et d’Études politiques de Paris
https://www.college-de-france.fr/site/en-antoine-compagnon/symposium-2019-03-22-11h00.htm

Le 14 avril 2019, Marc explique pourquoi il participera à la Marche de Pâques. Curieux ce mouvement de tête, non ?
https://ms-my.facebook.com/diocesedelaube/videos/1318903418198389/

Le 14 avril 2019, L'EST-ECLAIR titre : " PRÊTRES PÉDOPHILES : Les Aubois sont venus rompre le mur du silence". " Sortir du silence, telle est la priorité affirmée d’emblée par Marc devant une salle Val-de-l’Isle comble. « Il existe beaucoup de raisons de sortir du silence. J’ai été frappé par le fait que les chrétiens ne s’extériorisaient pas beaucoup sur les scandales touchant l’Église, notamment après la médiatisation de l’affaire Barbarin. Il y a une vertu de purification, de construction dans la parole. J’invite donc les chrétiens de l’Aube à en parler, à ne pas en rester à un silence mortifère qui laisse chacun avec des interrogations, des doutes, des pertes de confiance, des colères et des indignations », explique l’évêque de Troyes.
https://abonne.lest-eclair.fr/id57856/article/2019-04-13/les-aubois-sont-venus-rompre-le-mur-du-silence

Le 19 avril 2019, Marc fait son bilan après 20 ans dans le diocèse : "Nous avons beaucoup travaillé à organiser le territoire, et à découvrir qu’il existe d’autres manières de faire Église. Il faut aujourd’hui accepter l’idée qu’il ne convient plus de penser en termes de structures fixes. Il peut y avoir des différences entre une partie et une autre du territoire. Et puis, on peut faire davantage appel au charisme des uns et des autres, selon les cas."
https://journal.lavoix.com/lest-eclair#CAP/EST/web,2019-04-19,EST|CAP_QUOTIDIENS,2019-04-19,EST,1|2

Le 21 avril 2019, Marc rappelle ce qu'est PAQUES.
https://it-it.facebook.com/diocesedelaube/videos/p%C3%A2ques-mgr-marc-stenger/430575857727192/

# 15 - Marc, un authentique citoyen ! 

Le 2 mai 2019, à propos des Elections Européennes, Marc déclare : " À aucun moment, l’Église Catholique n’indiquera pour quelle liste il conviendrait de voter. Ce qui n’empêche pas un groupe d’évêques de livrer leur vision de ce que doit être l’Europe dans les années à venir.

C’est ainsi que l’archevêque de Luxembourg, les évêques d’Aix-la-Chapelle, Liège, Metz, Namur, Nancy, Trèves, Verdun et Troyes viennent de cosigner une « Lettre à nos frères et sœurs européens ». On y retrouve les grandes lignes de la doctrine sociale de l’Église qui privilégie le respect de la dignité de l’homme, l’ouverture plutôt que la fermeture, le rejet des extrémismes et des dérives du libéralisme.
https://abonne.lest-eclair.fr/id61817/article/2019-05-02/les-eveques-ciblent-les-six-defis-pour-leurope

Le 30 mai 2019, Marc revient sur le sens de la fête de l'Ascension.
https://www.facebook.com/diocesedelaube/videos/belle-f%C3%AAte-de-lascension-/299605454262749/

Le 29 juin 2019, L'EST-ECLAIR titre : "Monseigneur Stenger élu président de Pax Christi International"
Il était, depuis 2003, président de Pax Christi France. Le voici désormais président de Pax Christi International. Autrement dit numéro un au plan mondial de cet organisme qui agit, depuis 1950, en faveur de la paix, des droits de l’homme et du respect de l’environnement.
https://abonne.lest-eclair.fr/id76327/article/2019-06-29/monseigneur-stenger-elu-president

28 novembre 2019 : Rappel : Il y a des lustres que le Pape est attendu à BURE...
https://www.villesurterre.eu/images/stories/bure-130109-pape-attendu-a-bure.pdf

Le 20 décembre 2019, L'EST-ECLAIR titre : "Les finances du diocèse dans le rouge: l’évêque lance un appel aux catholiques". Baisse du nombre de donateurs, hausse de leur âge moyen, diminution des legs, le compte d’exploitation du diocèse affiche, en cette fin d’année, un déficit de 500 000 € ! Pour Marc, ces difficultés « ne doivent pas nous empêcher de vivre notre mission. Pour cela, il faut être aidé. Et je lance un appel aux catholiques de l’Aube. Chacun doit prendre sa part avec les moyens dont il dispose. L’évêque seul ne peut pas trouver les ressources. »
https://abonne.lest-eclair.fr/id117903/article/2019-12-20/les-finances-du-diocese-dans-le-rouge-leveque-lance-un-appel-aux-catholiques

Le 1 février 2020 : "Des vœux interreligieux de paix et de respect". Mgr Marc Stenger, Joëlle Wetzstein, Joseph Kadouch et Karim Koulali ont montré la voie du « vivre ensemble ». Marc est effectivement très attaché à cette idée d'assoir autour d'une même table tous les représentants des différents cultes pour "travailler ensemble".
https://abonne.lest-eclair.fr/id128022/article/2020-02-01/des-voeux-interreligieux-de-paix-et-de-respect

Le 9 février 2020, Marc annonce qu'il rencontrera le pape François au Vatican pour la visite « ad limina ». L’occasion de dresser un état des lieux du diocèse de Troyes et d’évoquer ses perspectives.
https://abonne.lest-eclair.fr/id130041/article/2020-02-09/leveque-de-troyes-la-rencontre-du-pape-au-vatican-pour-la-visite-ad-limina

15 septembre 2020 : La visite de la bande des 16 au Vatican : on se tromperait beaucoup si l’on pensait que Juliette Binoche est à l’origine de cette rencontre éminemment people entre des militants écologistes français et le Pape. L’initiative en revient en réalité à Mgr de Moulins-Beaufort qui n’est jamais que le président de la Conférence des évêques de France – c’est du sérieux ! – et qui est célèbre pour avoir déclaré lors de l’Assemblée plénière des évêques français de novembre dernier à Lourdes : « Le sujet qui marquera l’histoire, ce sera la contrainte écologique. (…) Notre époque restera donc dans l’histoire certainement comme celle où l’humanité a pris conscience des limites des ressources de la planète et de la transformation nécessaire des modes de production et de consommation, de l’ensemble de nos modes de vie. »
C'est ce que le Groupe ETHIQUE écrivait dans la première version de son document….

# 16 - Marc se fâche ! 

Le 18 novembre 2020, Marc se fâche : "« Pas de messe au nom du bien commun ». Marc se désolidarise des catholiques qui sont prêts à enfreindre les règles. Après un week-end durant lequel plusieurs rassemblements, pour ne pas dire manifestations, ont réuni certains catholiques en France, avec pour message l’exigence de pouvoir assister à des messes, l’évêque de Troyes prend une position très ferme et sans la moindre ambiguïté.
« Je ne compare pas pour ma part le fait de pouvoir aller dans une grande surface et de ne pas pouvoir assister à une messe. Il y a aujourd’hui une nécessité communautaire plus forte que ce que souhaitent certains catholiques : protéger la vie de chacun. Sauf à remettre en question le choix de la préservation de la vie. Au nom du bien commun, nous avons le devoir d’écouter ceux qui nous demandent de ne pas assister à une messe »,
https://abonne.lest-eclair.fr/id207805/article/2020-11-18/leveque-de-troyes-invite-respecter-les-regles-pas-de-messe-au-nom-du-bien-commun

Le 28 décembre 2020, la Conférence des évêques de France a annoncé la démission de Marc de sa charge d'Evêque de Troyes. Son épiscopat dans l'Aube aura duré 21 ans.
https://www.ktotv.com/article/demission-de-mgr-marc-stenger-de-sa-charge-deveque-de-troyes

Le 8 décembre 2020, lorsqu’en 2011 un groupe de travail s’est constitué autour de l’évêque de Troyes, président de Pax Christi France, pour réfléchir à propos du site de Bure, sur les problèmes éthiques posés par la gestion des déchets nucléaires, les évêques de la région limitrophe du site ont exprimé leur intérêt pour le travail de ce groupe composé, à côté d’autres membres, de prêtres, de diacres et de laïcs de leurs diocèses.

Comme fruit de ce travail est paru en 2012 un document très approfondi, appelé «Gestion des déchets nucléaires -réflexions et questions sur les enjeux éthiques». Ce document a été synthétisé en un texte de quatre pages, destiné à être diffusé dans le grand public pour favoriser les prises de conscience, l’expression des interrogations et les débats dans un moment où il s’agit de faire des choix qui engagent notre avenir.

Ces deux documents ont voulu être un outil d’information et de réflexion pour l’Eglise et pour toutes les personnes préoccupées de la question de l’enfouissement des déchets nucléaires. Ils ont été en particulier versés au Débat public de 2012 sur le sujet et aux travaux d’une commission de concertation avec des grands acteurs du nucléaire.

Le groupe qui avait produit le document de 2012 a poursuivi son travail de réflexion et cherché à le réactualiser en fonction des nouvelles données intervenues depuis. Cette recherche a abouti au document de 2019 et à sa synthèse.

Nous, évêques signataires, considérons que l’Eglise est dans sa mission lorsqu’elle défend l’intérêt de l’homme, en favorisant la réflexion sur les choix de société et leurs conséquences pour la création, ainsi que la confrontation des points de vue. Telles étaient les conclusions de la Conférence des Evêques de France dans son dossier sur «Ethique et écologie».

Ce document et sa synthèse ont pour première ambition de rappeler des questions qu’on n’a pas le droit d’oublier. Nous espérons qu’ils continueront à faire l’objet de rencontres, d’approfondissements, de débats dans une écoute respectueuse de la diversité des points de vue et dans le souci d’être au service de l’homme et de la vérité. Nous souhaitons qu’ils soient adressés à tous ceux qui auront à décider de l’avenir de la gestion des déchets nucléaires.

Paul GUSCHING, Évêque de Verdun

Joseph de METZ-NOBLAT, Évêque de Langres

Marc STENGER, Évêque de Troyes

https://www.paxchristi.cef.fr/v2/la-gestion-des-dechets-nucleaires/

# 17 - La suite ... 

Pour la suite des événements concernant Marc, nous vous renvoyons à cette page :
https://villesurterre.eu/index.php?option=com_content&view=article&id=406&Itemid=213

Le 21 mars 2021, action de grâce pour l'Episcopat de Marc.
http://www.saintbruno.net/2021/03/dimanche-21-mars-2021-5eme-de-careme-scrutin-de-leontine-et-ulysse-action-de-grace-pour-l-episcopat-de-mgr-marc-stenger.html

Le 1er septembre 2021, l'abbé Pascal LESEUR, curé muté de Joinville à Langres, quitte ses fonctions et va rejoindre l'équipe du Secours Catholique à Paris, pour une mission d'aide et de secours auprès des migrants. Mais, bonne nouvelle, on pourra le rencontrer le week-end dans son village natal

 # 18 - Bref : Marc est un SAINT HOMME ! 

Vase HA-VL


Ce vase a été offert à Monseigneur Marc STENGER le dimanche 5 septembre 2021,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

à l'occasion de La Célébration de son Au revoir :


Ce vase réalisé par La Tuilerie ROYER à Soulaines est une faïence, donc une argile du Soulainois. Cet argile, qui caractérise le sous-sol de ce secteur aubois, a été choisi pour accueillir les poubelles nucléaires de Soulaines et de Morvilliers.

Que représente donc ce vase ?

C'est la copie conforme d'un colis HA-VL. Autrement dit, ce conteneur en acier inoxydable de 130 cm de hauteur et de 43 cm de diamètre, qui contient les pires déchets que l'industrie nucléaire produit. Nous ne connaissons pas pire conteneur.


Si vous stationnez pendant une minute à un mètre de ce conteneur, vous êtes mort !

Et... quelle mort ! Comme raconté dans le livre La Supplication, les liquidateurs qui ont travaillé quelques minutes sur le toit du réacteur de Tchernobyl après l'incendie, se sont retrouvés à l'hôpital. Rapidement leur futures veuves les ont vu se décomposer : les os sortaient littéralement de leur peau ! Cette photo qui n'a rien à voir avec Tchernobyl, donne une idée de l'horreur.


Chacun comprendra la corrélation entre les poubelles nucléaires du Soulainois, et l'hypothétique poubelle de Bure... 

Chacun comprendra la corrélation entre l'argile de Soulaines et l'argilite de Bure.

Ce conteneur de déchets est certainement le pire "objet" réalisé par l'Homme. Nous en avons fait un vase, un vrai vase pour décorer ou pour y accueillir des fleurs... Et nous savons qu'il trouvera sa place, sur un meuble, dans la chambre de la Maison de repos de Marc à Strasbourg.

Ceux qui s'intéressent à la gestion des déchets nucléaires, qu'ils soient anti ou pro-nucléaire, pourront prochainement en commander un exemplaire.

Ce sera aussi une occasion d'améliorer la trésorerie des "entités" qui se battent contre cette idée mortifère de descendre ces colis à 500 mètres sous les prairies et les forêts de BURE.

Merci

 

 

 

 

 

 

 

http://www.villesurterre.eu/images//stories/vignettes/Vignette-210905-Marc-STENGER.jpg

 

http://www.villesurterre.eu/images/M_images/Stenger-FOU-RIRE-portrait.jpg

Michel GUERITTE : "Le réactif nucléaire".

Le trublion du département de l’Aube est un habitué des coups d’éclat et n’hésite pas à secouer le landernau pour faire passer son message. Ce qui lui a valu une condamnation à 3 mois de prison avec sursis, et quelques milliers d'euros d'amende. Il avait contribué à empêcher l'ANDRA d'implanter sa poubelle FA-VL dans deux sites aubois : PARS-LES-CHAVANGES et AUXON. En appel il a été blanchi.

Il est né à Ville-sur-Terre (90 votants), en 1946, à 5 km de Soulaines où est implantée la plus grande poubelle nucléaire du Monde.

A 9 ans, il fait "10 ans de prison" à Reims, chez les Bons Pères Jésuites, qui lui apprendront à lire entre les lignes, et qui essaieront de lui apprendre à "fermer sa gueule". Puis, en mai 68, à Paris, il obtient un diplôme d’ingénieur en informatique et électronique.

Après 6 mois passés dans une société de communication, il monte "sa boîte" à Paris. Il bossera pour "les plus grosses entreprises" comme une bête, jusqu'à la retraite : "Je connais donc bien la communication, l’audiovisuel et l’événementiel".

Il revient dans son village pour s’occuper de sa mère en fin de vie. "A l’époque, pour moi, le nucléaire et l’ANDRA faisaient partie du paysage". C’est la naissance de deux petits neveux malformés, dont un bébé de 3,5 mois qui sera euthanasié sous ses yeux, qui commence à le questionner. Il refuse l’expression champenoise : "C'est de la faute à pas d'chance !"

Depuis 2005, il étudie l'impact du cumul des faibles doses de contamination radioactive sur la santé, dans la durée. C'est ce qu'il appelle le NUAGE DE TCHERNOBYL et le NUAGE DE L'ANDRA.

En 2019, il a découvert que l'eau des nappes phréatiques et l'eau du robinet du Soulainois sont radioactives... mais aux normes !

Le mensonge nucléaire lui est insupportable. "Je continue et continuerai à dénoncer les méfaits du nucléaire à tous les niveaux. Notre avenir et celui de nos descendants sont en jeu".

Il est le Président des Associations LA QUALITE DE VIE et TROP (POURQUOI TROP DE CANCERS AUTOUR DE SOULAINES). Il communique régulièrement par le biais d'une NewsLetter aux formules impactantes. Son site villesurterre.com dépasse les 7 millions de visites.

Déterminé, afin d'avoir une tribune, il se présente régulièrement aux différentes élections.

 

 

 

 

 

Sachez que dans le Soulainois et dans le Bar-sur-Aubois, il y a un véritable problème de santé publique dont on cherche la cause : on vous résume ici la situation en quelques lignes.

Mais d'abord, quelques lignes sur cette candidature :

 

 

 

 

 

 

 

 

Michel GUERITTE et Nadine FAURE (ex adjointe au Maire de Bar-sur-Aube, sont candidats aux Elections départementales dans le canton de Bar-sur-Aube, qui intègre le Soulainois.

Leur slogan de campagne :

La santé d'abord !

 

Vous pouvez visiter le site des 2 candidats titulaires et des 2 candidats remplaçants.

 

Résumé de la situation sanitaire

Effectivement, dans le rayon des 15 km autour des Centres de stockage de déchets radioactifs :

a - Il y a trop de cancers de la prostate.

Vous vous dites : "Boh, il y en plein partout !" - Oui, mais nous, on dit : "Combien en trop ?" Sachez qu'en Ukraine, il y a 2 fois plus de mortalité par cancer de la prostate, qu'ailleurs dans le monde.

b - Il y aurait trop de riverains malades d'arythmie cardiaque. Comme à Briansk à 200 km à l'est de Tchernobyl, où il y en 14 fois trop chez les enfants de moins de 18 ans. Bizarre, non ?

c - La question se pose pour les cataractes.

d - Il y a trop de cancers du poumon .

28% en 2010 et 25% en 2017. Ce sont les chiffres officiels retenus par des enquêtes réalisées par l'INVs et par Santé publique France. Et cela n'inquiète personne. Ni les entités gouvernementales, ni les élus, ni les citoyens ne bougent. Evidemment, il ne faut surtout pas chercher, on risquerait de trouver la cause.

e - Il y a beaucoup de diabète. Un pharmacien de Doulevant-le-Chateau a remarqué que le nombre de diabètiques est très élevé et stable. Un pharmacien de Bar-sur-Aube constate que le nombre va grandissant...

f - Il y a trop d'hyperparathyroïdie  :

Fin janvier 2021, il y en avait 24 cas dans la patientèle du Docteur KWASEK à Brienne-le-Château. Donc autant dans celles des 3 autres docteurs du même cabinet. D'où 80 cas dans le Briennois. Or la prévalence est de 20 pour 100 000 habitants, donc 60 cas dans toute l'Aube qui compte 300 000 habitants. Il y a un véritable problème.

1 - Sachez que, si vous vous sentez fatigué, si vous avez mal partout, si vous avez, disons, la flemme, qu'il vous arrive d'avoir des petits vertiges, que vos intestins vous jouent des tours, que votre médecin vous a conseillé du paracétamol, demandez-lui donc de vous prescrire une calcémie (analyse du taux de calcium dans le sang).

2 - Pourquoi ? Parce que des médecins à Brienne et à Sommevoire ont constaté une épidémie d'hyperpathyroïdie. Précisons que cette maladie n'est pas contagieuse.

3 - Si hélas, vous avez ces symptômes, vous pourrez nous remercier de vous avoir prévenu, en adhérant à l'Association hyperparathyroïdie : il suffit de remplir ce formulaire.

4 - Cette Association, en cours de création, a pour objectifs : trouver les causes de cette pathologie dans le Soulainois. Que ce soit : les chauves-souris, les grenouilles, les abeilles, le glyphosate ou les fuites et rejets des Centres de stockage de déchets radioactifs...

5 - Pour ceux qui n'auraient pas reconnu Monsieur Philippe PICHERY, au milieu dela bâche QR Code, sachez qu'en plus de toutes ses responsabilités de Président du Conseil départemental, il est le Président de la Commission locale d'information (la CLI de Soulaines). A ce titre il anime la Commisssion de suivi sanitaire. Si on ne peut que le féliciter pour ses décisions au niveau du département, il est interpellé ici, parce que rien n'est fait pour la mise en place d'une nécessaire enquête épidémiologique, d'ailleurs demandée par Santé publique France.

6 - Philippe PICHERY a été interpellé lors de la dernière Assemblée générale de la CLI de Soulaines. Le secrétariat de la CLI a relaté la déclaration. L'Est-Eclair, payée pour pratiquer l'omerta sur la situation sanitaire dans le Soulainois, n'a pas publié une seule ligne sur cette actualité.

7 - Le Soulainois, pour nous, c'est tout le secteur compris dans le rayon des 15 km autour du CSA. Bien évidemment, avec les vents dominants, la trajectoire des cours d'eau, et l'étendue des nappes phréatiques, la frontière n'est pas rigoureusement tracée au compas. Voir la carte définie par Santé publique France.

8 - Voir tous les détails.

g - Nouveau : nous venons de découvrir qu'il y a du polonium 210 dans l'eau du robinet ! Voir cette newsletter

h - Abonnez-vous à La chaîne Youtube, c'est gratuit.

 

 

 

 

 

 

 

<span style="font-family: arial, helvetica, sans-serif;

Nombre de visites total

7.png1.png4.png2.png3.png9.png3.png
27/09/21
Soutenir L’Association La Qualité de Vie et l’Association TROP,
« POURQUOI TROP DE CANCERS AUTOUR DE SOULAINES ? »
Nous soutenir